Piran : le joyaux de la côte slovène


Piran est le plus beau village de la côte slovène. Pirano fait partie des dix plus beaux villages de l’Adriatique. je suis Français et j’habite en Slovénie depuis neuf ans. Je me rends souvent à Piran. Vous trouverez ici mes bons plans pour visiter Piran et mes meilleures adresses.


Les plages, les bons restaus, que voir à Piran… C’est ici !


Plutôt que de rester quelques heures à Piran, je vous conseille de passer toute la journée à buller dans ce joli village côtier slovène. Vous allez comprendre pourquoi en lisant l’article.

Explorez les ruelles de Piran

L’été, dans les petites ruelles du joli village méditerranéen de Piran, on ne croise aucune voiture. Juste après votre arrivée à Piran, la première chose à faire sera d’explorer à pied les ruelles de la pointe. Ne prenez pas de plan, perdez-vous dans les nombreuses ruelles. Grâce à leur étroitesse, ces petites rues sont à l’ombre et leur fraîcheur est agréable l’été. Au cours de la balade, pour une vue imprenable sur les toits de la ville, pensez à monter au campanile, c’est un des monuments à voir à Piran.


A Piran, profitez de la mer, des terrasses, des restaurants de bord de mer…


Pour visiter Piran, il faut ralentir ! Après la découverte de la veille-ville, reposez-vous en profitant des prix abordables des bars et des restaurants. Vous pouvez vous installer sur une des terrasses face à la mer pour une bière au vieux café Teater ou à la pointe au café Punta. Dégustez une grosse glace à 1.90€. De mai à octobre, glissez un maillot de bain dans votre sac car vous pourrez vous baigner dans l’Adriatique et bronzer sur la plage de béton située devant le club de Plongée de Piran (Note: Il n’y a pas de plage de sable en Slovénie). Retenez que Piran n’est pas seulement un lieu touristique et que sauf  en cas d ‘affluence record, c’est aussi un village calme où se relaxer. On y passe des journées vraiment très agréables et des soirées magiques au bord de l’eau.

L’endroit pour prendre la plus belle photo de Piran

L’endroit pour prendre la photo que tous les dépliants touristiques utilisent et que vous verrez sur toutes les cartes postales, peu de touristes arrivent à le trouver. Dommage car il est juste à côté du second parking Arze, celui qui est situé sur les hauteurs de Piran.


Le spot secret sur les collines de Piran pour prendre une photo des toits ocres, façon carte postale !


En partant du parking Arze, marchez environ 150 mètres vers la vieille ville, passez la petite place où sont garées une dizaines de voitures. Juste après, sur votre droite, engouffrez-vous dans la petite tour (mettez 2€ dans le tourniquet). Montez les marches vers le haut des remparts. Une fois en haut, vous avez une vue splendide Piran. Si vous ne voulez pas payer, vue similaire mais biemoins dégagée du petit parking.

A lire aussi : Où loger à Piran? 

Découvrez Piran dans cette superbe vidéo !

Pour voir la beauté de Piran, jetez un œil à cette vidéo avec des vues splendides sur les toits en tuiles de ce beau village méditerranéen.

Les meilleurs restaurants de Piran

bons restaus piran

On a atteint le seuil où les restaurants à Piran n’ont plus d’efforts à faire pour avoir des clients en nombre suffisant. La qualité de la plupart des établissements de bord de mer s’en ressent. Comme souvent dans les lieux très touristiques, les meilleurs restaurants de Piran ne se trouvent pas dans le centre historique ou en bord de mer mais un peu à l’extérieur. Si vous choisissez un restaurant de Piran situé au bord de la mer, commandez des calamars, c’est la valeur sûre des restaurants de l’Adriatique et c’est bon marché.


Les locaux vont au restaurant IVO pour ses produits frais et ses poissons pêchés dans l’adriatique.


Les autres restaurants de Piran qui sortent un peu du lot sans être excellents pour autant sont le Pirat pour ses prix qui restent serrés, surtout sur les boissons. Le Pirat a une terrasse avec vue sur la mer. Le restaurant Pri Mari à proximité du parking de bord de mer est pas mal du tout (malheureusement pas de terrassz). Le « self-service » Fritolin sert des plats de poisson sur une petite place très sympa le midi et le soir. Un bon rapport qualité prix. Pour goûter à la cuisine des Balkans et aux fameux cevapcici, direction le restaurant Sarajevo 84 (pas cher). Ces restaurants sont les meilleurs de Piran, ils sont corrects mais pas excellents donc n’en attendez pas trop car votre meilleur déjeuner au restaurant en Slovénie ne sera probablement pas dans un restaurant de Piran.

Mes bons restos à Piran

Sarajevo 84 (Balkans)
Tomšičeva ulica 43
6330 Piran
 
Pirat (petits prix)
Župančičeva ulica 26
6330 Piran
 
Okrepčevalnica « Kantina »
Prvomajski trg
6330 Piran
 
Fritolin « Pri cantini »
Prvomajski trg 10
6330 Piran
 
Pri Mari (pas de terrasse)
Dantejeva ulica 17,
6330 Piran
 
Ivo (poissons frais)
Gregorčičeva 31,
6330 Piran
 
Pizzeria Petica (pas cher)
zupanciceva Ulica 6 
6330 Piran
 

Conseil : Partez à vélo de Piran

Si vous logez à Piran, je vous conseille de louer des vélos pour explorer le reste de la côte slovène en empruntant la piste cyclable Parenzana. Deux très belles balades sont possibles. Partez en direction de la Croatie et vous rejoindrez Portoroz, un parc de sculptures, les marais salants et enfin la frontière Croate.


Aucune difficulté, la piste cyclable est plate.


L’idée n’est pas de passer toute la journée sur votre vélo mais de l’utiliser pour aller d’un endroit à l’autre et de faire des pauses pour se baigner, une glace à Portoroz ou admirer les marais salants. La thalasso des marais salants peut être votre destination finale. Un autre jour, partez en direction de Koper en passant par Portoroz et Izola. Une journée exceptionnelle vous attend. Tous les détails sur ces deux balades sont dans cet autre article sur la piste cyclable Parenzana.

Le sel de Piran, un joli souvenir de Slovénie!

sel piran

Un souvenir de Piran : le gros sel des marais salans

Quand vous serez sur la place centrale de Piran – la place Tartini -, allez jeter un œil à la belle et authentique boutique des marais salants de Piran. Ils ont développé la marque Solnce Piranska sol  « Sel de Piran », un peu sur le modèle du sel de Guérande. Vous y trouverez une cinquantaine de produits authentiques et sympas. Avec le miel de Slovénie, le sel de Piran est certainement l’un des meilleurs souvenirs à ramener. Conseil : faites vos achats en repartant de Piran, pour ne pas vous encombrer pendant votre visite.

A lire aussi : Découverte de Portoroz

A lire aussi : Où loger à Piran? 

Où se garer à Piran ?

La première étape si vous êtes en voiture sera de vous garer dans Piran (La ville est entièrement piétonne). Il y a deux grands parking à Piran, un premier parking en haut de la ville et un autre à 700 mètres au Sud. Mon conseil : Garez-vous dans le parking Arze situé en haut de Piran. Ne tentez pas d’économiser le parking en vous garant ailleurs, l’amende fixé par le maire de Piran, Peter Bossman, est de 200€ si vous êtes garés au mauvaise endroit. Les prix des parking sont ici.

Vister Piran en un jour

piran visite

On ne passe pas une journée à Piran (ou à la mer en Slovénie) comme on passe une journée à la plage en France. Il faut absolument chambouler ses habitudes françaises et ne surtout ne pas resté bloqué sur le fait qu’il n’y a pas de plage de sable en Slovénie.

piran slovenie


Bronzer 3 ou 4  heures au soleil allongé sur une serviette n’a pas de sens à Piran.


plage à côté de piran

A Piran, on se baigne puis on se promène en tongs et en maillot dans les ruelles, on s’installe une heure ou deux en famille à la terrasse d’un bar face à la mer pour déguster un café ou une glace à 1.90€ (vous pouvez rester deux heures au café sans que le serveur ne vous mette la pression pour que vous partiez comme cela se passerait en France). Faites un tour en vélo jusqu’à Portoroz. Grimpez au Campanile. Prenez un cocktail à 19H…

Résumé : venez à Piran pour la journée.

Vous pourrez sans vous ennuyer passer 5 heures à déambuler dans les ruelles en tongs et en maillot de bain, à boire des verres pas chers aux terrasses des petits bars, à nager dans l’adriatique, à manger des calamars et des glaces, à bronzer…


Conseil appuyé : Visitez la côte slovène à vélo 


Ce village côtier colle parfaitement au conseil que je répète souvent sur le blog, celui de prendre le temps de vivre pendant vos vacances en Slovénie, de profiter du soleil et de la mer et, une nouvelle fois, tant pis si vous ne voyez pas toute la Slovénie ou toute la cote slovène, vous profiterez bien mieux de vos vacances slovènes ainsi. Passez-y quelques nuits si vous pouvez, c’est vraiment sympa.

78 Comments

  1. Bonjour,
    Est-ce que je peux me garer en moto dans Piran pour atteindre facilement le point de vue?je pensais proche du parking en haut mais est-ce que je peux garer ma moto n’importe où?(Désolé mais j’ai pas compris les différents conseils…)

    Et une question plus générale, en Slovénie, peut-on garer sa moto n’importe où (genre sur de grands trottoirs) ou alors dans des cases bien marquées?
    D’avance merci

  2. Bonjour Math,

    C’est le bon moment, il fait bon sur toute la côte adriatique.
    Sur un mois, faites juste un tour des Balkans, ce sera plus sympa ;-) (moins au pas de course)

    Bon tour d’Europe
    Florent

  3. Bonjour,

    Je souhaiterais faire un tour d’Europe centrale sur environ un mois en Avril. Que pensez-vous de cette période au niveau météo dans des villes comme Piran ?

    Merci,
    Mathieu

  4. Bonjour Géraldine,

    Etes-vous venue en août?
    Il y a chaque année plus de touristes à Piran et je crains que la ville atteigne son seuil limite à cette période.
    J’y vais régulièrement mais j’évite le coeur de la saison.
    J’irai y refaire en août pour voir si je dois mettre l’article à jour.

    Florent

  5. Nous avons pas du tout aimer piran.
    Déjà parce que l’on a payé 15€ de parking. 40€ d’amende pour laquelle personne à su nous expliquer pourquoi on avait eu ça! La ville est vraiment super cher.
    Le resto dans lequel on a manger nous a servi des « fruits frais » en conserve… bref. Très mauvais souvenir…
    En revanche le reste de la Slovénie à vraiment été un coup de coeur pour nous.

  6. Bonjour, bravo pour votre super site! Je ne me lasse pas de le lire en tous sens!
    Nous allons passer par la Slovénie en mars 2017, nous arrivons de l’Italie et poursuivons sur la Croatie, nous faisons un tour d’Europe en camping car avec notre fils de 5 ans. Je serais intéressée de savoir si les camping-caristes sont bienvenus en Slovénie ou s’il y a des risques…? des choses à ne pas faire? Pouvons-nous faire du camping sauvage ou est-ce interdit ? Est-ce que les campings-cars sont autorisés sur les parkings de voiture ou y a-t-il des indications particulières ?
    Connaissez-vous des aires de vidanges ?
    Nous pensons visiter la grotte de Postojna et le chateau de Predjama, l’église de Hrastovje, faire la voie cyclable en bord de mer. Dommage pour les lacs, ils nous éloignent trop de notre route vers l’Istrie. Pouvez-vous nous conseiller des sites, parcs, rando nature, et un parc aquatique plutôt vers la côte ? nous y serons fin mars… Si d’autres camping-caristes font ou ont fait ce voyage, nous sommes preneurs de tous les bons plans !

  7. Bon plan donné par Guillaume en 2013 et testé il y a 2 semaines: nickel
     » Ça se passe en haut de Piran. Lorsque vous prenez la direction de Fiesa et du parking situé en haut, juste avant d’arriver au cimetière, sur la gauche il y a une rue qui part (indiquée Belvedere) pour desservir des habitation privées. Devant certaines de celles-ci il est possible de stationner, gratuitement. Nous y sommes allez 2 fois et avons à chaque fois trouvé de la place, sans prune ou autre sabot de police. »
    Réserve naturelle de Strunjan: magnifique: les galets font un peu mal aux pieds mais nager au milieu de plein de poissons en face d une falaise de 80m: ouaouhhh
    pour info: le bout de strunjan est occupé par des naturistes; ne le sachant pas, on a éduqué nos enfants à l anatomie humaine ;)

  8. Bonjour,

    Vous allez les trouver sur Google map (garazana hisa).
    1.20€/h pour Arze et 1.70€/h pour Fornace.

    Bon voyage

  9. Bonsoir, j’envisage également de visiter pirant, vous parler de 2 parkings, avez-vous les prix actuellement pratiqué?
    est il possible de me donner des coordonnées GPS de ces 2 parkings?

    merci et bravo pour votre site c’est génial!!

  10. Merci de revenir mettre un commentaire après vos vacances, je suis toujours content d’avoir un retour et c’est très utile pour les vacanciers suivant !

  11. Merci pour tous vos conseils. Comme la parking semble être une grande question que nous nous sommes posés aussi, je vais résumer. Nous étions loger à l’hôtel Piran. Quand vous arrivez à Piran en tant que visiteur ou touriste vous avez le droit de rentrer dans Piran une heure pour déposer vos bagages. Ensuite l’hôtel vous donne un ticket de parking spécial en tant que client de l’hôtel qui vous permet de payer 7 € la journée de parking plutôt que 17€. Vous devez évidemment aller garer ensuite votre voiture dans un parking à l’entrée ou juste un peu plus loin, à l’extérieur de la ville. Attention effectivement à ne pas rentrer dans le parking pour les résidents de Piran. Ils sont stricts car c’est une petite ville.
    Concernant la ville elle-même, c’est l’Italie en Slovénie. Absolument charmante avec des monuments magnifiques, des rues tortueuses, un vent doux, une mer qui a toujours la même température, même début septembre. Je me suis baigné à 17h00 et à 7h00 : même température !
    Le seul minuscule bémol, ceux sont les glaces proposées, qui sont toutes les mêmes chez les trois glacier que j’ai vu là bas.
    Pour le restaurant, le Rivera sert des fruits de mers et des poissons succulents et possède une vue sur l’Adriatique imprenable.
    L’hôtel Piran est un quatre étoiles, certes, à 140 € la nuit, soit, mais il est collé à la mer. Vous sortez de votre hôtel et vous pouvez piquer une tête ! Magique. Et le petit déjeuner est varié et copieux !
    Et merci encore Slovénie Secrète.

  12. Bonjour,

    Merci pour votre retour. C’est toujours très intéressant pour les autres lecteurs et moi.
    Pour la glace : En règle générale, dans les lieux très touristiques, il se révèle préférable d’éviter les établissement de la place principale, de la rue principale car les touristes arrivent trop facilement et ces établissements n’ont plus d’efforts à faire pour les attirer.

  13. Nous avons passé l’après-midi à Piran il y a 2 jours suite à votre blog et nous avons vraiment apprécié !
    Le parking du haut était complet, nous avons donc du aller à celui en bord de mer.
    Pour le paiement nous n’avons eu aucun problème au contraire.
    Nous étions à 2 voitures et le temps de payer le 1er ticket, le second avait entamé une nouvelle heure avec donc 2 euros supplémentaires à payer. Nous avons montrer cela à la dame au guichet et elle a modifié le montant du second ticket sans aucune remarque.
    Nous voulions manger au restaurant Pri Mari, malheureusement c’était complet (pour y manger, il vaut donc mieux réserver !)
    Nous avons alors été manger au restaurant Pirat et nous avons été ravis : vraiment très bon, accueil super, serveurs très sympas (aussi avec les enfants).
    Seule déception de la journée : un « restaurant » sur la place principale où la glace était immangeable et les serveurs pas très attentifs (nous avons dû les rappeler 2x pour une seule commande à chaque fois incomplète).
    Un bilan donc plus que positif : Merci pour tous vos super conseils !

  14. Merci Cécilia pour vos impressions.
    La ballade entre Piran et Portoroz n’a effectivement pas de vues splendides. Elle est à faire dans l’autre sens, du coup, le plus beau est l’arrivée :-)
    je ferai bientôt des articles sur Koper et Izola.
    Koper a de nombreuses petites ruelles typiques intéressantes mais il faut les chercher et s’engouffrer vers le nord de la ville pour se perdre dedans. Vous êtes peut-être passé à côté.

  15. Oui vous pouvez venir de Trieste.
    Plus on loue tôt, plus on a de choix en règle générale

  16. Bonjour, nous venons de passer un séjour de 3 nuits sur Piran et avons bien apprécié cette ville! La balade entre Portoroz et Piran permet de se dégourdir les jambes mais n’offre pas de vue splendide et c’est une histoire de goût/attente mais Portoroz n’a aucun charme à nos yeux. Il en va de même pour Koper! Par contre Izola mérite d’être vue (plus authentique et tout ce qu’il faut pour une famille ) pour ce qui est des restos nous retiendrons Pri Mari et Neptun : bon, frais et un accueil souriant! Sinon, le parking : ayant lu plus haut que celui de fornace (près des Bernardins) était gratuit, nous y sommes allés mais il est réservé aux habitants et abonnés. Donc direction Fornace 2 (parking couvert de 7 étage) : 17€/jour MAIS l’hôtesse du parking nous a fait savoir que certains hôteliers avaient des cartes de réductions pour leurs hôtes, et nous avons donc eu le droit de bénéficier du parking à 9€/jour. C’est déjà çà…Sinon se garer à Portoroz et prendre le bus (ligne1- 1,50€) est une bonne solution. Voilà pour nos petits retours sur ce coin de paradis et merci!

  17. En venant de Trieste est-il préférable de louer une chambre d’hotel tôt puis de se promener dans Piran?
    suggestion d’hotel pour 2 jours afin de rayonner autour.
    septembre 2015
    merci

  18. Hello,

    Ce serait très étonnant.
    Au pire, les deux parkings ne sont pas très loin l’un de l’autre

    Bonne visite
    Florent

  19. Hello!

    Une petite question par rapport au parking « arze » dans les hauts de Piran, google nous indique qu’il est définitivement fermé.

    Un avis là-dessus ??

    Bravo pour votre site!!

  20. Oui Lucile, Piran Strunjanà pied, ça se fait et il y aura des passages sympas.

  21. Merci pour tes conseils.
    Nous utilisons uniquement les transports. J’ai pu voir que je peux me rendre de Piran à Strunjuan à pieds ( nous sommes de bons marcheurs)

  22. Bonjour Lucile,

    Cherchez Naravni rezervat Strunjan, on accède par les petites routes en allant vers la mer. Vous pouvez un petite rando le long de la falaise et vous baigner mais je ne conseille de passer une journée entière sur la plage de galets de Strunjan.
    Pour la ville thermale sympa sympa, ce n’est pas ce qu’il faut chercher (trop petites). Autour des thermes, vous trouverez toujours des restaurants tradis, des villages avec des restaus et des bars et une belle nature pour randonner.
    Vous pouvez aller à Dolenske ou smarjeske toplice par exemple.
    http://www.terme-krka.com/

  23. Bonjour,

    Je souhaite avoir quelques informations supplémentaires sur la Slovénie. J’ai lu votre blog ainsi que le guide lonely planet sur la Slovénie. J’ai pu lire qu’il existe une côte sauvage près de Piran. Mais je ne comprends pas comment on pu y accéder?
    De plus, as tu des conseils de SPA dans des petites villes près de la capitale ( ville avec un certain charme pour pouvoir faire une visite)?

    Merci,

    Lucile

  24. Nous avons passé une journée et une nuit à Piran dans un appartement tenu par une très gentille dame qui parle très bien allemand , ce qui nous convenait très bien. Nous n’y serions pas restés plus longtemps … Difficile de se baigner … quel intérêt de poser sa serviette sur le trottoir ou sur les mini-places entre les maisons???Curieux ! On est allé à la plage de « galets » mais elle n’est pas très propre et pas très agréable . Piran reste un joli village cependant très animé le soir mais calme. La ballade jusqu’à Potoroz manque aussi à notre goût de charme dès qu’on atteint les « jolis » vestiges en béton de l’ère soviétique !En revanche les prix pratiqués dans cette stations sont très abordables comparés aux prix français … Un sandwich acheté au rayon frais du Mercator revient à 1,50 euro et est très copieux! Noua avons testé le Burek à Ljubljana … un régal même si c’est très mais vraiment très gras !
    Merci pour ce blog qui nous a permis de passer de très bonnes vacances en Slovénie avec l’envie d’y retourner !

  25. Les habitants de Piran sont forcément las des touristes qui pensent pouvoir se garer dans le centre de Piran et s’y aventurent.
    J’aime bien Koper et Izola aussi.
    La ballade de Portoroz à Piran est moins sympa dans ce sens là. En effet, elle devient de moins en moins bien alors que dans l’autre sens, c’est de mieux en mieux. Avez-vous toujours longé la mer? On est dans 95% du trajet assez loin des voitures.

  26. Piran est un endroit charmant surtout le matin et le soir et cette dernière semaine de Juin où il n’y a pas encore trop de touristes. ça reste un village sympa et cool.
    C’est exact qu’on y est plutôt mal accueilli par les « locaux », surtout quand on s’aventure avec la voiture à proximité de la place Tartini dans le but de déposer les bagages au plus près de l’hôtel. Tout le monde nous chassait rudement jusqu’à ce qu’ayant contacté le patron de l’hôtel celui-ci vienne à notre secours.
    Nous avons logé à l’hôtel Tartini qui est directement sur la fameuse place et dont le rapport qualité /prix est correct, surtout pour des Français du Sud-Est ,habitués à des prix bien plus considérables!cet hôtel a ses avantages et ses petits inconvénients, mais le patron est absolument charmant ,serviable, et fait preuve ,ainsi que son personnel , d’un sens de l’accueil et du service du client assez exceptionnel. Il nous a même » prêté »(pour une somme modique) sa propre place de parking ,à 20m de l’entrée de l’hôtel!!Il parle parfaitement l’italien et aussi l’anglais ,bien sûr. La dame qui préside aux petits déjeuners (pris dans une belle salle ouverte sur une terrasse, dans une rue adjacente calme , offrant un très beau buffet) est aussi charmante et baragouine avec plaisir un peu de français grâce à à un voyage en France( et je crois avoir compris que c’est la soeur du patron)
    Je n’apprécie pas la plage de béton ,mais la promenade est agréable. Il faut monter à San Giorgio(?) en haut de la ville.
    Mon mari n’a guère apprécié la promenade à pied vers Portoroz, car sur une partie du trajet, on côtoie les véhicules et on longe d’affreux immeubles « soviétiques »(en béton ,très moches ,comme dans tous les ex-pays de l’Est y compris la Yougoslavie);
    Chez « Pri Mari » on mange plutôt bien (simplement) et on est super bien accueilli par le patron (qui adore parler- un peu – français) et sa femme ,qui sont souriants et charmants.
    Assez bonnes glaces au café Tartini.
    Chez Pirat ,c’est un peu la cantine mais nous n’avons pas trouvé le serveur désagréable.
    Le soir ,des fêtes (pas très au point!) et de la musique(pas trop tard) sur la place.Ambiance sympa.
    Quoique connaissant les agréables stations de la côte croate (bien plus expérimentées en matière de tourisme) j’ai bien apprécié Piran ,bon enfant ,et justement pas trop pourrie par le tourisme (du moins en Juin)
    Nous avons aussi visité Koper (très village. Une seule place a quelque intérêt) et Izola (très station familiale pour les Slovènes, assez agréable dans le genre. Un restaurant de poisson assez bien situé et bon:Ribic ,je crois)

  27. De galets oui à Strunjan ou un tout petit peu de sable artificiel à Portoroz mais une vraie plage non mais on peut se baigner sans problème

  28. Il faut prendre le bus pour Koper puis Koper-Piran.
    Comptez 1h20.
    Bon séjour

  29. Bonjour,

    Pourriez-vous m’indiquer s’il est facile d’arriver à Piran depuis Trieste par le bus ou train?
    Merci beaucoup pour tous vos conseils !
    Emma

  30. « arze » devrait être le bon mot à rentrer
    Vous verrez le parking en arrivant.
    Si vous vous garez au mauvais, vous pouvez remonter aux remparts, pas de problème.

  31. Bonjour,

    Je prépare mes vacances en Slovénie et je compte bien visiter Piran. Je veux absolument faire cette photo des toits de la ville. Comme j’ai peur de rater le parking en haut de la ville, je voudrais avoir l’adresse de ce parking (principalement la rue) ou les coordonnées GPS.
    merci pour ce blog fantastique!

  32. Il faut 3h en bus contre 1h15 en voiture :-(
    Voici une solution : https://prevoz.org/
    Sinon, en stop, en vous plaçant au bout de la Trzaska cesta, juste avant le panneau barré Ljubljana. Faire un très grand carton PIRAN. C’est ici que se mettent les étudiants slovènes qui étudient à Ljubljana mais habitent sur la côte. L’endroit est connu des automobilistes et ça fonctionne donc plutôt bien et même si vous galériez 1h30, vous auriez mis moins longtemps que le bus…

  33. Bonjour,

    Pouvez-vous nous dire si existe un moyen simple hormis la voiture de se rendre à Piran depuis Ljubjana.

    Merci pour votre site

  34. Merci pour la mine d’informations partagées au grés des pages du site. Cela m’a été très utile avant mon séjour en Slovénie. J’ai adoré Piran et ses petites ruelles, ses églises cachées, sa jolie côte (je me suis baignée sur le petit chemin des plages en direction de Fiesa et c’était un endroit calme et bien agréable), son atmosphère particulière. J’y ai passé trois jours et je ne me suis pas du tout ennuyée. J’aurais même bien prolongé !
    J’ai également passé trois jours complets à Ljubljana. C’est très joli mais trois jours c’est vraiment suffisant, y compris quand on passe du temps à visiter des musées (Galerie nationale et Musée d’art moderne). Je ne suis en revanche pas entrer dans le Château. Le funiculaire pour y monter et la balade pour y descendre m’ont largement suffit ! Cela ne m’a pas semblé d’un grand intérêt. J’ai bien aimé l’ambiance tranquille de Eipprova Ulica, avec ses cafés/restaurants le long de la petite rivière.

    Merci encore pour tout !
    La Slovénie est vraiment un pays très agréable.

  35. C’est plutôt pour le déjeuner pour le rapport qualité prix.
    Il n’y a malheureusement pas de très bons restaurants à Piran.
    Il ne faut surtout pas vous formaliser de la froideur des premiers rapports des slovènes. Il est extrêmement rare de trouver un serveur chaleureux et sympa. C’est un trait de culture sur lequel il ne faut surtout pas bloquer car ça ne veut rien dire sur la suite.
    Bon séjour à vous.

  36. Hello

    Sur vos conseils, nous venons de diner au PIRAT a Piran et nous avons ete desagreablement surpris par l accueil peu chaleureux reserves aux clients ni slovenes ni italiens. Commande prise apres tout le monde notamment arrives apres nous,aucune suggestion proposee, dessert offert qui ne nous a pas ete offert…Esperons que nos prochaines rencontres seront plus chaleureuses.

  37. J’y vais de mon conseil concernant le stationnement à Piran. Nous avons trouvé un endroit gratuit et a priori hors de tout risque de contravention. Ça se passe en haut de Piran. Lorsque vous prenez la direction de Fiesa et du parking situé en haut, juste avant d’arriver au cimetière, sur la gauche il y a une rue qui part (indiquée Belvedere) pour desservir des habitation privées. Devant certaines de celles-ci il est possible de stationner, gratuitement. Nous y sommes allez 2 fois et avons à chaque fois trouvé de la place, sans prune ou autre sabot de police.
    Autre conseil, pour les photographes cette fois, pour avoir une bonne lumière sur la ville de Piran, venir avant 16h l’été car après vous aurez le soleil de face et Piran sera à contre-jour. Je pense que le matin ou le début d’après sera parfait.

  38. Salut!
    Bien heureux de revenir de temps en temps sur ton blog qui est le meilleur guide pour la Slovénie et de loin.
    Nous sommes retourné ma femme et moi,pour la 3e fois en Slovénie en septembre(25 jours)dont 22 jours à Portoroz;on a découvert cette année que pour aller à Piran c’est très simple:il faut se garer sur un parking gratuit environ 1km avant Piran(sur le bord de mer)au lieu-dit »Fornace »;là vous avez de petits bus gratuits tous les quarts d’heure;il y a un arrêt de bus pas loin d’un petit café-resto d’ailleurs,qui fait de bonnes pizzas et ou les consommations sont peu chères-sa terrasse couverte se trouve près de la mer donc et près de l’arrêt de bus;c’est très pratique pour aller à Piran et aussi pour en revenir(arrêt proche du port).Notez que même sans bus le trajet à pied de Fornace à Piran est bien agréable en été,de plus il y a de petits endroits ou se baigner le long de la route…Alors n’allez pas vous embêter en voiture à Piran même,c’est s’attirer des ennuis à coup sûr et dépenser des frais de parking qu’il vaut mieux reléguer dans un bar ou un resto !Le méfait relaté plus haut avec deux gardes irascibles est tout à fait surprenant;en près de 10 semaines passées en tout en Slovénie nous n’avons guère vu que des gens d’une grande gentillesse naturelle,calmes toujours,discrets toujours et respectueux;ça ne peut pas etre que de la chance!Cela dit Piran est un endroit TRES touristique et qui commence à avoir les travers de telles zones:prix élevés , restaurants moyens ou…nuls surtout sur la côte,personnel affairé donc peu affable etc;pour un tas de raisons je préfère Isola ou Portoroz;j’aurai l’occasion d’en dire deux mots;à bientôt merci pour tous les bons tuyaux;ça a bien servi!

  39. Nous avons fini notre séjour Slovene par Piran, jolie petite ville au charme authentique
    un peu surpris par la plage en béton, désolé mais j’habite Cannes
    Effectivement le fait de laisser (plutôt remetttre) la voiture au parking peut être un inconveniant, mais quel plaisir une ville sans voiture!!
    Le soir de nombreux resto proposent une cuisine locale pour un prix raisonnable
    Nous avons séjourné une nuit à l’hotel Piran idéalement placé
    Finalement adepte de l’Italie car frontalier, je conseillerai à des amis de pousser un peu plus loin pour découvrir ce petit pays
    Lionel

  40. Étrange arnaque, d’autant plus qu’il y avait la vidéo pour vérifier ! La langue slovène est assez dure en temps normal, ce qui fait que que s’ils s’énervent un peu, on a l’impression qu’ils sont très enervés. Piran et avec Postojna l’un des lieux les plus touristiques et forcément, dès qu’il y a trop de touristes, ça ne fait jamais ressortir les bons côté d’une population, quelque soit l’endroit sur la planète…

  41. Mon souvenir de Piran, il est plutot mauvais car je pense avoir été victime d’une arnaque organisé par les gardiens qui sont chargé de surveiller et faire payer le parking situé a l’entrée de la ville.
    Je m’explique : en arrivant a l’entrée de la ville la route se termine par un parking avec prise de ticket pour le stationnement. Par mégarde après après avoir garé mon Volkswagen Multivan je me suis aperçu que mon ticket c’était envolé par les glaces ouvertes. Donc plus de preuve pour l’heure de mon arrivée. je retourne donc a pied à l’entrée du parking et je reprend un nouveau ticket, à ce moment là un homme qui n’était pas ici a notre arrivée surgit en gilet jaune et me montre les panneaux que nous n’avions pas remarqué les panneaux au dessus de l’entrée (parking réservé aux habitants de Piran) ) voulant m’arracher le nouveau ticket des mains je lui résiste et a ce moment là un autre homme sort de la cabine et me « gueule dessus » puis de force m’arrache le ticket des mains et me demande de m’expliquer en Anglais.
    Mon épouse qui était dans notre véhicule voyant le cirque arrive très vite et par hasard retrouve notre ticket perdu vierge correspondant à l’heure exacte de notre arrivée. Dominant parfaitement l’Anglais elle leur explique notre mésaventure avec le ticket envolé par la fenêtre du véhicule et nous leur montrons le vrai ticket égaré qui prouve bien notre sincérité, mais le ton monte très vite et l’homme au gilet jaune nous dit que nous avons passé la nuit sur le parking et il soutient qu’il est là pour empêcher les touristes de pénétrer sur leur parking. BIZARD !!! ou était il quand nous sommes arrivé ???? Et le 2em dans la cabine il nous a bien laisser rentrer ???? puis les 2 hommes nous invitent a quitter le stationnement tout de suite ce qui était compréhensible mais les choses se gâtent quand il nous demande la somme de 45 euros !! pour 10mn de stationnement.
    la colère monte de notre coté a ce moment là, et nous refusons catégoriquement de payer une telle somme, c’est de l’escroquerie pure et simple dans notre tête !!
    le plus âgé des gardiens en colère nous dit qu’il va appeler la police; nous rétorquons donc : Pas de problème monsieur faites venir la police nous allons nous expliquer !
    le calme revint dans les secondes qui suivirent et quelques minutes plus tard le policier arrive et très calmement écoute notre histoire pendant que les 2 Slovènes dans leur langue nous cassent un maximum. MAIS une preuve est là nous donnons le premier ticket d’entrée au policier qui prouve bien que nous sommes juste arrivé, ce fameux ticket que les 2 gardiens ont tenté de nous prendre avant que la police arrive…………., l’incident est très vite résolu le policier vérifie sur la camera dans la cabine l’heure de notre arrivée qui correspond avec notre véhicule et le climat des discutions change aussitôt.
    Malgré cela nous avons payé une amande de 15 euros inévitable a cause du parking réservé aux habitants du village.
    la Slovénie est très jolie et les gens très gentil sauf 2 personnes qui nous ont un peu gâché notre journée et qui « rignochaient » le soir en repassant devant eux…………….

  42. Le parking à Piran est effectivement problématique. On peut se garer aux Bernardins mais c’est loin.

  43. J’ai trouvé Piran très sympa, par contre, ce n’est pas évident d’arriver en voiture avec de grosses valises et d’aller à l’hotel! se garer à l’intérieur de la ville est super cher. Nous avions demandé à la personne à l’entrée,qui nous a delivré gratuitement un « pass » d’une heure,le temps de rejoindre l’hotel et poser les valises,ensuite,il faut se garer au parking en hauteur,qui coute 15 € si la durée du parking est entre 10 et 24h
    Sur place,les petites rues sont très agréables,notamment par forte chaleur! La mer est agréable malgré la plage en béton, et le bord de mer est très sympa le soir ( il faut gouter leurs coupes glacées,bonnes et pas chères!)

  44. Piran c’est vraiment très mignon, très agréable en fin d’après midi pour se balader, la vue est superbe depuis les remparts. Difficile de se garer (surtout en camping car :)), il vaut mieux aller vers Potoroz/lucija se parquer puis prendre le petit train.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *