Les prix 2021 dans les bars de Ljubljana

En terrasse, au cœur de Ljubljana, une bière de 0.5 litres coûte 3€, un café est facturé 1,40 € et un verre de vin entre 1.80€ et 3,80€.

Si vous demandez quels sont les prix et le niveau de prix en Slovénie, voici les tarifs pratiqués dans les bars en Slovénie. Il s’agit des prix au coeur du centre-ville de Ljubljana, enlevez 30% pour un bar situé dans un village au coeur de la campagne slovène.

Boissons Prix 
Café1,40 €
Macchiato1,50 €
Café au lait1,80 €
Cappucino1,80 €
Thé 2,30€
Chocolat Chaud2,30 €
Bière slovène (0,33l)2,70 €
Bière slovène (0,5l)3,00 €
Bière étrangère (0,5l)4,20 €
Coca Cola (0,25l)2,70 €
Fanta (0,25l)2,70 €
Eau aromatisé (0,5l)2.60 €
Jus d’orange frais (0,1l)1,80 €
Mojito6,50 €
Baccardi (0,03l)3,50 €
Tequilla (0,03l)3,50 €


Pendant vos vacances, goutez aux délicieux cappuccino slovènes !

Les habitudes à connaître dans les bars en Slovénie

bière union slovénie

Sept fois sur dix, moins d’une minute après vous être assis dans un bar ou un restaurant, un serveur viendra vous demander ce que vous voulez boire. La pratique surprend toujours les touristes français qui ont pour habitude de jeter un oeil à la carte et aux prix pratiqués avant de passer commande, ce que ne font jamais les slovènes car les prix sont presque les mêmes dans tous les bars et la carte est elle-aussi identique partout. Si vous renvoyez le serveur lors du premier passage, souvent, il ne reviendra pas avant 8 ou 10 minutes, alors faites comme les slovènes, pensez à ce que vous voulez boire juste avant de vous asseoir.

Si vous commandez une bière sans apporter plus de précisions, le serveur vous apportera une 0.5 litre car c’est la norme ici. Malo signifie petite, soit 0.33 litre et Veliko grande, 0.5 litres. Il y a deux bières en Slovénie, l’Union de Ljubljana et la Lasko. Pas des grandes bières mais gouttez aux deux pendant votre séjour slovène, la Lasko est plus amère que l’Union. Goutez aussi aux nombreuses IPA et petites brasseries slovènes (Bevog, Human fish, Reservoir dogs, Pelicon…)

Anecdote révélatrice dans un café de Ljubljana

Je suis dans l’un des meilleurs cafés de la ville. J’ai fini mon café depuis maintenant une heure. A Paris, le serveur serait venu m’apporter l’addition sans que je lui demande. A Ljubljana, il est venu remplir de nouveau mon verre d’eau sans que je lui demande.

On retrouve cette attention au client dans tous les cafés des pays des Balkans. Les loyers étant plus bas, les gérants des bars ne sont pas obligés de « faire tourner leurs tables » et atteindre des niveaux de rentabilité par table devenus délirants.

Le niveau de son loyer est souvent si élevé que le gérant parisien n’a pas d’autre choix que d’appliquer ces méthodes s’il ne veut pas devoir mettre la clé sous la porte.

L’idéal aurait été que, comme dans les Balkans, personne ne se mette un jour à appliquer ces méthodes, à coller un maximum de tables pour exploiter au mieux chaque m2, etc… Ce qui n’aurait pas fait grimper les loyers et n’aurait pas ensuite imposé à tous les gérants la stricte application de ces méthodes de rentabilisation.

2 Comments

  1. Merci Bastien, c’est sympa de venir mettre un commentaire au retour du séjour.

  2. Hello,

    Personnellement j’adore la bonne bière, bien plus qu’un bon vin. Je vous déconseille de prendre les bières Union et Lasko : ça a le même goût que de la Heineken ou de la Meteor. Par contre sur les quais (Petkovškovo nabrežje), cherchez un bar qui sert le bière « Human Fish » : vraiment bonne !

    Bonne dégustation,
    Bastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *