L’avis d’un vacancier français sur Portoroz 5

Suite à l’article Portoroz est-ce si moche ? publié sur le blog, Jehanz6 qui est français et déjà venu deux fois passer des vacances en Slovénie, vous donne un avis intéressant sur cette ville animée de de la côte slovéne. Puis, Eric, qui a vécu à Portoroz vous donne lui aussi son avis sur cette ville qu’il aime.

« Même si je suis le seul Français à le dire : Portoroz, c’est beau ! »

portoroz bateau à louer

Les cotes espagnoles, les plus bétonnées d’Europe, sont la destination favorite des Français, aussi qu’ils déclarent Portoroz bétonné, c’est très drôle… L’architecture y est moderne et variée, pas écrasante si ce n’est que comme dans toute ville cotière huppée, il s’agit de grands hotels luxueux, au milieu de villas et superbes jardins. La ville de Portoroz est arborée et décorée avec beaucoup de fleurs ,on y sent l’influence de l’Italie toute proche !

 

De grands bars à thèmes variés font la jonction entre les plages de Portoroz et l’avenue commerçante. Bien entendu les hotels et boutiques de luxe sont pour les chalands argentés. Ce n’est pas dans mes moyens mais ça ne me manque pas. Lors de nos vacances à Portoroz, on a trouvé un petit bar « rock » bien sympa vers la plage…

A ne pas louper : les termes de Portoroz

portoroz izola

De portoroz, on peut marcher en bord de mer jusqu’à Piran, en se baignant ici ou là. De l’autre coté un chemin mène jusqu’à la baie des marais salans, qui passe par le camping de Lucija, Une superbe ballade avec la Croatie en ligne de mire juste au bout des marais salans.

A lire : visite touristique de Piran

Sur cette ballade, en haut du camping nous avons découvert un spectacle étonnant : un vaste champ boisé avec des dizaines de sculptures monumentales de plusieurs pays du monde, disséminées au hasard de la promenade. Il y en a de fort belles, c’est très surprenant.

Portoroz, ce n’est pas que le bord de mer , il y a aussi les collines au-dessus de la ville qui rappellent tant la Provence avec ses petits villages perchés, ses Oliviers, ses vignes, ses parfums…

En Slovénie, dans les petits cafés de l’arrière pays de la côte, on est toujours bien accueilli et une pinte de bière coute entre 2€ et 2.5€.. Bref, c’est ça la Slovénie, rien de tonitruant, rien d’écrasant mais une vie simple et variée et un art de vivre sans éclats superficiels mais dépaysant et terriblement attachant. Les femmes sont fort respectées (une fille peut se promener seule la nuit sans danger, ce n’est pas le cas partout en Europe) et derniers atouts : l’euro comme monnaie officielle et l’essence 20 centimes moins chère qu’en France et partout au meme prix dans le pays (ce qui fait qu’on trouve des stations services partout, qu’il s’en construit beaucoup de très belles quand en France quelques dizaines de milliers ont fermé). »

« Nous retournons pour la 3e fois en Slovénie en septembre » prochain. « 

Venez vous aussi donner vos conseils sur la Slovénie pour aider les autres voyageurs avec les commentaires ou l’onglet contact. Plus il y a de points de vue, mieux c’est.

L’avis d’Eric, français qui a vécu deux ans à Portoroz

« Ça faisait longtemps que je voulais dire quelque chose de positif a propos de Portorož. Par manque de temps et j’avoue, aussi un peu par paresse, je remettais toujours cette activité à plus tard. Ce premier article positif sur Portoroz m’a donné envie de confirmer. Je suis francais et j ai vecu a Portorož quelques annees (tres exactement à Lucija pour ceux qui connaissent bien la cote slovene. Je retourne à Portoroz au moins une fois par mois). Je peux donc confirmer que Portorož n’est pas moche et à meme beaucoup de charme.

La comparaison avec Piran est ridicule puisqu’on ne parle pas de la même chose. D’un coté, un petit village typique de style venitien (Piran), et de l’autre une station balneaire (Portoroz).

 

Il ne s agit pas de choisir l’un ou l’autre et, vu la distance qui les separe, on peut tres bien profiter des deux! Pour en revenir à Portorož, la promenade bordee de cafes, de restaurants, de magasins, de glaciers mais aussi de palmiers, pins et rosiers est tres agreable. On peut la parcourir cote plage ou cote rue. Dans les deux cas et surtout depuis l’ importante renovation d’il y a 3 ans on ne se sent étouffé ni par le monde ni par les voitures. On peut meme poursuivre jusqu’à Piran sans jamais quitter le front de mer. L’ architecture des hôtels de luxe est plutot sympa et le grand hotel palace merite largement le detour. Les soirées à Portoroz sont plus animées qu’à Piran mais ce n’est pas exceptionnel non plus!

Portorož est plus une station balneaire familiale. C’est en plus un excellent camp de base pour aller découvrir l’Istrie croate à quelques kilometres de la. C’est donc un endroit agréable et charmant. A recommander.

Les mots clés de cet article

  • portoroz slovénie
  • portoroz slovenie visite
  • slovenie entre jeune
  • slovenie portoroso

5 thoughts on “L’avis d’un vacancier français sur Portoroz

  1. Reply Guillaume Août 8,2013 2:33

    Je suis plutôt d’accord avec ce qui est dit plus haut. Portoroz n’est pas « moche », comparé à certaines villes de la côte française. Et surtout, curieux pour la période estivale, elle n’est pas surpeuplée. L’enfilade de grands et luxueux hôtels ainsi que la promenade les desservant est agréable à arpenter le soir (arrêtez-vous déguster une glace chez Cacao, la même enseigne qu’à Ljubljana). Mais c’est surtout l’arrière pays qui est agréable à parcourir. Un guide disponible à l’office de tourisme de Piran (peut être celui de Portoroz aussi) recense tout un ensemble de sentiers à parcourir, à pied, en vélo… de longueurs et difficultés variables. Le parcours traversant le camping de Lucija pour aboutir aux salines (départ à droite du parking du Mercator à côté de l’entrée du camping) est très agréable et magnifique (jardin avec sculptures donnant sur la baie de Portoroz, jardin des cactus (1€), promenade le long des salines, déambulations dans les oliviers de Seca…). Le seul reproche que je ferais à ce propos est que ce guide est trop grossier dans la description des itinéraires et que le balisage est très mal fait (il est très difficile de trouver les points de départ indiqués ainsi, sur le parcours, que le marquage des directions à suivre… Du coup, on peut louper les accès et ne pas trouver le chemin, ce qui est très frustrant). Une autre balade au dessus des falaises de Strujan est tout aussi magnifique.

  2. Reply johan Juin 21,2015 4:26

    Bonjour,
    Les commentaires que j’ai laissés il y a trois-quatre ans repris dans cet article mériteraient un petit bémol au vu de nos vacances 2014 passées pour la 4e fois en Slovénie à Portoroz,justement(pour le logement)
    Pour la première fois nous avons été déçus…Fin septembre ou octobre habituellement tout se passait comme de vraies vacances!Or l’année dernière (est ce la crise?)un peu le désastre:presque tous les cafés de la côte à Portoroz fermés (en faillite ?) sauf Cacao;pas un chat sur les plages ni dans l’eau à 25°C…accueil dans l’appartement et contacts avec les propriétaires juste à coté réduits au passage de clefs et au paiement,ménage et changes faits une seule fois en 18 jours!accueil dans les restaus et cafés peu aimable,c’est surtout ce qui nous a frappé!pour retrouver un peu de vie nous étions obligés d’aller à Izola ou au moins quelques mémères et enfants se baignaient!pas follichon!Le soir,,mortel,au point que nous allions tous les soirs à Trieste pour cotoyer la vie et la fête(et là il y a ce qui faut mais c’est tout de même à 30km de Portoroz).Bref ma femme ne veut plus retourner sur la côte slovène et je comprends;notons que nos escapades à Ljubljana par contre ont été toujours aussi sympas,c’est toujours aussi vivant ouvert et accueillant,pas de problèmes!Mais la côte slovène après l’été..hum méfiez vous….

  3. Reply Slovénie Secrète Juin 22,2015 10:50

    Bonjour Johan,

    Portroroz s’éteint hors-saison.
    Merci beaucoup pour votre retour.
    Venez peut-être un peu plus tôt dans la saison où tentez Mali-Losinj début septembre.

    Florent

  4. Reply Pierrot Mai 15,2016 8:14

    Bonjour
    Né d’une mère slovène (Tolmin) j’ai passé de nombreuses et merveilleuses vacances à Portoroz pendant ma jeunesse, c’était une époque formidable, au début des années 70, je sais c’est loin, mais cela m’a marqué, le camping de Lucija sous la forma viva, la Taverna les marais salants la promenade le long de la mer, Piran et sa place TARTINI. Des amis aussi Boris D. Metja, Branka et j’en oublie. Un endroit formidable, une ambiance du tonnerre. J’y retournerai un jour!

  5. Reply Slovénie Secrète Mai 15,2016 11:50

    Bonjour,

    J’imagine que c’était un endroit agréable.
    Ca a changé mais ça l’est toujours.
    Revenez vite !

    Florent

Leave a Reply