Croatie : 9 conseils pour réussir ses vacances 301

Sur les forums de voyage sur la Croatie, j’ai souvent constaté que les touristes français ont beaucoup de mal à savoir comment organiser leurs vacances en Croatie. La raison? le fonctionnement particulier du tourisme croate. Avant de partir en vacances en Croatie, découvrez 9 conseils très importants pour organiser votre séjour.

Source de ces 9 conseils : Depuis 7 ans, j’habite en Slovénie, à 100 km de la côte croate. Aussi, j’ai passé des dizaines de week-ends et de semaines à la mer et dans les îles croates.

Conseils vacances en Croatie

Conseil 1. N’allez pas forcément à Dubrovnik !

dubrovnik moche

Je jette dès maintenant mon pavé dans la marre : Au cœur de l’été, Dubrovnik n’est pas aussi magique que les tours opérateurs essaient de vous le faire croire. Certes, la cité est splendide mais pendant toute la saison estivale, Dubrovnik, c’est « Touristland » : la ville est bondée de touristes. Dubrovnik est aussi plus cher que le reste de la Croatie. Il vous faudra aussi souvent parcourir beaucoup de kilomètres pour vous y rendre car la côte croate fait plus de 800 km de long : La distance qui sépare Dubrovnik et Rijeka (740 km) est plus grande que celle qui sépare Saint-Malo de Bayonne (698km).

Donc, en haute saison, si vous êtes à plus de 200 km de Dubrovnik, envisagez de ne pas vous y rendre. Ne pensez pas que Dubrovnik soit un passage obligé. Ne faites surtout pas d’une traite et en bus l’épuisant trajet Zagreb-Dubrovnik comme de nombreux jeunes touristes français. En Croatie, l’été, il y a des dizaines d’îles et de petits ports qui ne sont pas bondés de touristes et qui sont à mes yeux aussi intéressants que Dubrovnik, voir plus car on profite d’une Croatie moins touristique et plus authentique.


 Les attractions touristiques croates sont réparties dans tout  le pays. Le sud du territoire croate n’est pas plus joli que le nord.


Résumons : A part la pression de quelques amis ou collègues de bureau qui diront à votre retour de vacances « Quoi?? T’as été en Croatie sans aller à Dubrovnik ! Mais t’as tout loupé ! » Rien ne vous oblige à descendre tout le pays jusqu’au sud de la Dalmatie! D’ailleurs, les français qui reviennent de Dubrovnik disent que c’était bien mais vous avez déjà rencontré quelqu’un qui dit vouloir y retourner l’année suivante ou qui y retourne régulièrement… moi, jamais. Pour conclure, comprenez moi bien, Dubrovnik est une cité magnifique et d’un grand intérêt historique. Totalement hors saison, je dis un grand OUI.

Conseil 2. Ne faites pas trop d’îles

iles croate visite

Lorsque l’on regarde la carte de la Croatie pour préparer ses vacances, les îles ont un pouvoir d’attraction très fort. On est tenté de prévoir la visite de 3, 4, voir 5 îles. Cependant, y aller prend du temps (voir le conseil Croatie sur les ferrys ci-dessous). De plus, il faut avoir en tête qu’une fois qu’on a vu deux îles, on a déjà une très bonne idée de ce que sont les îles croates. Il n’y a rien qui ressemble plus à un petit port sur une île croate qu’un autre petit port sur une autre petite île croate.


 Les îles croates sont aussi probablement beaucoup plus grandes que vous ne l’imaginez : L’île de Hvar fait 80 km de long, Korcula 55 km, Dugi otok 47 km…


Pour vos vacances, à moins de rester trois semaines, deux îles c’est bien. Une unique grande et belle île et la visite d’une portion de la côte croate, ça peut être très sympa aussi. Plutôt que de visiter la Croatie au pas de course façon « Je coche tout dans mon Lonely Planet Croatie (ou dans mon guide vert ou dans mon routard Croatie – rayez les mentions inutiles sur l’écran )« , il me semble préférable de prendre le temps d’explorer la belle île croate que vous aurez choisie en y restant de 3 à 6 jours. Sur cette île, vous partirez à la recherche des criques cachées (utilisez l’astucieux conseil n°6 pour les trouver). Cherchez les contacts avec les locaux, les bons produits croates, les restaurants croates de qualité… Vos vacances en Croatie n’en seront que plus réussies. A garder en tête : le continent croate est en de nombreux endroits très joli aussi. Pendant vos vacances, vous n’êtes pas obligé d’aller en permanence sur les îles !

Conseil 3. Une fois sur l’île, louez un scooter à la journée !

louer scooter ile

Quand le soleil se couche, se balader sur un scooter de 50 cm3 sur les petites routes d’une île croate sera un des moments magiques de vos vacances en Croatie. Vous trouverez des scooters en location sur toutes les îles de Croatie. Profitez-en car, après le bateau de plaisance, le scooter est le meilleur moyen de trouver des criques paradisiaques où vous serez seuls au monde. Ils ne sont pas bon marché (env. 30€/jour de location) mais louer un scooter en Croatie, ça vaut le coup.

Conseil 4. Logez impérativement chez l’habitant dans une « sobe »

chambre habitant croatie

Les hôtels croates sont hors de prix. Les tarifs des campings croates sont calibrés pour les allemands, les hollandais et les autrichiens, à tel point que vous ne croiserez aucun croate dans un camping croate.


 Il faut faire comme les vacanciers croates et comme tous les touristes qui reviennent régulièrement en Croatie, dormir chez l’habitant !


Dans les petits ports croates, deux maisons sur trois proposent une chambre (« SOBE » en croate) ou un appartement dans la maison (« APARTMAN » en croate). Dans près de 80% des cas,  avec votre chambre ou votre appartement, vous aurez un agréable balcon-terrasse. A savoir : Le petit déjeuner n’est jamais inclus (il se prend à la terrasse du café du coin ou sur votre terrasse après avoir fait quelques achats dans l’une des nombreuses supérettes Diskont croates). Pour réserver une chambre chez l’habitant en Croatie, l’astuce la plus efficace consiste à se rendre sur le site officiel de l’île où vous allez passer vos vacances et à consulter la liste d’adresses de l’onglet « private accomodations« . J’ajoute une seconde astuce qui vous sera très utile car le site officiel des îles croates est souvent très difficile à trouver. Ce site commence le plus souvent par www.tz-ile.hr .  Voici trois exemples avec les sites des îles de Mali Losinj, Krk et Hvar : www.tz-malilosinj.hr, tz-krk.hr, www.tzhvar.hr… A savoir : Si vous ne passez qu’une ou deux nuits à un endroit, la plupart des croates refuseront de vous louer leur chambre ou leur appartement, jugeant la durée trop courte. La meilleure façon de réserver une sobe (une chambre d’hôte) est alors de passer par ce site. Ne perdez pas de temps à faire des demandes de chambres chez l’habitant pour une ou deux nuits en saison car vous n’obtiendrez au mieux que des non. Idem pour des nuits à Zadar, Split ou Zagreb où il y a peu de chambres chez l’habitant et il sera préférable  de  l’utiliser aussi.

Conseil 5. Vous ne trouverez pas de bons restaurants croates par hasard

bon restau croatie guide

Chaque fois que je vais en Croatie, ça m’horripile : 95% des restaurateurs croates n’ont aucune imagination ! Ils copient tous le même modèle, à tel point qu’on retrouve partout exactement le même menu, les mêmes chaises, les mêmes présentations, les mêmes nappes, les mêmes photos et les mêmes prix. Le poisson frais est toujours servi à l’huile et au sel, c’est plutôt bon la première fois mais on s’en lasse vite. Seuls les calamars sont une valeur sure dans ces petits restaurants croates de bord de mer qui pourraient appartenir à une chaîne tant ils se ressemblent !


 En Croatie, on ne tombe pas souvent sur un bon petit restaurant par hasard car le pays est trop touristique pour ça.


Pour trouver les bons restaurants croates, il faudra les chercher avant de partir. Restaurant se dit « restoran » en croate et restaurant traditionnel/auberge se traduit par « Konoba ». Au boulot avec l’aide de www.google.hr, les croates donnent de bonnes adresses sur les forums. Utilisez le navigateur chrome pour une traduction automatique de la page en français. Vous trouverez aussi un bon site dans le paragraphe les meilleures site situé à la fin de l’article). Dans les bonnes auberges croates, il faut presque toujours commander les plats traditionnels un jour à l’avance car ils sont longs à préparer (poulpe, agneau..). Faites le, ça vaut vraiment le coup !

Conseil 6. Cherchez les criques avant votre départ en Croatie !

Une fois que vous serez sur une île croate, vous constaterez qu’il n’est pas du tout facile de trouver les criques paradisiaques, celles avec de l’eau translucide (Sur les îles croates, il n’y a pas de panneau indiquant « Plage » par exemple). Cependant, j’ai découvert un moyen diabolique pour trouver en deux minutes toutes les criques à l’eau turquoise d’une île croate et leurs chemins d’accès  : Google map et ses images satellites. Tapez y le nom de votre île et cherchez sur l’image satellite les endroits où l’eau est d’une couleur turquoise, blanche ou bleu clair. C’est là où seront les plus belles criques de votre île. Dans vos bagages, n’oubliez pas de prendre un très bon masque et de bonnes palmes. La plongée en Croatie, c’est génial aussi sans bouteilles.


Utilisez cette astuce pour trouver en un clin d’oeil les plus belles criques d’un île croate !


Mauvaise nouvelle pour vos vacances en Croatie, les plages de sable, ça n’existe pas dans plus d’une dizaine d’endroit en Croatie. L’été, ces minuscules plages de sable croates sont blindées de familles turbulentes et serrées les unes contre les autres. Toutes les autres plages de Croatie, ce sont des gros rochers, au mieux quelques galets, des petites pelouses ou des petits aplats de béton entre les rochers. Pas de panique, on s’y habitue très bien, vous verrez (mais on ne passe pas de journées complètes à la plage comme en France). Si ça rentre dans vos baggages, emportez un petit matelas de plage. Il vous sera très utile. Beaucoup de vacanciers français choisissent l’île croate de leur vacances après avoir lu dans leur guide qu’il y avait des plages de sables, il s’agit d’un très mauvais critère de choix (très très mauvais).

Conseil 7. Vérifiez les horaires des ferry

horaires ferry croatie

Il n’y a pas de trajets en ferry tous les jours vers toutes les îles croates et tous les ferries ne prennent pas forcement les voitures (presque tous, mais pas tous). Mieux vaut bien calibrer votre parcours et vos dates. Pour info, de nombreux ferrys partent à 5h30 du matin, ce qui n’est pas cool pour des vacances farniente. Sachez aussi que prendre un ferry prend beaucoup de temps : il faut arriver en avance, acheter les billets, patienter en plein soleil sur le parking, embarquer, voyager, débarquer, rouler sur l’île…  Bref, on y perd vite une grosse demi-journée. Parfois, on ne peut pas monter dans le premier ferry et on doit attendre le suivant (J’ai déjà attendu pendant 7 heures).  Tous les horaires des ferry croates sont sur : www.jadrolinija.hr/

Conseil 8. Faites la fête à ciel ouvert !

fête croatie

La Croatie possède des bars et des boîtes magiques en plein air sur toute la côte et dans presque toutes les îles. L’ambiance est bon enfant et les prix restent très accessibles. On est loin de la côte d’azur où seuls les plus aisés et les plus jeunes peuvent faire la fête. En France, Radio FG pousse les français qui veulent faire la fête en Croatie à se masser à Novalja près de la presque-île de Pag (Zrce beach) mais il y a plein d’autres îles et villes croates où la fête bat aussi son plein tout l’été (Rovinj, Porec, Hvar, Krk, Split…)

 Conseil 9. Visitez le parc de la Krka ou de Plitvice

La Croatie possède deux parcs nationaux à couper le souffle. Situés à l’intérieur des terres, leur végétation luxuriante est totalement différente du reste du pays. L’eau est turquoise. On se croirait dans une forêt tropicale. Il faut absolument mettre un de ces deux parcs sur votre liste de visites. Vous en garderez un souvenir impérissable. A savoir : dans le parc de la krka, on peut se baigner et la baignade est interdite dans le parc de Plitvice. A moins de rester au moins 3 semaines en Croatie, je conseille de ne  pas faire les deux parcs car ils sont assez semblables : www.npkrka.hr  et www.np-plitvicka-jezera.hr. Passez y une nuit, beaucoup de très bons logements  à Plitvice sont à réserver dans ces parcs sur ce site.


Où aller en Croatie? Quels îles croates voir en Croatie? Quel est la plus belle île de Croatie? Voici mes villages et mes îles préférés


Voici mes endroits préférés en Croatie du Nord au Sud. Utilisez cette liste pour créer votre séjour en reliant plusieurs de ces points d’entre eux. 

  1. Les destinations de cette liste vont du Nord de la Croatie au Sud de la Croatie. Aussi, il suffit de choisir 2 à 5 destinations dans cette liste les unes à la suite des autres pour vous créer rapidement un séjour agréable et cohérent.
  2. Vous pouvez aussi jetez un œil à la carte ci-dessous pour les situer en Croatie.
  3. Cliquer sur les signes rouges pour voir une photo de l’endroit.
  4. Prévoyez plusieurs jours dans chacun de ces endroits afin de suivre mon conseil de ne pas courir d’un endroit à l’autre pendant vos vacances.

Où aller dans la partie Nord de la Croatie?


– Le vieux et très beau village de Rovinj

– Les jolis petits villages de l’Istrie (Motovun, Groznjan, Bale, Buzet, Labin, Buje)

  • Mon île préféré est Cres – Losinj, en Istrie, une région située au nord de la Croatie. Le village de Mali-Losinj sur les îles reliés de Losinj et Cres (et les autres villages de ces îles splendides dont les collines plongent dans l’eau)

Stara Baska et le village de krk sur l’île de Krk (Un pont mène à cette île – Au bout de l’île, la « vue la plus émouvante sur l’Adriatique » selon le guide du routard).

– Le magnifique parc naturel de Plitvice


Où aller dans le centre de la Croatie?


– Le village très calme de Sali sur Dugi Otok (une très belle île très peu fréquentée)

– Tous les villages de l’île de Hvar  (le reste de l’île est calme, seul le village de Hvar  est fréquenté par la Jet Set)

– Le village calme de Komiza sur l’île de Vis (petite île authentique interdite aux touristes jusqu’en 1995 avec d’innombrables criques. Vis est l’île la plus éloignée du continent croate)


Où aller dans le sud de la Croatie?


– Les villages de l’île de Korcula

– L’île de Mljet (verdoyante, paisible, traditionnelle, Deux tiers de l’île est un parc national protégé)

Dubrovnik mais peut-être pas en juillet-août


Ma carte préférée de Croatie


  1. La carte IGN Croatie (6€)

A éviter : La carte Michelin Croatie , celle que presque tous les vacanciers français achètent car cette carte de Croatie est au 1/750 000. Elle est donc deux fois moins précises que la carte IGN Croatie au 1/300 000. L’inconvénient majeur de cette carte Michelin Croatie est qu’elle ne permet pas de trouver les petites routes touristiques les plus sympas sur les îles ou sur la côte.


A emporter en Croatie


  1. De bons chaussons aquatiques  : On se baigne dans les rochers ou sur des galets en Croatie et de bons chaussons évitent de trop souffrir…
  2. Un masque et tuba : Vous trouverez de splendides fonds marins sur toutes les îles croates. (Reco qualité/prix : ce très bon masque et ces bonnes palmes)
  3. Un tapis de plage épais : car en Croatie, on s’allonge sur des dalles en bétons, des galets ou une pelouse. Ou au minimum, une serviette très grande et la plus épaisse possible.
  4. Des chaussures de marche : ou une bonne paire de tennis pour se promener dans la pinède au bord de l’adriatique.
  5. Un livre pour comprendre la Croatie : Beaucoup de choses intéressantes à découvrir sur la Croatie dans l’excellent livre de la professeur de littérature Gabrijela Vidan ou dans la Croatie de A à Z . Vous y lirez des informations bien plus intéressantes que les généralités de début du Lonely Planet Croatie, du guide vert ou du routard .
  6. De la crème solaire 30 ou 50 : car l’été, sur la côte croate, le soleil tape très fort.
  7. Les bases du croate en audio : Ce site est génial pour apprendre gratuitement les phrases de base du croate. Vos efforts seront appréciés par les locaux.
  8. Une tenue d’été sympa pour les soirées : car en Croatie tout le monde fait la fête, les bars sympas et les boîtes de nuit en extérieur ne sont pas du tout réservées qu’au 16-25 ans ou aux plus riches. Tout le monde y va, donc vous aussi !

Mon top 3 des guides de voyage sur la Croatie


  1. Routard Croatie (14€) – Nouvelle édition – avril 2016
  2. Guide vert Croatie (19€) – Nouvelle édition – février 2016
  3. Lonely Planet Croatie (15€)

A éviter : Le petit futé Croatie


Louer une voiture en Croatie peut ne pas être cher !


Louer une voiture en Croatie est abordable et permet de gagner énormément de temps sur place. En voiture, on accède aux endroits isolés, aux endroits sans touristes. Les bus et les trains croates, eux, n’avancent pas et vous emmèneront de lieux touristiques en lieux très touristiques.

Si vous vous voulez louer une voiture en Croatie, vous devez absolument passer par le site autoeurope (une entreprise allemande vieille de 60 ans)  en suivant la méthode que j’indique car ce site a négocié les tarifs les plus bas possibles avec les loueurs présents en Croatie (Ses prix sont bien en-dessous des tarifs proposés aux guichets des loueurs des aéroports de Dubrovnik, Zagreb, Split et Zadar et nettement inférieurs aussi à ceux des sites de loueurs). Quand je dois louer une voiture en Croatie, c’est ce site que j’utilise (lien).  Lorsque vous louez une voiture, quelque soit le site que vous choisirez, il faut toujours ouvrir les conditions générales pour consulter les prix des éventuelles options payantes dont vous pourriez avoir besoin : second conducteur gratuit ou payant, tarif de la sortie du territoire croate et tarif jeune conducteur. Le site autoeurope est fiable et si vous réservez, pas d’inquiétude, une voiture vous attendra bien le jour et l’heure de votre arrivée. En une vingtaine de locations avec ce site, je n’ai jamais eu de mauvaise surprise et ce broker m’a fait économisé des centaines d’euros. Je le redis, ne réservez pas une fois en Croatie ou pire sur une île, vous allez payer au moins deux fois plus cher. L’annulation d’une résa est gratuite et peut se faire seulement quelques jours avant de prendre la voiture : site autoeurope


Les sites internet pour organiser votre voyage


Une liste indispensable des bons restaus croates : 200 restaurants sélectionnés par le site Croate de référence Dobri Restorani. Utilisez les seulement si vous n’aimez pas mal manger pendant vos vacances…

Le site officiel de l’office du tourisme croate : Il recense tout ce qu’il y a à faire en Croatie.

Un guide gratuit de randonnées :  Sur google books, on peut lire une bonne partie de ce guide sur les randos en Croatie, je conseille de faire au moins une rando pendant votre voyage, le matin ou le soir pour qu’il fasse moins chaud. Version intégrale vendue ici à 10€.

Les bases du croate en audio : Lien placé juste au-dessus mais je vous le remets ici car je sais que vous êtes faignant dès qu’il s’agit de travailler et que vous n’avez pas cliqué  (Ce site est très bien).


Jetez un coup d’œil


– au Top 5 de la Slovénie (J’ai constaté à de très nombreuses reprises que les vacanciers français reviennent plus heureux de leurs vacances en Slovénie que de vacances en Croatie, enfin, je dis ça, je dis rien… cliquez tout de même là pour voir un peu à quoi ça ressemble)

– à mon top 28 des pires pochettes d’album yougoslaves, un article repris ensuite par les Inrocks, Rue 89, le Huffington post et des centaines d’autres journaux tout autour de la planète.

Les mots clés de cet article

  • vacances en croatie avis
  • location scooter croatie
  • ou aller en croatie
  • croatie routard
  • routard croatie
  • ile de krk avis

301 thoughts on “Croatie : 9 conseils pour réussir ses vacances

  1. Charlene Fév 6,2016 4:11

    Merci Florent ;)

Comments are closed.