4 astuces pour éviter les bouchons pendant des vacances en Slovénie 1

En Slovénie, grâce à l’excellent réseau autoroutier qui quadrille tout le pays, on circule très bien et vite. Au départ de Ljubljana, il est possible de rejoindre 85% des attractions touristiques slovènes en moins de 1h15. Comptez 45 minutes pour le lac de Bled ou 1h15 pour la jolie ville côtière de Piran par exemple. Cependant, l’été, à certaines heures et certains jours, les bouchons apparaissent et peuvent bloquer le réseau routier slovène. Ces embouteillages se produisent toujours aux mêmes endroits et toujours aux mêmes dates. Les bouchons slovènes sont donc faciles à éviter.


Découvrez 4 astuces pour vous éviter des bouchons pendant vos vacances slovènes.


slovénie route

 

1. Les WE d’été, évitez si possible l’autoroute qui relie Autriche-Slovénie-Croatie

Pour se rendre en Croatie, un grand nombre de touristes européens passent par la Slovénie. Les allemands, les autrichiens, les belges, les danois, les anglais les hollandais et les français doivent forcément passer par la Slovénie pour rejoindre la Croatie. En conséquence, en période estivale, le vendredi après-midi, le samedi et parfois le dimanche, vous trouverez souvent beaucoup de monde sur l’autoroute Ljubljana – Villach (l’autoroute qui vous amènera aux lacs de Bled et de Bohinj). Il y aura beaucoup de trafic aussi sur l’autoroute Ljubljana-Koper (l’autoroute qui permet de rejoindre la ville côtière de Piran et les grottes de Skocjan et de Postojna). Si vous en avez la possibilité, faites le trajet vers ces lieux touristiques en semaine ou pensez à utilisez aussi le réseau secondaire qui est joli (Et n’oubliez pas qu’il faut une vignette pour rouler sur les autoroutes slovènes).

2. Les bouchons à Ljubljana commencent à 15h30 !

Le soleil se lève plus tôt en Slovénie. Les horaires de travail des slovènes sont donc décalés par rapport à ceux des français. Conséquence directe à Ljubljana, en semaine, les bouchons sont à 15h30 se terminent vers 18h. Le vendredi, les slovènes partent plus tôt du bureau et les embouteillages apparaissent dès 14h30. Plus tard dans la journée, ça roule bien à Lubiana car le réseau routier de la capitale slovène a été très bien pensée : Celovska, Dunajska, Trzaska, Barjanska, zaloska, Dolenjska sont 6 grandes avenues rectilignes de plusieurs kilomètres qui mènent du périphériques au centre de la capitale slovène en 8 minutes. Bilan, même dans les bouchons, on avance souvent bien à Ljubljana. Vous n’avez pas trop de soucis à vous faire de ce côté là.

3. La bouchon de la frontière Croatie-Slovénie

bouchon slovenie

Comme expliqué dans le point 1, presque toute l’Europe passe par la Slovénie pour aller en Croatie et donc ça coince les WE à la frontière croate du bord de mer : aux points frontières de Secovlje et Dragonja. Les douaniers croates ne se soucient pas du bouchon qu’ils créent les WE d’été ou lors des WE prolongées. On peut facilement resté bloqué 45 minutes. (Note : la Croatie venant de rentrer dans l’Europe, il est probable que les douaniers soient cette année plus cools et qu’ils ne créent plus de bouchons). Pour la frontière entre l’Italie et la Slovénie, pas de problème, il n’y a plus aucun contrôle. Idem, pour la frontière Autriche-Slovénie, plus de douaniers là aussi.

4. La route qui relie le lac de Bled et le lac de Bohinj

Le magnifique lac de Bohinj est dans un cul de sac. Le seul moyen d’y aller est de passer par le lac de Bled et suivre la petite route qui mène jusqu’au lac de Bohinj. Pendant un WE de canicule (+ de 33°), un bouchon peut se créer sur la route qui relie ces deux lacs. En effet, les slovènes, en quête de fraîcheur, seront nombreux à venir se réfugier sur les bords du lac de Bohinj. Ils viendront s’ajouter aux touristes et toutes ces voitures peuvent créer un bouchon qui peut même être inextricable en cas de très forte affluence. S’il faut très chaud, allez au lac de Bohinj en semaine, autant si possible.

Retenez qu’en Slovénie, on roule très bien. Ces 4 conseils serviront  à vous éviter des désagréments potentiels pendant vos vacances en Slovénie. Dans l’organisation de votre semaine, si vous pouvez facilement décaler un trajet en fonction des informations ci-dessus, faites-le. Sinon, tentez votre chance.

Bonus : En venant de l’Autriche, il peut y avoir un bouchon à la dernière station autrichienne qui vend la vignette autoroute slovène. Achetez la à la première station service slovène ou au guichet du tunnel Karavanke que vous emprunterez pour relier l’Autriche à la Slovénie. Le site des autoroutes slovènes précise qu’il n’y a jamais de contrôle avant le premier point de vente en Slovénie.

N’oubliez pas de lire : Faites de Ljubljana votre camp de base. 

Les mots clés de cet article

  • comemt rentrer de croitia ver slovenie
  • controle frontiere slovenie croatie
  • eviter les controles croatie
  • vignette croatie

One comment on “4 astuces pour éviter les bouchons pendant des vacances en Slovénie

  1. Reply pommier Avr 11,2014 7:21

    Je me suis rendu plusieurs fois en Slovènie depuis le nord de ce petit pays…Depuis Klagenfurt en Autriche, on rejoint la Slovènie par une petite route de montagne qui suit la Drava ,la rivière qui passe à Maribor. Cette petite ville médiévale se découvre à pied…Belles ballades à faire le long de la rivière et ambiance régionale…Continuer vers Ljubana et s’arreter à Cluj puis partir vers l’est vers le nord de la Croatie…. belles découvertes à faire.

Leave a Reply