La randonnée en Slovénie 26

slovenie randonnée

Vous trouverez dans cet article deux interviews sur la randonnée en Slovénie. Dans la première, vous découvrirez Philippe Galarza. Il a 50 ans et est accompagnateur de montagne. Il s’est lancé dans une traversée à pied des Alpes et des Pyrénées (les deux massifs à la suite). Son périple l’a amené de la capitale Autrichienne (Vienne) au Pays Basque, plus de 3000 kilomètres à pied au cours desquels il a traversé la Slovénie. Une randonnée effectuée en juin dernier.


« Je suis très attaché aux montagnes de Slovénie. La montagne, c’est l’endroit où je m’enfuis. La contemplation me nourrit beaucoup. J’aime l’odeur du rocher. Et surtout le ciel, quand il fait froid et qu’il est très bleu. »
Gaspard Proust dont la mère est slovène – Interview


La seconde interview est celle de Franck Carlier. Il randonne souvent en Slovénie et qui donne de nombreux conseils pratiquent pour randonner en Slovénie (montagnes, refuges, repas…).

 


INTERVIEW DE PHILIPPE GALARZA


Connaissiez-vous la Slovénie avant de venir?

Non, mais je rêvais de la découvrir. Je m’étais bien renseigné, j’avais contacté l’office du tourisme slovène, j’ai acheté des livres sur le pays… Après tout ça, Il me tardait d’y être.

Combien de temps faut-il pour traverser la Slovénie à pied?

Pour la traversé que j’ai effectué (du nord-ouest vers l’est puis l’ouest) il m’a fallu six jours. Je suis entrée en Slovénie à partir de l’Autriche et j’en suis ressorti en Italie. J’ai traversé les alpes JULISCHE ALPEN (les alpes juliennes).

Où avez-vous dormi pendant votre traversée de la Slovénie?

camping sauvage slovenie

Pour cette traversée, je recherchais l’aventure et un contact avec un pays naturel authentique. J’ai dormi dans les arbres, par terre, sous tente et en auberge de Jeunesse.

Quel budget prévoir pour une telle traversée?

J’avais budgété environ 20 euros par jour. La Slovénie est un pays honnête et j’ai pu me débrouiller avec moins.

Les slovènes aiment la nature et sont un peuple de montagnards, l’avez-vous ressenti pendant votre séjour?

fleurs de montagne slovenie

Tout à fait, ce sont des gens incroyables, simples, humains, accueillants. Ils respectent la nature et l’Homme. C’est un petit pays mais un très grand modèle d’humanité et de gentillesse. (Note de Slovénie Secrète : les slovènes ont pour habitude d’être très chaleureux, sympas et accueillants quand ils sont dans les montagnes)

Qu’est-ce qui vous a surpris pendant votre traversée de la Slovénie?

chemin grande randonnée

J’ai été séduit par les différentes rencontres que j’ai faites sur les chemins de randonnée, ainsi que par la diversité de la faune et de la flore de ce petit pays. J’y suis très sensible, c’est l’une de mes grandes passions.

Quelle a été la portion du parcours slovène que vous avez préférée?

ours slovenie

Tout m’a passionné, j’ai respiré chaque moment, profité de toutes les situations, des observations (dont celle d’un ours), des rencontres (le sculpteur d’Ours), de chaque chemin, de chaque échange. La Slovénie a été un moment unique et très fort, voir le plus fort de toute ma traversée des alpes et des Pyrénées.

Quels sont les conseils que vous donneriez-vous aux randonneurs qui voudraient se lancer dans une traversée de la Slovénie?

rando en slovenie

Il est important de bien préparer son itinéraire. Il doit être adapté à son niveau physique et à sa connaissance de la montagne. Il faut oser se lancer, entreprendre, prendre des risques tout en restant humble et simple. A partir de là, tout est possible. Le matériel est primordial. Il doit être à la fois léger et solide.

Quel parcours avez-vous suivi en Slovénie lors de votre traversée des alpes ?

(A lire uniquement par ceux qui voudraient faire le même parcours – sinon, passez à l’interview suivante)

Je suis arrivé en Slovénie par le nord, en venant d’Autriche. Je suis entré par le magnifique et symbolique pic de PEC Slovène (forno en Italien et Dreinenderleck en Autrichien), situé au-dessus de RATECE. J’étais heureux d’être en Slovénie, il me tardait de rencontrer ce peuple, la faune et la flore du pays. Je suis descendu en direction du sud. Je marchais les yeux grands ouverts, les sens en alerte et j’ai pris plein est en direction de la station de ski de KRANJSKA GORA et de MOJSTRANA. A partir, de ce village, j’ai visité la maison du parc du Triglav puis je suis reparti vers le sud. Je marchais alors dans la vallée féerique et magique de VRATA. J’ai bivouaqué au refuge POD LUKNJO. J’ai profité du parcours pour admirer le monument des partisans. Il est situé au pied de la face nord du Triglav. Il y avait énormément de neige. Du col luknjapass, j’ai pris vers l’est, en direction de VELO POLJE. Le lendemain, j’ai effectué l’ascension du Triglav en empruntant la via ferrata DOM PLANIKA. Bien que l’ascension ait été effectué en solitaire et le 10 juin, j’ai connu des conditions difficiles, avec de la neige et de la glace. Je suis redescendu du Triglav par la vallée VOJE et j’ai rejoint le beau village de STARA FUZINA du lac de Bohinj. J’ai mis ma traversée en pause pour la reprendre plus tard. En empruntant train et bus et en faisant du stop, j’ai rejoint le massif de SNEZNICK près de ILIRSKA BISTRICA à la recherche des grands mammifères. A Postojna, j’ai découvert le protée, traversé le massif JAVORNICK jusqu’à RAKEK, CERKNICA et son lac intermittent (poljé). Puis, je me suis rendu à Kocevje, au massif de GOTENISKA GORA, où j’ai rencontré des personnes fantastiques et vu un ours. Un petit passage dans la capitale Ljubljana et j’ai rejoint mon itinéraire de traversée de la Slovénie à Stara FUZINA. Le lendemain, je suis reparti plein ouest, j’ai atteint le fond de vallée et le refuge DOM NA KOMNI par le col KANTZ LEPA KOMNA et pu rejoindre la vallée de la rivière SOCA. J’ai continué toujours plein ouest, j’ai traversé le village de BOVEC et quitté la Slovénie pour rejoindre l’ITALIE par le col SELLA PREVALA et le montasio.

Ses partenaires : Pyrenex, Tecnica, Wild Seat, Crédit Agricole Oloron et E.leclerc Sports d’Oloron.

Les sites à visiter pour traverser la Slovénie à pied

http://eupoti.com/eupath/

http://www.via-alpina.org/

 


INTERVIEW DE FRANCK CARLIER


Les slovènes aiment la nature et sont un peuple de montagnards, l’avez-vous ressenti?

J’ai pu constater qu’en Slovénie la randonnée est une activité essentielle. Des sentiers bien balisés et bien entretenus mènent à tous les sommets du pays ou presque. Une fois en chemin, il est rare de ne pas trouver quelqu’un ravi de discuter avec vous. J’ai fait de nombreuses randos à la journée où je suis souvent parti seul. Le plus souvent, j’ai fait la descente en compagnie de randonneurs slovènes croisés en chemin. C’est en montagne que j’ai fait quelques-unes de mes plus belles rencontres. Les gens laissent leurs soucis dans la vallée, et sont plus beaux en montagne!

J’ai aussi découvert la signification d’un petit carnet vert que j’avais déjà vu dans les mains de nombreux randonneurs slovènes. Figurez-vous que ce petit carnet contient une centaine de cases qui permettent de collecter autant de tampons dans les refuges et en haut des sommets slovènes. En pratique, une boite avec un tampon différent vous attend en haut de presque tous les sommets. Le tampon est différent à chaque fois. J’ai joué le jeu, et ça a été une belle façon de découvrir toutes les campagnes et montagnes slovènes.

Quels types de randonnées peut-on faire en Slovénie ?

En Slovénie, en une semaine bien organisée, on peut profiter de toute la montagne slovène: une rando de 3 jours dans le parc national du Triglav, un jour de via-ferrata, un autre de canyoning ou de rafting… Et si jamais le temps devait se gâter, on ira se réfugier dans un spa, ou sur la côte adriatique, qui n’est jamais très loin. J’ai fait beaucoup de randonnées sur 1 , 2, 3 jours, et une belle traversée du parc national du Triglav en Septembre en faisant le tour du lac de Bohinj en suivant les sommets qui l’entourent.

Parlez-nous de la transverzala et combien de temps faut-il pour traverser la Slovénie à pied?

C’est un peu le GR20 slovène. La tranverzala, ou « Slovenska planinska pot », « Slovenian moutain hiking trail », part de Maribor qui est située au Nord-Est de la Slovénie et est la seconde plus grande ville du pays. La tranverzala traverse les montagnes jusqu’à la ville côtière d’Ankaran. La traversée fait 600km avec 45km de dénivelé positif ! Pour la parcourir, on compte en général 30 jours mais le record de 2013 est de moins de 7 jours et 14 heures ! On peut bien entendu n’en parcourir  qu’une partie sur quelques jours ou une semaine.

Où dormez-vous pendant les randos?

En refuge, je compte 10€ le midi, 25-35€ la soirée + la nuit en dortoir,  repas compris. Si je dépasse, ça veut dire que la soirée a été bonne. Beaucoup de slovènes apportent leur pique-nique, même pour 2 jours. Moi je préfère les plats traditionnels comme la jota et le ričet des refuges, ça réchauffe et c’est moins lourd à porter!

Quels sont vos endroits préférés dans les montagnes slovènes?

Voici quelques sites magnifiques: Crna prst, d’où on embrasse toutes les alpes juliennes. Zavetišce pod Špickom, une petite cabane sur la route du Jalovec, Pogacnikov dom qui est entourée de petits lacs et où on peut apercevoir des bouquetins. Et voici aussi quelques-unes de cantines préférée d’altitude : la Koča « na Dobrči » située à l’est de Bled qui est fameuse pour ses struklis, et celle du Ratitovec qui est elle à l’ouest de skofja loka et qui est bien fréquentée même en hiver.

Quels sont vos conseils pour aller au Triglav qui avec 2864m est le plus haut sommet slovène?

En été: Le chemin le plus rapide passe par Pokljuka (on se gare au parking de l’hôtel center). L’aller-retour est faisable en une bonne et grosse journée de marche pour les marcheurs rapides et bien entraînés. Pour ceux qui ont plus de temps, je conseille vivement la boucle partant de Bohinj et revenant par la vallée des 7 lacs. Le parcours est magnifique. En hiver: avec raquettes et si le temps est au beau, on peut rallier le refuge de Kredarica (2515m) en partant de la vallée de Krma, l’aller se fait sur la journée. (Note de Slovénie secrète : attention aux conditions de neige. Si la neige est poudreuse ou trop molle au printemps, on s’enfonce et la montée deviendrait très éprouvante. Faisable aussi sans raquette quand les conditions sont bonnes.) Les mieux équipés et plus expérimentés sauront rejoindre le sommet du Triglav (2864m) à partir du refuge (pas moi!) en empruntant le sentier normal. Crampons et piolet sont indispensables l’hiver pour gravir les 300 mètres de dénivelés qui séparent le refuge de Kredarica du sommet du Triglav. Le planning est le suivant : On effectue la montée jusqu’au refuge dans la journée. Le lendemain, départ aux aurores du refuge pour le sommet et on redescend tout dans la foulée. Le refuge  reste ouvert toute l’année, il héberge en permanence une équipe de météorologues, et ce sont eux qui préparent le thé pour les visiteurs en hiver!

Quels sont les conseils que vous donneriez-vous aux randonneurs qui voudraient se lancer dans une traversée de la Slovénie ou une rando?

Voici quelques conseils pratiques importants :  Se renseigner avant de partir: est-ce qu’il y aura de la neige? Quelle est la difficulté? Les refuges sont-ils ouverts? Pour l’anecdote, j’ai croisé en mai et juin dernier 3 fois des polonais et des tchèques prêts à traverser le parc national du Triglav en baskets ou en tongs. Courageux quand on sait que la neige reste souvent jusque mi-juillet. Les tchèques et polonais trainent dans les refuges slovènes une réputation de kamikazes/innocents/inconscients!

2 sites avec une version anglaise (ou google translator)

hribi.net: le principal site de rando slovène, la meilleure météo et une communauté active pour connaitre les conditions en montagne
pzs.si, le club alpin slovène: pour savoir quels refuges sont ouverts et trouver leurs numéros de téléphone
l’adhésion, 22€, donne une assurance pour les secours en montagne et +/- 8€ de remise par nuitée dans les refuges du club

Les montagnes Slovènes se ressemblent-elles partout ?

Non, elles sont très variées. On trouve de la haute, de la moyenne et de la basse montagne. Le climat, la faune et la flore sont elles aussi extrêmement variés. On peut découper le pays en gros ensembles:
– Au nord-ouest, les Alpes Juliennes, la chaines des Karavanke et les Alpes de Kamnik, avec un réseau de sentiers très dense, beaucoup de refuges, plein de sommets intéressants entre 2000 et 2800m et des itinéraires techniques, avec chaines et parfois échelles.
C’est la qu’on trouve la plupart des activités de plein air, via ferrata, canyoning, rafting.
Et c’est donc la qu’on croise le plus de touristes autrichiens, polonais, tchèques, qui savent depuis longtemps que la Slovénie est le pays de la rando.
– dans leur prolongement des kamnik alps, le massif de Pohorje est une chaine de moyenne montagne avec un sentier qui parcourt ses points hauts (dont la station de ski de Rogla) jusqu’à Maribor.
– Au sud de Ljubljana, autour de Kocevje, un énorme massif forestier, là où vivent les ours et où ont vécus les partisans yougoslaves (la baza 20 notamment)
Le Snežnik est sans doute la randonnée la plus fameuse au Sud, peut-être la plus isolée du secteur, avec en récompense un panorama sur la foret qui l’entoure sur des dizaines et des dizaines de kilomètres.
Il y aussi des sommets moins élevées, que les slovènes des environs fréquentent en semaine
On peut en citer quatre: Grmada et Krim près de LJubljana, Boč entre Maribor et la station thermale de Rogaška Slatina avec son super panorama à 360 degrés, Uršla Gora au nord de Velenje et Soštang

 

Les mots clés de cet article

  • combien de temps pour traverser la slovenie en voiture
  • randonnees piran Slovénie
  • sloveni a pied

26 thoughts on “La randonnée en Slovénie

  1. Reply Cyril Jan 4,2015 10:56

    Želim ti vse najboljše v letu 2015!

    Cyril

  2. Reply Slovénie Secrète Jan 5,2015 9:59

    A toi aussi !
    Florent

  3. Reply Cyril Jan 5,2015 8:51

    Merci

    Y’avait vraiment beaucoup de monde en haut de Šmarna gora au fait!!

  4. Reply Franck Jan 11,2015 9:06

    Un beau periple, on voit que Philippe est entrainé et avait bien préparé l’itinéraire!
    Faire le Triglav en juin, et par la vallée de la Vrata c’est vraiment pas pour tout le monde. En aussi long mais plus facile et aussi beau on peut demarrer de Pokljuka, en general sans neige a partir de mi-juillet.

    Je rebondis sur la « traversée de la Slovenie » avec la « transverzala », la slovenian mountain hiking trail, presque un monument national, qui parcourt le pays de Maribor a la mer adriatique et m’a laissé plein de souvenirs de paysages et de rencontres.

    Bravo et merci pour le blog!

  5. Reply Slovénie Secrète Jan 12,2015 11:51

    Bonjour Franck,

    Si vous le souhaitez, je serais ravi d’ajouter votre interview à cet article.
    Traverser la Slovénie est une très jolie randonnée que j’aimerais promouvoir et je pense que l’ajout de votre interview pourrait inciter des lecteurs à se lancer dans cette belle aventure. Seriez-vous partant,

    Florent

  6. Reply cyril Jan 12,2015 9:02

    Bonjour Franck

    Je suppose que vous parlez du Slovenska planinska pot qui correspond a cette carte ci?
    http://www.pzs.si/javno/kpp_dokumenti/SPP_SI_2013_karta_m.jpg

    L’itinéraire a l’air vraiment super et je serais aussi intéressé de pouvoir lire votre expérience

    Cyril

  7. Reply Séb Jan 19,2015 8:42

    Sacré périple!
    Bonne année à toi, Florent! Et, si je n’ai pas l’occasion de te revoir (on repart à la fin du mois), bonne continuation en Slovénie!
    PS: Très bien ta nouvelle photo de profil! ;)

  8. Reply Slovénie Secrète Jan 19,2015 9:01

    Merci Sébastien.
    Avant que tu partes, il faut absolument que tu ailles un matin ensoleillé ou plus simple un soir au musée du chemin de fer, dans la cour.Tu feras de superbes photos. Je t’accompagne si tu veux.

  9. Reply jean Juin 23,2015 4:03

    L’ascension du Triglav la deuxième quinzaine de juillet, c’est de la randonnée ou de l’alpinisme ?
    Est ce accessible pour des randonneurs entrainés habitués à des randonnées de +1200m de dénivelé dans les Alpes FR ?
    Merci.

  10. Reply Slovénie Secrète Juin 23,2015 4:14

    Bonjour Jean,

    C’est de la randonnée jusqu’à Triglavski dom na kredarici (2515 m) et ensuite de la via ferrata ou de la main courante jusqu’au sommet.
    Vous n’êtes pas obligé d’aller au sommet. Il y a des centaines d’autres endroits jolis et sympas en Slovénie. Il y a aura aussi moins de monde car en été, c’est un peu l’embouteillage sur cette dernière portion.
    Regardez la page facebook, j’y ai partagé une itinéraire de Trek magazine.
    https://www.facebook.com/sloveniesecrete

    Bonne rando
    Florent

  11. Reply jean Juin 24,2015 8:25

    Merci, je vais regarder.

    Mais quand tu parles de Via Ferrata, faut-t-il un harnais, casque et longe pour s’accrocher (comme les via ferrata en France) ou s’agit-il simplement d’un passage vertigineux où il ne faut pas se louper en se tenant à des cables ou en empruntant des échelles ?

  12. Reply Slovénie Secrète Juin 24,2015 10:55

    Bonjour jean,

    Il s’agit d’un long passage avec des câbles.
    Il y a de nombreuses videos sur Youtube de cette dernière partie. Vous vous ferez une bonne idée.
    https://www.youtube.com/watch?v=iU11Z6numew

  13. Reply cyril Juil 5,2015 9:26

    bonjour,

    prévoyez de partir tôt du refuge de Kredarica ou Planinka pour les 400m dernier m du sommet final car comme le dit Florent cela peut être très embouteillé sur la crête entre le Mali et Veliki Triglav. Il n’y a pas d’échelle a proprement parlé (même la via ferrata de Smarna Gora est plus dure techniquement selon moi) mais la crête finale est d’environ 2-3 mètres de large avec du vide de chaque coté. L’ascension par la vallée des 7 lacs est magnifique.

    Cyril

  14. Reply yoann Août 30,2015 12:11

    Bonjour,

    et merci pour ce super site!!! J’ai vraiment hate de partir depuis que je regarde tous les petits bon plans du site! merci =)

    J’aimerais faire une rando sur 5-6 jours mi-septembre en commencant vers Rudno-Polje, Vodnikov Dom, puis Dom Planika pour passer à coté du Triglav!

    Mais je ne suis pas habitué à de la haute montagne (meme si plutot sportif, motivé et j’ai du temps :) et je n’ai pas le matos pour de la via ferata (casque, harnais…).
    Est-ce que vous sauriez si en partant de Dom Planika je peux aller vers Triglavska škrbina sans materiel de via ferata (pour s’approcher encore plus du sommet) ou bien s’il vaut mieux continuer la rando vers le sud/sud-est, vers Dolic, pour rejoindre la vallée des 7 lacs?

    Merci d’avance pour votre aide,

    yoann

  15. Reply Slovénie Secrète Août 30,2015 9:08

    Bonjour Yoann,

    je ne sais pas.
    Ne visez pas forcément le somment du Triglav. C’est très joli autour. La vallées des 7 lacs est plus intéressante que le sommet du Triglav par exemple

  16. Reply yoann Août 30,2015 9:20

    Bonjour et merci pour votre réponse très rapide!

    oui, je crois que je vais me concentré sur cette vallée qui à l’air tellement magnifique =)

  17. Reply Slovénie Secrète Août 30,2015 6:17

    Très bonne idée en tout cas ces 5-6 jours de rando. Si vous prenez la direction de la cote, la végétation va changer au fil des jours.

  18. Reply Yoann Sep 6,2015 6:37

    Bonjour,

    j’ai une autre question =)
    Pour ma rando de plusieurs jour, j’aimerais partir de Rudo Polnje et terminer tranquilement autour du Lac Bohinj.
    Du coup je me demande où laisser ma voiture avant la rando…
    Sauriez-vous où il est possible de la laisser pour 5-6 jours pour pas trop cher ?

    De plus,
    soit je la laisse à Bled et prends un taxi pour Rudo Polnje, puis, une fois à Bohinj, je prends le train pour retourner à Bled chercher la voiture,
    soit je laisse la voiture à Rudo Polnje (si il y a un parking pas trop cher) et tente de regagner ce village depuis Bohinj…

    Qu’en pensez vous?
    Merci d’avance pour votre aide :)

  19. Reply Slovénie Secrète Sep 6,2015 8:15

    Je ne sais pas où est Rudo Polnje, êtes-vous sûr que l’orthographe est correcte? Vous pourrez vous garer gratuitement à ne nombreux endroits. A part autour du lac de Bled, c’est rarement payant.

  20. Reply Yoann Sep 7,2015 5:30

    Oups, une contrepèterie… effectivement! c’est Rudno Polje.
    Ok, du coup en s’éloignant un peu on devrait pouvoir trouver!
    Merci beaucoup!

  21. Reply Slovénie Secrète Sep 7,2015 7:36

    Ak ok, le parking à Pokljuka est gratuit, ils sont le long de la route.
    Vous pouvez prendre les bus sur une portion et faire du stop sur l’autre pour le retour.

    Bonne rando

  22. Reply Yoann Sep 11,2015 8:59

    je ne vois votre message que maintenant…
    C’est super, ça résout les petits problemes logistiques!
    Merci beaucoup!

  23. Reply Ellen Juil 14,2017 11:21

    Bonjour,

    Avec une amie, nous voudrions effectuer Ljubljana-lac de Bled à pied. Est ce que vous savez s’il existe des chemins de randonnée pour effectuer cet itinéraire?

  24. Reply Slovénie Secrète Juil 15,2017 8:49

    Bonjour,

    Idée orginale mais c’est une Très bonne idée.

    Voici la première partie (9h)
    Podutik (En banlieue de Ljubljana – accessible en bus de ville) – Rog – Sveti Jakob pri medvodah – Grmada – Tosc – Sveti Ozbolt – Skofja Loka
    les chemins sont balisés de macarons rouges et blancs.
    Ensuite, construisez un chemin de Skofja Loka à Bled en suivant les chemins de randonnée.

    Bonne (grosse) rando !
    Florent

  25. Reply Ellen Juil 15,2017 2:40

    Merci beaucoup pour votre réponse!

    A quel niveau de difficulté estimeriez-vous la première partie de randonnée Podutik-Skofja Loka?

  26. Reply Slovénie Secrète Juil 15,2017 6:37

    Aucune difficulté technique.
    C’est dur car 9 heures c’est long :-)
    Vous pouvez aussi couper en deux ou vous arrêter un peu avant Skofja Loka

Leave a Reply