8 expériences hors du commun à vivre en Slovénie

Dix ans maintenant que je vis en Slovénie et plein de belles expériences au compteur. Pour cet articles, j’ai fait une sélection des 9 expériences qui ne devraient pas vous laisser indifférent. Vous aurez du mal à retrouver des expériences similaires ailleurs ou alors dans peu de pays dans le monde.


Voici les expériences qui plaisent le plus à mes amis qui me rendent visite en Slovénie.


Des grottes spectaculaires, des baignades mémorables, des musées en plein air, une piste cyclable exceptionnelle… à mettre au programme d’un séjour slovène qui devrait vous laisser des souvenirs impérissables.

Les spectaculaires grottes de Skocjan

On trouve deux immenses grottes touristiques en Slovénie. Elles sont toutes les deux très proches de l’autoroute qui relie Ljubljana à l’Adriatique. Les premières se sont les grottes de Postojna. Gigantesques ! Les plus grandes d’Europe mais il y a encore mieux à mes yeux, les grottes de Skocjan avec leur monumental canyon sous-marin. Vous n’avez jamais rien vu qui ressemble à la deuxième partie de la visite des grottes de Skocjan.


Un seul mot : WHaoouuuuuhhhhhhh !


Pour en prendre plein les yeux pendant deux heures et pour se rafraîchir au cœur de l’été avec une visite détonante, mettez les grottes de Skocjan au programme de vos vacances slovènes. Autre expérience souterraine fabuleuse mais très peu de places : 4 par jour – Krizna Jama. 

Organisez votre visite des grottes de Skocjan avec cet article.

Descendre la Soca en rafting ou en hydrospeed.

Les kayakistes de toutes l’Europe connaissent cette rivière émeraude splendide qui coule au fond d’une vallée encaissée. Aux beaux jours, ils débarquent en nombre pour des descentes mythiques. Passer les rapides de la Soca en kayak est un exercice réservé aux experts mais n’importe qui peut descendre cette rivière en rafting en frappant à la porte d’une des agences de sports d’eaux vives de Bovec.


Très amusant aussi, descendre la Soca en hydrospeed !


Attention pour votre plan de vacances, la Soca est moins facile d’accès que le reste de la Slovène. Proche géographiquement, elle est en réalité loin des lacs de Bled et de Bohinj. On y accède en voiture en franchissant le plus haut col de Slovénie (Vrsic) mais c’est cette difficulté d’accès lui permet de conserver une grande authenticité. Pour visiter la vallée de la Soca, prévoyez d’y passer au moins deux jours (ne pas y aller pour la journée car une visite au pas de course vous ferrez passer à côté de belles expériences dans cette vallée préservée).

Les mines d’Idrija

Deux attractions slovènes sont classées au patrimoine de l’Unesco, les grottes de Skocjan dont j’ai parlé au début de l’article et les mines d’Idrija, les deuxième plus grandes mines de mercure du monde, une immense source de richesse à l’époque de leur exploitation. On les visite aujourd’hui en tenue de mineur en se joignant à un petit groupe, une expérience immersive et silencieuse unique digne d’un jeu vidéo. Vous comprendrez l’harassant travail des mineurs et la vie dure qu’ils ont menés. Les mines d’Idrija sont une activité familiale idéale pour un jour de pluie. Et si la pluie ne s’arrête toujours pas, enchaînez avec le musée sur l’utilisation du mercure qui est juste à côté.

Les tranchées de la première guerre mondial à Sabotin

Une fois la « Toscane slovène » visitée, des vins slovènes dégustés, les jolis petits villages admirés, allez grimper sur les hauteurs du coin pour vous perdre dans un labyrinthe de tranchées très bien entretenues de la première guerre mondiale à Sabotin. Vous y profiterez en plus d’une vue à couper le souffle si la visibilité est bonne.


Un stupéfiant labyrinthe de tranchées de la 1ère guerre mondiale


La vallée de la Soca (le front de l’Insonzo) a été le théâtre d’une terrible et longue bataille de positions lors de la première guerre mondiales où les camps adverses se terraient en haut des sommets et amenaient de l’artillerie lourde sur les points les plus hauts, une vraie prouesse dont on peut prendre la mesure aujourd’hui grâce à plusieurs musées en plein air dont celui de Sabotin.

Pour y aller, lisez l’article sur Gorsika Brda, la Toscane Slovène

Une soirée d’été à Ljubljana

Chaque été, Ljubljana m’émerveille par la douce animation de ses soirées. La capitale est à la fois calme et très animée. La mairie organise des centaines de concerts et de spectacles gratuits dont plusieurs opéras avec notamment l’aide d’une grande scène installée presque en permanence sur la place Kongresni. Dans les ruelles de Ljubljana, vous écouterez de petits concerts et profiterez de milliers de places en terrasse en plus de la douce chaleur des nuits d’été.


Déambulez-y en tongs une glace à la main !


Et si au cœur de l’été, vous trouvez qu’il y a un peu trop de monde, il suffit d’aller un peu plus loin, au bout de la rue Trubarjeva ou de Gornij trg par exemple, pour retrouver de jolies terrasses calmes aux lumières tamisées. Enfin, vers une heure, quand les terrasses ferment, pour prolonger votre nuit ljubljanaise, marchez jusqu’à Metelkova, un squat avec de nombreux clubs alternatifs et une programmation pointue

Traverser la veille ville en canoé

En fin de journée ou en début de soirée, quand le soleil commence à taper moins fort, suivez les berges de la rivière pour rejoindre un loueur de canoës. Une fois bien installés, pagayez vers le centre pour le redécouvrir cette fois-ci au niveau de la rivière, un angle nouveau sur les charmants bâtiments qui bordent la Ljubljanica.


Une toute nouvelle vue bucolique sur la capitale slovène


Une fois les trois ponts et le marché de l’architecte Plecnik passé, faites demi-tour pour rejoindre votre ponton d’embarquement. La fête est finie ! Vous êtes maintenant à contre-courant et il va falloir suer un peu pour rejoindre votre point de départ. Possible et très agréable aussi en stand-up paddle.

Pédalez dans les vignes le long de la côte slovène

Je connais très peu de pistes cyclables aussi divertissantes et variées que celle qui suit la Parenzana en Slovénie, une ancienne voie de chemin de fer le long de la mer transformée depuis peu en piste cyclable magique. Vous pédalerez le long de l’Adriatique, dans les vignes et les figuiers, passerez dans deux interminables tunnels ferroviaires, longerez des marais salants qui ont longtemps alimentés Venise et terminerez à la frontière croate.


Tous les trois kilomètres, le paysage change totalement


Je l’ai déjà emprunté plusieurs fois avec des amis. Maintenant, j’adorerais la parcourir au clair de lune, une nuit chaude d’été (Faites-le avant moi si possible). Le jour, vous y croiserez peu de touristes et seulement des locaux car la piste n’est pas très connue. A moins que vous détestiez le vélo, essayez là !

Parcourez cette piste en lisant l’article complet sur la Parenzana

Goûtez à la douceur des thermes slovènes !

termes slovénie

Avant de mettre les pieds en Slovénie, je n’avais jamais mis un doigt de pied dans des thermes mais comme ici, tout le monde y va, que les prix sont abordables et que les établissements sont nombreux à l’est du pays, je me suis rapidement laissé embarqué dans une après-midi aux thermes par mes amis slovènes. Hammams et saunas de toutes sortes, jacuzzi, bains japonais…


J’en ai pris plein les sens et j’y suis revenu régulièrement ensuite.


Les thermes slovènes sont à mettre au programme d’un séjour hivernal en Slovénie ou d’un jour de pluie estivale. Par une belle journée d’été, vous trouverez peu d’intérêt je crois à aller se réchauffer dans un sauna quand on cuit déjà à l’extérieur sous un soleil de plomb.

7 Comments

  1. Merci pour l’info Florent.
    Bonne continuation dans la promotion de ce magnifique pays qu’est la Slovénie !

  2. Bonjour Magali,

    C’est une photo récente qui vient du site officiel de la mine.

    Florent

  3. Bonjour,
    Je viens de voir votre article très intéressant, notamment concernant la mine de mercure d’Idrija, pouvez vous me dire d’où vient la photo qui illustre ce passage. En effet, l’homme qui y figure ressemble étrangement à un membre de ma famille, c’est à dire mon grand père ancien mineur de cette mine !!!!!
    Merci d’avance.

  4. Bonjour !
    Merci pour votre site super complet et très intéressant.
    Nous projetons de nous rendre en Slovénie entre fin juillet et debut août, une dizaine de jours avec notre fille de bientôt 6 ans.
    Que nous conseillez vous? On adore la rando mais a la journée avec la petite ont a peur que cela soit compliqué.
    On aura notre voiture.

    Merci pour votre aide !
    Bien a vous
    Dorothée

  5. Bonjour Elodie,

    Piran est vraiment très joli mais si vous allez en Croatie par la suite, vous pourriez aussi ne pas y aller et profiter des montagnes slovènes avant la mer croate.
    la piste cyclable Parenzana est au top et ne sera pas bondée de touristes.
    Tout dépend du nombre de jours dont vous disposez. 2 ou 3, oui, sautez Piran (car vous trouverez des villages aussi jolis en Croatie mais pas partout. Le plus proche est Rovinj)

    Bon séjour
    Florent

  6. Bonjour,
    Merci pour votre blog très inspirant !
    Nous projetons d’aller en août en Croatie et Slovénie. Je voulais savoir si Piran était vraiment incontournable et surtout est-ce que ce n’est pas trop bondé en août ?
    De plus, est-ce que les restos/ commerces sont ouverts à Ljubljana le 15/08, du moins dans la vieille ville ? Ou est-ce que tout est fermé ?
    Merci beaucoup pour vos réponses. Élodie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *