Visiter Ljubljana, le temps d’un week-end

Une série de questions pratiques pour organiser facilement votre week-end à Ljubljana.

Quand partir à Ljubljana ?

Je vis à Ljubljana et je constate que l’ambiance change beaucoup au fil des saisons. C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles j’aime cette ville. Idéalement, il faut venir quand les nombreuses terrasses du centre entièrement piéton de Ljubljana sont animées. Si cela colle avec vos congés, planifiez votre voyage de début avril à mi-octobre. Mes mois préférés ici sont juin et septembre notamment car la ville s’anime de nombreux festivals gratuits avec des petits et des grands concerts chaque soir, des films projetés en plein air et plein d’autres animations parfois étonnantes (beach-volley, spectacles scolaires géniaux, compétition de slalom en kayaks…). Un bon plan totalement méconnu consiste à venir à Ljubljana en décembre. Vous ferez alors l’expérience d’un marché de noël incroyablement vivant, une ambiance animée, joyeuse et féérique comme vous n’en avez jamais vu en France. Au cœur de l’hiver, il vaudra à mon avis mieux éviter Ljubljana et loger dans les belles montagnes slovènes. Pendant la période hivernale, il faut aller se réchauffer dans les thermes à l’est du pays. Je pense que les montagnes slovènes seront aussi plus plaisantes en janvier ou février qu’un city trip à Ljubljana. Enfin, je ne recommande pas vraiment le mois de novembre. Pour cette période, je pense que le sud de l’Europe est plus pertinent que la Slovénie (Portugal, Grèce, Albanie, Monténégro…).

Un week-end suffit pour visiter Ljubljana ?

Un week-end suffit pour goûter à la dolce vita slovène, se reposer, se détendre, avoir un aperçu de la qualité de vie en Slovénie mais vous serrez très loin d’avoir découvert la Slovénie, ce tout petit pays aux multiples facettes. On peut visiter une grande partie du pays à partir de Ljubljana. Si vous avez des RTT à placer, c’est le moment de les utiliser pour transformer votre week-end en week-end prolongé ou mieux en une semaine de congés. Encore une fois, venez le plus longtemps possible ! Même après plus de dix ans ici, je ne m’ennuie toujours pas et je continue de découvrir de nouveaux endroits étonnants. Ce pays est incroyablement riche.

Trouver des billets d’avions pas cher pour un week-end à Ljubljana

Si vous habitez Paris, réservez un vol direct Paris-Ljubljana avec Air France. On trouve souvent des billets à moins de 200 euros. Si vous habitez en province, il y a un bon plan à connaître, vous pouvez voler vers Venise puis prendre une navette directe pour Ljubljana (2h45 de bus). Une option efficace et souvent très économique car de nombreuses compagnies low-cost desservent Venise. Aller en train à Ljubljana sera trop loin et trop cher (à moins d’avoir une forte sensibilité écolo). Par contre, en voiture, de l’Est ou du Sud de la France, c’est tout à fait faisable dans la journée. Un parcours à découvrir dans cet autre article avec les nombreux témoignages de lecteurs qui sont venus en voiture en Slovénie.

Quel budget prévoir pour un week-end à Ljubljana ?

Pour l’hébergement, prévoyez environ 80 ou 90euros par nuit pour deux. C’est un peu cher mais une fois sur place, vous dépenserez peu. On peut déjeuner au bord de la rivière pour 10€, boire des cappuccinos à 1,50€, des pintes de bière de 3€, des glaces à 2€… Le soir, une pizza est un choix aussi judicieux qu’économique (L’Italie est toute proche et les Slovènes savent élaborer de bonnes pizzas). Bref, il y a énormément de choses gratuites à faire à Ljubljana que j’adore. Le logement sera donc votre plus gros poste de dépenses. Si vous suivez mes bons plans dans cet article, un week-end à Ljubljana vous reviendra bien moins cher que dans une capitale à l’ouest de l’Europe.  

Que prendre dans sa valise pour un week-end à Ljubljana ?

Ca dépendra bien évidement de la saison, mais globalement, d’avril à mi-octobre, il fait bon. N’oubliez pas un bermuda ou une jupe en plus d’un maillot de bain car à Ljubljana, on peut se baigner. Il vous faut des chaussures agréables pour arpenter la ville, de la crème solaire et des lunettes de soleil pour buller en terrasse. Des chaussures pour la rando si vous allez dans les montagnes. Si la météo s’annonce pluvieuse, vous pouvez amener un vêtement pour la pluie mais en général, je n’en ai pas besoin ici. La pluie peut tomber fort mais elle dure rarement toute une journée.

L’hiver, il faut des gants, un bonnet, un manteau chaud (j’ai une grosse doudoune en duvet) et des chaussures avec de bonnes semelles pour les isoler du froid. Mettez aussi un maillot dans votre sac pour les thermes.

Est-il facile de visiter Ljubljana quand on ne parle pas slovène ?

Bon, les chances que vous parliez slovène sont presque nulles mais heureusement, tous les Slovènes le savent et parlent parfaitement anglais, une façon pour eux de ne pas rester isolés du reste du monde. Pour commander au bar ou au restaurant, vous vous en sortirez. Ils apprécieront que vous parliez quelques mots de Slovènes. Vous pouvez les apprendre ici. Les Slovènes sont peu nombreux à parler français, ce n’est pas une langue qu’on apprend souvent à l’école ici.

et l’argent lors d’un voyage à Ljubljana?

Les Slovènes sont passés du tollar à l’euro en 2007 donc vous n’aurez pas de problème pour vos dépenses sur place. Attention, les distributeurs NLB et Abanka surfacturent 5€ par retrait. Choisissez ceux d’autres banques. Vous pourrez souvent payer par carte en Slovénie, même pour de petits montants, mais pas partout. Pour un voyage en Slovénie zéro galère, je conseille d’avoir toujours avoir du cash sur soi. Pour ma part, j’ai toujours un billet de 50€ dans un coin, au cas où et il me sert régulièrement. Si vous prenez un autocar vers une des attractions slovènes, il vous faudra impérativement du liquide par exemple.

Comment se déplacer depuis/vers l’aéroport de Ljubljana ?

Vous aurez le choix entre des navettes mini-bus et le bus. Le bus vous amènera en 30 minutes ou en 50 minutes à la gare de Ljubljana (trajet direct par l’autoroute ou par les villages). A l’aller, je vous conseille de prendre les navettes à 10€ par passager qui vous déposent devant la porte de votre logement. Très pratique car ça évite de chercher où est son logement. Je prends souvent ces navettes.

Où dormir à Ljubljana?

Il faut dormir dans l’hyper centre. C’est très important. C’est là que Ljubljana est jolie et c’est ici que tout se passe. C’est là que j’habite. Visiter Ljubljana n’est pas exténuant comme à Londres, Paris, Rome ou Madrid mais très reposant. Pas de bruit, pas de grandes marches à pied. Si en plus, vous avez votre logement au cœur du centre, ce sera un séjour formidablement reposant tout en étant très divertissant. Mes amis parisiens qui viennent me voir ici repartent toujours reposés et apaisés.  Pas de doute, ce sera aussi votre cas.

Quel moyen de transport utiliser pour visiter Ljubljana : Bus, taxi, train ?

Ljubljana, c’est petit ! Vous pouvez tout faire à pied. Si vous devez aller plus loin, prenez les taxis. Ils sont nombreux, toujours dispos et incroyablement peu chers. Une course dans Ljubljana ne coûte jamais plus que 9 euros. Il faut par contre appeler les bonnes compagnies. Si vous voulez prendre le bus, attention, il est impossible d’acheter un billet au chauffeur, il faudra d’abord prendre une carte Urbana au distributeur et la remplir. Mon conseil : Prenez les taxis ! Dans le vieux centre, vous pourrez aussi appeler le Kavalir, un taxi électrique génial qui vous transportera gratuitement dans le centre piéton. Appelez-le  s’il pleut, si vous vous avez de grosses valises, du mal à marcher ou tout simplement si vous voulez en faire l’expérience. C’est une des activités insolites à faire à Ljubljana. Ne prenez pas les bateaux mouches sur la Ljubljanica, trop chers pour ce que c’est. Vous pouvez faire le même trajet à pied ou encore mieux, en SUP ou en canoë.

Que peut-on visiter à partir de Ljubljana ?

De Ljubljana, vous pouvez rejoindre énormément d’endroits intéressants en moins d’une heure, des grottes, des randos, des lacs, la mer… Je vous recommande notamment :






Ljubljana est-elle une ville festive ?

Ljubljana n’est pas la capitale européenne de la fête mais il règne aux beaux jours une douce atmosphère animée au bord de la rivière avec des dizaines de terrasses agréables où on peut siroter des aperol spritz entre amis sans voir le temps passer. Plus tard dans la soirée, vous pourrez rejoindre à pied le squat de Metelkova et vous y perdre jusqu’au de la nuit. Ljubljana est assurément une ville intéressante de 20 heures à 1 heure du matin. La partie dansante de 1h à 5h est souvent plus compliquée à réussir, sauf le vendredi soir à Metelkova qui ne devrait pas vous décevoir.  

Des lectures pour préparer son week-end à Ljubljana ?

Avant le départ, je vous conseille de vous renseigner sur l’architecte Plecnik. Je vois dans les statistiques du site que l’article n’intéresse pas beaucoup les lecteurs mais c’est pourtant en grande partie grâce à sa géniale vision d’une ville agréable et pensée pour répondre aux besoins des hommes que vous allez passer un super séjour à Ljubljana. Vous pourriez aussi lire quelques articles sur la formidable vision écolo qu’a développé le maire de Ljubljana ces dernières années et qui a permis à la ville. Vous avez globalement tout sur le site et vous n’avez pas besoin d’investir votre argent dans le cartoville Ljubljana ou dans le Lonely Planet Slovénie. Gardez ces 15€  ou 20pour vous faire plaisir dans le long de la rivière. Si vous voulez lire un roman qui se déroule à Ljubljana, lisez Veronica décide de mourir, de Paulo Cohelo. D’autres auteurs slovènes sont traduits en français.

Quels sont les spécialités culinaires slovènes incontournables ?

Idéalement, il faut les découvrir dans les refuges slovènes ou dans les restaurants dans la campagne. Il faut gouter aux strukli, à la jota, aux zganci… Bref, à tous ces plats que l’on trouve dans les refuges slovènes. Juste à côté de Ljubljana, on peut grimper à Smarna Gora et s’en faire une bonne idée au sommet. Il faudra goûter au dessert du lac de Bled, la Kremsnita. On goutera aussi aux spécialités des Balkans comme les fameux cevapcici. Je vous conseille alors d’aller chez Das Ist Valter, un endroit pas cher et une belle expérience.

Combien de temps prévoir pour visiter Ljubljana?

Au moins 3 jours ! La capitale est petite mais on peut y faire plein de chose et même de très belles balades à vélo, du VTT ou du canoë. Ljubljana est aussi un formidable camp de base vers les spectaculaires grottes slovènes, les Alpes, les lacs ou la mer. Au départ de la capitale slovène, vous rejoindrez un grand nombre des plus belles attractions de Slovénie en moins d’une heure. Vous pouvez donc venir deux ou trois jours pour un premier aperçu mais vous trouverez ça trop court et cela vous donnera à coup sûr envie de revenir. Idéalement, venez deux semaines pour pouvoir explorer toutes les facettes de la Slovénie. Vous passerez alors un super séjour. Si vous restez longtemps, logez à Ljubljana, à la mer et à la montagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *