Découvrez l’avis d’un touriste français sur ses vacances en Slovénie

De retour d’un séjour en Slovénie, Jehan a laissé un long commentaire très intéressant sur le site. Je publie les impressions qu’il a eu pendant son séjour car il vous donne de très bons conseils pour profiter de ce magnifique pays ainsi que l’adresse d’un excellent restaurant situé dans la campagne slovène. 

« Ce qui est primordial pour une visite de la Slovénie : ne pas être un simple « touriste », ne pas vouloir tout voir car ce qui est intéressant en Slovénie,  c’est la vie quotidienne des slovènes, à découvrir dans les magasins, sur les plages de la côte, assis aux terrasses des cafés en observant la vie autour de soi…

marché de Ljubljana

En Slovénie, il n’y a pas de monuments extraordinaires comme en France ou en Italie mais il y a des paysages merveilleux, surtout un bon esprit et un art de vivre qui pourrait vous plaire.

Pour les adeptes de la cuisine slovène, la capitale Ljubljana n’est pas le Pérou. Par contre, dans la campagne slovène, il y a des fermes, des gostilnas et des restaurants excellents et chaleureux. La cuisine slovène des restaurants n’est pas polluée par les plats tout-prêts industriels de chez Metro !

En vadrouille dans le pays, la cuisine slovène nous est apparu très authentique, à base de produits locaux avec un coté « maison » bien sympathique.

Les pizzas slovènes n’ont rien à envier à l’Italie voisine. A Izola et ailleurs, nous sommes tombés sur des pizzas excellentes à 6 € de 40 cm de diamètre classée « petite » (petite = « malo », il y avait donc aussi une « veliko », pour 1€ de plus !).

J’aimerais recommander un établissement non loin de la côte : ISTRA NOVA dans le beau village perché et « provencal » de Padna. On peut y déguster des plats slovènes absolument succulents (par exemple à base de truffes) avec des vins du coin et un accueil d’une gentillesse inoubliable.

padna tourisme

Istranova
Padna, Slovene Istria
info@istranova.eu
+386 40 467 799

Je salue l’appréciable délicatesse et discrétion des Slovènes en général, qui nous a étonné souvent. Voici deux exemples : certes sur la côte slovène, il se trouve quantité de restaurants à touristes mais les prix sont raisonnables et les tenanciers et les serveurs ne vous harcèlent pas pour rentrer comme le font les Croates. Quand nous nous promenions dans de petits villages « perdus » dans la campagne et que nous allions boire un verre de malvazija (vin blanc) ou un de ces bons café slovènes dans un troquet perdu, jamais on ne nous dévisageait comme il arrive dans des coins paumés chez nous.

Bref, il y a d’agréables instants de vie à passer en Slovénie ! « 

Les mots clés de cet article

  • truffes melanosporum slovenie ou croatie

Leave a Reply