Le guide du lac de Bohinj en hiver

Le lac de Bohinj est incontournable d’un voyage hivernal en Slovénie. L’hiver, je le préfère au lac de Bled car il est plus alpin et plus enneigé. Cet admirable lac enserré par les hautes montagnes du parc national du Triglav offre des vues légendaires. Comme je me rends très souvent sur ses berges de ce lac depuis 2004, je connais tous ses recoins.


Les meilleurs choses à faire en hiver au lac de Bohinj


Pour écrire cet article et vous donner les meilleurs informations et conseils possibles, j’ai été y redormir une fois de plus afin de sillonner ses alentours pendant trois jours en plein hiver et voir ce qu’il y avait de mieux à y faire à cette saison (Ce ne sont pas du tout les mêmes activités que pendant la saison estivale). En hiver, il y a aussi une grosse erreur à ne pas faire et je débute cet article avec celle-ci. Dans la suite de l’article, vous trouverez ma sélection des meilleures activités hivernales autour du lac de Bohinj.

N’arrivez pas au lac avant 10h

Le lac de Bohinj est sous les nuages
Cette brume matinale peut aussi donner de très belles photos

Distance : Le lac de Bohinj est à 1h15 de Ljubljana et 30 minutes du lac de Bled.

Enthousiasmé par la découverte de ce lac alpin majestueux et préservé, vous pourriez être tenté d’y arriver tôt pour en profiter au maximum. Ce serait en plus cohérent car le soleil se lève environ une heure plus tôt en Slovénie qu’en France et il vaut mieux suivre son rythme si on souhaite disposer de suffisamment de temps l’hiver pour ses visites (Le soleil se couchera aussi une heure plus tôt – prenez le en compte pour le planning de vos journées de voyage).


Venir tôt au lac de Bohinj est une erreur que j’ai faite.


Quel est le problème avec cette arrivée matinale ? Même par une belle journée hivernale ensoleillée, la chaleur qui vient de l’Adriatique toute proche bloque un épais brouillard sur le lac. D’après mes observations et surtout mes discussions avec les locaux, ce brouillard se dégage en général vers 10h le matin mais parfois, la dissipation se produira plus tard. Cette webcam positionnée à l’arrivée du télécabine de la station de ski de Vogel permet de voir où en est le brouillard sur le lac. Jetez-y un œil avant d’arriver. A midi, le brouillard peut encore être bloqué sur une bonne partie du lac. Si vous arrivez trop tôt, vous vous retrouverez à admirer un lac gris et brumeux. Cependant, il ne faut pas arriver trop tard non plus, car la dissipation du brouillard donne lieu, pendant une trentaine de minutes, à de jolis jeux de lumière sur les rivages et les sommets qui encerclent le lac de Bohinj. Je vous indique dans la suite dans l’article un endroit cosy et chauffé où patienter si vous arrivez avant la dissipation du brouillard.

Attention, le soleil va disparaître très tôt

2 heures avant le coucher du soleil, il passera derrière cette montagne (14h30 en décembre et janvier)

Deuxième élément très important à prendre en compte pour votre journée, les rayons du soleil ! Le lac de Bohinj est au fond d’une vallée, ce qui lui garantit une tranquillité magistrale. Revers de la médaille, le soleil passe en hiver rapidement derrière les montagnes. Lors des journées les plus courtes de l’année, cela se produit dès 14h30. (Vous pouvez calculer à quelle heure cela se produira le jour de votre venue : le soleil passera derrière les montagnes environ deux heures avant son heure de coucher). Le soleil hivernal viendra se cacher derrière les sommets de Vogel et le lac ne sera alors plus éclairé directement. Ne quittez pas la lac pour autant dès le soleil disparu car c’est le moment idéal pour prendre de très belles photos (si le lac n’est pas gelé).

Pourquoi à ce moment précis de la journée ?

Le soleil continue pendant une bonne heure d’éclairer le versant de la montagne qui tombe dans le lac. Il se reflète dans l’eau et si le lac est entouré par la neige, c’est selon moi le meilleur moment pour réaliser facilement des clichés dignes de grands photographes. Vérifiez les horaires du coucher du soleil avant de venir. Maintenant qu’on a passé en revue les bons horaires pour visiter le lac (Le créneau de 10h à 15h30), on passe aux activités.

Marchez sur les berges enneigées du lac de Bohinj

La balade la plus simple et la plus logique consiste à partir de Ribcev Laz (le pont et l’église) et à vous diriger vers le nord en longeant la berge du lac.

  • Vous pouvez monter en 5 ou 10 minutes vers cet endroit où vous aurez une belle vue sur une moitié du lac.
  • Vous pouvez aussi grimper au superbe point de vue Pec mais dans ce cas, il vous faudra des petits crampons comme ceux qu’utilisent tous les slovènes qui randonnent l’hiver.

Rejoignez le village de Stara Fuzina

  • Vous pouvez ensuite rejoindre à pied le village de Stara Fuzina en traversant les champs de neige et les kozolec.
  • Explorez les petites rues du village, allez jusqu’à l’église (Cerkev Sv. Pavel) pour la vue dégagée sur la vallée et les kozolec (échelles en bois qui servent à faire sécher le foin)
  • Revenez vers le lac en passant par le parking Parkirišče Stara Fužina qui vous offrira une belle vue sur le lac. C’est d’ailleurs un endroit où vous pourriez aller directement vous garer en arrivant au lac.

Faites le tour du lac à pied

Ici, je donne le même conseil qu’en été. Il ne faut pas marcher le long de la partie sud car on est au bord de la route. L’astuce consiste à prendre le bus qui passe toutes les heures à l’entrée du lac (Ribcev Laz – l’église et le pont et à rejoindre Ukanc. De là, vous suivez le chemin qui va à Ukanc et son joli pont en bois qui traverse la rivière Sava Bohinjka puis il suffit de suivre le chemin qui longe le lac.

Réchauffez-vous avec un vin chaud face au lac

A Bohinj, un seul café dispose d’une vue sur le lac. Son nom : Restavracija Kramar. Il est caché et les touristes peu aventureux ne le trouvent pas. Ils s’orientent alors vers les autres cafés à l’entrée du lac qui eux n’ont pas de vue ce qui est vraiment moins bien. Ce café est ici. On y bulle à la chaleur du poêle en sirotant un vin chaud à 3€. Si le brouillard n’est toujours pas levé quand vous arriverez au lac, c’est l’endroit où aller prendre un cappuccino le temps que le brouillard se dissipe et que le soleil pointe son nez.

Partez pour le plateau de Pokljuka

Le lac de Bohinj se trouve au pied d’un magnifique plateau recouvert de milliers de sapins grands et élancés. Pokljuka est un très bel endroit méconnu des touristes où s’organise une grande compétition de Biathlon chaque année. Il y a des randonnées très faciles à y faire. J’ai longuement exploré tout le plateau en le parcourant à pied et à vélo. Je vous conseille de vous rendre à pied vers Koca na uskovnici (superbe vue), Zajamniki ou Visevnik. Utilisez cet article. Les deux premières randos sont sans difficultés. Plus durs d’accès mais fréquentés par les Slovènes l’hiver, les sommets de Visevnik et Debela Pec. Il vous faut alors ces petits crampons qui se fixent sur toutes les chaussures de rando.

Comment se rendre à Pokljuka en hiver ?

  • On peut s’y rendre en voiture (route sinueuse large et bien déneigée au départ du lac de Bled).
  • Route plus étroite par Gorjuse à ne pas prendre s’il vient de neiger.

Skier à Vogel avec vue sur le lac de Bohinj

Vogel est une station de ski qui surplombe le lac de Bohinj. Vous lire l’article sur le ski en Slovénie. Du haut du télécabine, on profite d’une vue plongeante spectaculaire sur le lac et sur le Triglav (le plus haut sommet slovène). J’adore la vue de cette station mais en bon skieur, je trouve les pistes de la station vraiment trop plates. Il faut absolument que la piste qui descende jusqu’au lac profite d’un manteau neigeux suffisant pour qu’elle soit ouverte sinon la station ne vaut selon moi vraiment pas le coup et les 35€ du forfait. J’ai aussi testé la rando en raquettes en s’éloignant de la station mais je trouve le plateau de Pokljuka dont le parlais plus tôt plus intéressant, moins fréquenté et surtout beaucoup moins cher. Pas de télécabine à régler pour y monter (Il coûte 26€ en piéton – c’est cher).

Marcher sur une piste cyclable entourée de neige

Faites cette marche toute simple ! à partir du village de Bohinjska Bistrica, vous pouvez marcher l’hiver sur la piste cyclable qui se dirige vers le lac. Après des chutes de neige, elle est en général rapidement déneigée. Vous serez au cœur d’une vallée. C’est une marche incroyablement calme et reposante pendant laquelle vous traverserez deux petits villages. Vous pouvez marcher jusqu’au lac et faire le retour en bus ou faire demi-tour bien avant. Attention, seulement un bus par heure. Faire tout le chemin à pied est un peu long cependant, je vous conseille de faire demi-tour à Na vasi ou à Most Na Rju puis de prendre le bus pour le retour (ou faire du stop, ca fonctionnera ici).

Point de départ : Le parking du camping Danica

Ou manger au lac de Bohinj ?

L’hiver tous les restaurants ne seront pas encore ouverts. Vérifiez donc avant de vous rendre dans ces adresses que les restaurants sont bien ouverts au moment de votre passage. Certains n’ouvrent que le week-end.

Foksner réalise de bon burgers en partant des ingrédients de la vallée de Bohinj. La viande des burgers vient des vaches de la vallée. Conseil : Accompagnez votre burger de la bière slovène pale ale Yes Boss de la marque Pelicon.

J’aime bien aussi la pension Resje qui sert de delicieux plats bien dressés mais attention, elle est sur les hauteurs du grand village de Bohinjska Bistrica donc pas sur les bords du lac. Vous devrez rouler 9 km.

Dans le village de Studor, la gostilna pri hrvatu sert de bons plats traditionnels slovènes dans une ambiance authentique.

Dans le village de Bohinjska Bistrica, la gostilnica Strudl, plus récente, sert elle aussi des plats typiques. Je la déconseille l’été car sa terrasse est au bord de la route principale mais en hiver, à l’intérieur, c’est pas mal du tout.

La Hiša Pr’ Pristavc sert de bons plats bien présentés et copieux dans une ambiance assez typique.

Enfin, la Gostišče Picerija Pr’ Košnik sert de bonnes pizzas dans une ambiance classique de restaurant slovène donc très bien.

Monter et dormir à Dom na komni

Le refuge de Dom na Komni est situé au bout du lac, sur les hauteurs. Il est ouvert toute l’année. Le chemin pour le rejoindre est en lacets et semble interminable à tous les randonneurs. Ennuyeux à mourir, c’est un calvaire ! Une fois en haut, on accède par contre à un grand espace dégagé et magnifique où l’on va pouvoir marcher sans risque. En résumé, voici le deal : deux heures et trente minutes de montée lassante dans la neige et 48 épingles pour accéder à un très bel endroit, un grand cirque blanc et à un refuge traditionnel slovène. Une fois en haut, demandez au personnel du refuge où aller en fonction des conditions du moment. Vous pouvez notamment rejoindre Koča pod Bogatinom en 30 minutes ou la vallée des 7 lacs. Impossible de faire cette rando sans petits crampons.

On peut aussi faire l’aller-retour à Dom na komni dans la journée mais je vous conseille la nuit au refuge car à moins que vous ayez un gros niveau en sport d’endurance, ce sera moins plaisant. Le départ se fait du parking du restaurant Planinski dom Savica à côté de la cascade cascade Savica dont je parle dans le paragraphe suivant.

Refuge dom na komni : Tel.: +386 40 695 783, +386 40 620 784. E-mail: komna@siol.net.

Faites du ski de fond au bord du lac

Des pistes de ski de fond sont tracées au bord du lac deBohinj à côté du village de stara Fuzina. Si vous aimez ce sport, allez aussi sur le plateau de Pokljuka où est organisé chaque année une compétition internationale de Biathlon. Vous y trouverez d’excellentes conditions pour pratiquer ce sport et des pistes tracées au milieu de sapins majestueux.

La cascade Savica ennéigée et sans neige

L’été, je ne commande pas d’aller à cette cascade, trop de monde, trop cher et un peu trop long. Au cœur de l’hiver, sans personne et s’il vient de neiger, pourquoi ne pas y faire un petit tour si vous avez de bonnes chaussures mais la cascade n’aura pas beaucoup de débit. Voici une photo de ce que vous verrez sur place. Sachez cependant, que vous aurez aussi ce joli contraste entre la neige et l’eau émeraude :

  • à Ukanc, au bord du lac, au niveau du pont,
  • au magnifique lac Jasna à côté de Kranjska Gora
  • encore plus magique à la source Zelenci à côté de Kranjska Gora

Donc, si vous ne passez pas plus d’une journée hivernale au lac de Bohinj, à moins que la photo ci-dessus vous fasse rêver, la cascade Savica n’est pas à mon avis un incontournable.

Départ du parking du restaurant Planinski dom Savica

Où dormir l’hiver à Bohinj ?

Je vous conseille d’utiliser la selection de logements que j’ai faite pour l’été. Eté comme hiver, vous y serez bien et bien placé. Regardez aussi du côté de l’hôtel Bohinj qui est beau, récent et surtout incroyablement bien situé. 2 ou 3 nuits à Bohinj, ca me semble idéal.

Faites quelques emplettes

Dans le grand village de Bohinjska Bistrica, la boucherie Mesnine Bohinja propose la viande des vaches de la vallée mais aussi de nombreux produits locaux. C’est une boucherie pour les locaux et pas pour les touristes (Je cherche toujours ce type d’adresse. Je trouve toujours plus intéressant que les produits soient à destination des Slovènes et pas des touristes, notamment pour les prix). Vous y trouverez du miel, des jus, des laitages… de la vallée de Bohinj. Vous passerez devant en voiture. Faites-y un stop et regardez bien les étalages. Souvenez-vous d’une règle d’or en Slovènie, la beauté de l’emballage ne présage en rien de la qualité du produit. Les excellents produits slovènes sont souvent dans des emballages assez moches. Achetez aussi du thé des alpages. Délicieux.

Un produit que j’apprécie, les tisanes des alpages slovènes. Très légères à rapporter dans une valise et délicieuses ! Vous les trouverez à l’office du tourisme situé à l’entrée du lac.

Mesnine Bohinja : Vodnikova cesta 33, 4264 Bohinjska Bistrica

2 Comments

  1. Bonjour ! Merci beaucoup pour ce super article !
    Plusieurs questions au sujet d’une venue en Slovénie en hiver :
    – est-ce possible de le faire sans voiture, en misant sur les transports en commun, ou conseillez-vous d’en louer une ?
    – Est-ce que ça vaut le coup de rester dans le coin plus de 3 jours ? Ou conseillez-vous d’aller dans un autre coin ensuite ?
    Merci beaucoup

    1. Bonjour Klara,

      Oui, c’est faisable sans voiture.
      Une fois à bohinj, faites du stop si besoin d’aller à quelques kilomètres.
      3 jours c’est bien, ensuite, changez de coin.

      Bon séjour
      Florent

Répondre à Klara Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *