Izola, village côtier beau et authentique

Son petit port, ses habitants qui bullent aux terrasses, ses plages, les restaurants de poissons, la marina… Mes meilleures adresses pour une belle journée.

Vous trouverez à Izola

  • Des petits bateaux de pêcheurs et une belle marina
  • De petites ruelles ombragées
  • D’agréables restaurants de bord de mer
  • Des bâtiments de l’époque vénitienne dont un campanile que l’on peut gravir
  • Une manufacture de conserves de poissons qui existe depuis 1879.

Izola n’est pas aussi époustouflante que le joyaux de la côte slovène, Piran mais avec les années qui passent, j’aime autant Izola que Piran. J’apprécie sa douceur de vivre, sa plage de galets, ses nombreuses terrasses agréables de bord de mer et ses délicieux restaurants de poissons. Eté comme hiver, je prends souvent une ou deux nuits à Izola pour changer d’air et voir la mer (J’habite à Ljubljana). Je commence donc à vraiment bien la connaître.


Izola est moins fréquenté par les touristes que Piran ou Portoroz et c’est un vrai plus l’été !


Les slovènes apprécient ce village côtier et y viennent les week-ends. Ils accourent été comme hiver, dès que le soleil brille. Si vous disposez de plus d’une journée pour visiter la côte slovène, je vous conseille de mettre Izola au programme de votre séjour en Slovénie. Venez vous baigner, y prendre un café sur le port, explorer les ruelles… en partant de mes bonnes adresses.

Astuce : Les Slovènes y viennent y passer un samedi ou un dimanche à la plage. Venez en semaine plutôt que le week-end pour que ce village soit encore plus tranquille.

Dans la dernière partie de cet article, vous découvrirez une terrasse secrète où prendre un café avec une vue splendide sur Izola. C’est de cette terrasse que j’ai prise la photo que vous avez vu en haut de l’article.

Où est Izola ?

  • Izola est entre Piran et Koper à 115 km de Ljubljana par l’autoroute.
  • Il faut 1h10 pour s’y rendre en voiture en partant de la capitale slovène.
  • Vous trouverez des conseils pour vous garer à la fin de l’article.
  • Izola est facilement accessible en bus (1h35 de Ljubljana)

Les deux balades à faire à Izola

Il y a deux promenades à faire à Izola, une première dans le vieux centre et une autre dans la marina. Commencez votre visite par une promenade dans le centre en suivant la mer.

  1. Empruntez le quai Soncno nabrezje avec ses cafés du port (Faites-y une pause, ils sont vraiment très agréables).
  2. Une fois arrivé au petit port arrondi avec des magnifiques bateaux en bois, prolongez la balade le long des palmiers posés dans leurs gigantesques pots en terre cuite.
  3. Le quai vous amènera tout naturellement au petit port en arrondi avec ses beaux bateaux en bois puis jusqu’au bout de la péninsule, au petit phare blanc (svetilnik).
Au bout de la balade, le petit phare Svetilnik – La pointe d’Izola

Une fois à la pointe d’Izola, vous profiterez d’une vue magnifique sur les villes de Koper et de Trieste (Italie). Les jours où la visibilité est excellente, on aperçoit même les Alpes juliennes (Un paysage incroyable quand les sommets sont enneigés mais les jours où l’on peut admirer l’Adriatique et les Alpes sont assez rares).


Pour le retour de votre balade, empruntez la ruelle la plus commerçante d’Izola, la Ljubljanska. Observez les petits commerces dans un style yougoslave, la boutique des nostalgiques de Tito, celle des amateurs de modélisme bateaux, les petites galeries, l’atelier de cuir, les traces de l’influence vénitienne Rien de clinquant, mais regardez bien à travers les fenêtre des vitrines, il y a une vie de village à Izola.

Si vous voulez prolonger votre balade dans la vieille ville empruntez ensuite la gregorciceva ulica. Ne vous aventurez pas dans la partie nord d’Izola, à proximité du port de fret car elle n’a rien d’intéressant.


La seconde balade pour explorer la Marina est à la fin de l’article.


Comme la vieille ville d’izola est sur une péninsule arrondie, vous allez naturellement trouver les ruelles intéressantes et il sera impossible de vous perdre. Bref, je peux les multiplier mais ce serait inutile. Vous n’aurez pas besoin de nombreux conseils pour visiter la veille-ville. Laissez-vous guider par votre intuition. Par contre, dans la suite de l’article, vous trouverez  les activités les plus intéressantes à faire à Izola et juste à côté.

Grimpez les marches jusqu’au sommet du campanile

Comme les autres villages de la côte slovène, Izola a son campanile. Il n’ouvre ses portes que quelques heures par jour (souvent le matin, voir les horaires avec l’office du tourisme) et une fois en haut des 38 m, on profite d’une belle vue sur Izola et l’Adriatique. Visitez aussi l’église située au pied du campanile qui normalement ouvre ses portes aux mêmes horaires.


Izola étaient une île mais Napoléon est passé par là.

Izola signifie île en italien car le village a été construit sur une île. De 1805 à 1813, lorsque Izola a été sous domination française avec les provinces Illyriennes, les français ont démonté les remparts de la ville pour combler le canal qui séparait l’île du continent.


La plage d’izola – Svetilnik

La plage d’Izola un jour de très forte affluence

Au bout de la péninsule et de la vieille-ville, à côte du petit phare blanc, vous trouverez une plage de galets et d’herbe. L’endroit est sympa pour se baigner et se rafraîchir. Les slovènes aiment y bronzer. Moi aussi. Je vous donne mes astuces pour en profiter pleinement.

Mes conseils pour buller et bronzer à Izola :

  • Ne passez pas toute la journée à la plage l’été d’autant plus qu’il peut y avoir pas mal de monde (surtout les week-ends car les Ljubljanais viennent pour la journée).
  • Vous pourrez vous mettre à l’ombre sous les pins mais si vous avez un parasol sous la main, il sera probablement utile car même s’il y a beaucoup de places à l’ombre des grands pins, elles sont souvent prises. Si vous cherchez de l’ombre, explorez bien toute la pelouse sous les arbres.
  • Izola sera donc comme Piran et Koper, un endroit où il faut mêler visite, baignade et farniente en terrasse. Ne prévoyez pas de faire que l’un ou l’autre. Emportez toujours un maillot dans votre sac.
  • Les jours où le vent souffle, de nombreux windsurfers partent de la pointe d’Izola (le petit phare blanc)

Découvrez les bons restaurants et les bons produits d’Izola

A Izola, goûtez aux produits locaux. Tout autour du village, on fait du vin et de l’huile d’olive. Achetez aussi les poissons des pêcheurs d’Izola dans la poissonnerie Levante situé au niveau du petit port arrondi ou plus authentique et secret, le matin, chez Wiliam vili (adresse : Koprska ulica 27). Plus simple, dégustez les dans les bons restaurants d’Izola.

Achetez des conserves Delmaris fabriquées à Izola.

Goûtez à la Bakalar qui s’étale sur du pain. Des bonnes adresses vont suivre dans l’article.

Le bar à vins Manzioli

Venez y le soir pour déguster les vins locaux sur de gros tonneaux ou aux tables de la terrasse. Ce bar est situé sur une petite place de village. Les vignobles locaux à goûter : Korenika & Moskom, Vina Koper, Santomas mais vous pouvez goûter à d’autres vins slovènes. Goûtez aussi au Malvazija, le vin blanc fruité de la côte slovène. Levez les yeux et regardez la belle façade du bar. C’est le Manzioli Palace construit dans un style gothique vénitien en 1470.

Manzioli bar à vins 
Manziolijev trg 5,
6310 Izola

Le restaurant Gostilna Bujol

Un restaurant situé juste à côte du bar à vins Manzioli qui sert de bons plats à base de poissons et propose sur sa carte de nombreux vins d’Istrie. Seul hic, c’est toujours plein le soir. Inégal cependant et un peu cher. Un restaurant en baisse selon moi et que j’ai hésité à recommander dans cet article mais pas si mal.

Restaurant Bujol 
Verdijeva ulica 10
6310 Izola

Un autre article suivra avec les bons restaurants d’Izola.

Promenade jusqu’au bout de la marina

La marina d’Isola est jute à côté de la vieille-ville. Elle accueille 700 bateaux de plaisance et des yachts qui peuvent mesurer jusqu’à 40m.

Après la première balade dans la vieille ville, marchez jusqu’à la marina, un parcours à pied sympa où l’on commence par traverser la zone d’activité du port (celle où l’on répare les bateaux mis sur cale pour l’occasion). Une fois à la marina, vous pourrez prendre un café sur l’une des terrasses agréables du port de plaisance (Soyez attentif, ces terrasses sont cachées dans les bâtiments qui seront sur votre droite).

Astuce : Vous aurez une belle vue sur Izola et sur la baie de Strunjan en grimpant sur le bâtiment des toilettes du port qui est sur le quai dantejeva ulica (ici). Aller jusq’au au bout du quai Dantejeva ‘(voir carte) ne donne par contre rien de plus. Ne perdez pas votre temps.

Vous pouvez continuer la balade à pied vers la plage herbe/galet/béton de Simonov Zaliv puis jusqu’à ce ponton en bois où vous aurez à nouveau une belle vue sur Izola et sa marina. On peut se baigner à partir de ce ponton. Faites le retour par le même chemin.

Attention : Cette balade n’est pas à faire en plein cagnard mais idéalement tôt le matin ou en début de soirée. En toute fin de journée, une bonne partie de cette promenade est à l’ombre.

La baie Simon, la grande plage d’Izola

Si comme je l’indiquais, vous prolongez la balade après la marina d’Izola, un complexe touristique hôtelier avec des toboggans payants, une grande plage en herbe et en galets vous attendent. La grande plage en herbe de Simonov Zaliv est intéressante si vous voulez bronzer. C’est probablement un endroit où aller si vous avez de jeunes enfants.

Attention : Je signale que ce n’est pas du tout une plage de rêve. Pas de sable et ambiance Europe de l’est. Un endroit pour se rafraîchir en plongeant dans l’Adriatique et pour une heure, mais pas un petit coin de paradis où passer toute une journée à la plage.

Rejoignez cet agréable ponton excentré

Si vous continuez à marcher encore quelques centaines de mètres après cette plage, vous arriverez à ce ponton en bois assez peu connu où j’aime aller pour sauter et me baigner. Des échelles permettent de descendre dans l’eau. Il y aussi une douche.

Position GPS du ponton : 45°31’58.2″N 13°38’27.5″E

Peu de gens le savent mais l’endroit se transforme en petit ponton paradisiaque au coucher du soleil. Vous pourrez y passer du bon temps pendant une heure, nager, buller et prendre des photos magiques à contre-jour en vous plaçant comme moi sur le quai un peu en amont du ponton.

Un peu plus loin, la plage secrète de Bele Skale

Si après le ponton dont j’ai parlé ci-dessus, vous continuez encore un peu le long de la falaise et en crapahutant sur les rochers, vous arriverez rapidement à la belle baie sauvage de Bele Skale. Une plage de galets et de gros cailloux vous attend. Peu fréquenté, c’est l’un des endroits sauvages de la côté slovène. On est pas tout à fait sur un petit coin de paradis comme les photos de drone pourraient le laisser croire mais l’endroit est intéressant pour une baignade hors des sentiers battus et loin des touristes. L’eau est plutôt transparente.

Mes bonnes adresses à Izola

Avant de vous en parler, je souligne que les boutiques à Izola n’ont rien de clinquantes mais que plusieurs sont intéressantes car à destination de la population locale et pas des touristes. Elles sont authentiques. Dans les petites rues, prenez le temps de regarder par les fenêtres de ces magasins qui ne payent pas de mines et vous ferez des découvertes et des rencontres intéressantes. Il y a des galeries, des artisans, des pêcheurs… mais pour les voir, il faut ouvrir l’oeil. On est loin de ces petits villages de Provence où tout est fait et optimisé pour les touristes. Ici, il faut fouiller un peu et c’est tant mieux.

Un petit antiquaire

Ce petit antiquaire à côté du port vend des vieux vélos de course, de beaux objets, des babioles, des tableaux… En somme, comme en France, sauf qu’ici, ce sont de vieux objets de Yougoslavie et de l’Italie toute proche. Faites un petit tour dans la boutique.

Le petit marché d’Izola

A savoir : Vous trouverez un petit marché avec quelques vendeurs chaque jour à l’entrée Izola (localisation : trg Ebina Kristina). C’est tout petit mais vous y trouverez les fruits et légumes de la côte slovène car le climat méditerranéen est propice pour en faire pousser une grande variété.

Le magasin Diskont Delmaris

Le Hangar bar

Un bar secret fréquenté par les locaux. Rien de spécial et de particulièrement charmant dans l’aménagement du bar ou de sa terrasse mais c’est là que sont régulièrement organisés des concerts. Pour savoir si les locaux vont s’y retrouver le soir de votre venue, regardez les événements sur la page faceboook du bar.

Le bar svetilnik

Une belle terrasse où j’aime m’attabler pour une bière, un cappuccino ou un spritz. J’y reviens souvent. Un endroit très agréable aussi au coucher du soleil ou même la nuit tombée. On s’y sent bien et on se laisse bercer par le clapotis des vagues. Le bar sert aussi des plats mais je ne les recommande pas spécialement.

Le poissonnier de Wiliam Vili

Dans la poissonnerie Wiliam vili dans la rue Koprska ulica 27, vous trouverez tous les matins des poissons de l’Adriatique. Une excellente adresse secrète dans une petite rue pour ceux qui voudront s’approvisionner en bons poissons frais du coin que les locaux. Vous y trouverez trouve aussi de la bakalar, spécialité à base de morue et d’huile d’olive qui s’étale sur des tartines, parfait pour un apéro aux saveurs maritime.

Le plus beau panorama sur Izola


Pour une jolie vue sur Izola, prenez en voiture la route 111 qui va à Piran et arrêtez-vous au Belvèdère (drobrava 1a), une vue imprenable sur Izola vous attend ! Encore mieux, prenez un cappuccino sur la grande terrasse panoramique du génial hôtel Cliff.

A vélo : Si vous parcourez la piste cyclable qui relie les villages de la côte slovène (chaudement recommandé), vous aurez aussi une jolie vue sur Izola au moment de pénétrer dans le tunnel. Il faudra penser à vous retourner avant d’y pénétrer.

Ambasada Gavioli, une salle immense  pour faire la fête à Izola

A l’entrée de la ville d’Izola se trouve l’Ambasada Gavioli, une immense discothèque qui accueille les meilleurs DJ pour des soirées mythiques mais rares. Y sont déjà venus Fat boy slim, Carl Cox, Paul Kalkbrenner, Roger Sanchez… Ces immenses soirées attirent les slovènes de Ljubljana mais aussi les italiens de Trieste et les croates d’Istrie. N’y allez pas un soir au hasard, il faut absolument vérifier la programmation avant pour savoir s’il s’y passe quelque chose. Il est aussi indispensable d’acheter vos billets avant si un DJ star vient y mixer. A découvrir ici. MAJ : L’endroit n’a pas resisté à la covid et a pour l’instant fermé.

Ou se garer à Izola?

Pour savoir où vous garer à Izola, je conseille de visiter le site de la mairie. Vous y trouverez une carte complète avec les parkings de la ville et les prix. Il y a du monde l’été à Izola et savoir où vous garer vous fera gagner du temps et de l’argent. Je me gare en général au parking P7 mais vous garer au bout de la marina est aussi un excellent choix. Vous commencerez alors votre visite par la balade de la marina. Pour les parkings, c’est ici.

Evitez P1, P2, P3 -Optez plutôt pour P4, P11, P5, P20, P15

Adresse secrète : Hangar bar

Les monuments historiques d’Izola

D’abord ville romaine, izola s’appelait Haliaetum, puis la ville a longtemps été sous domination vénitienne comme Koper, C’est l’atmosphère de cette petite ville côtière animée qui vous plaira plus que les monuments historiques d’Izola. Ceux qui s’intéressent à l’histoire iront voir :

  • Le palace Manzioli (1470) – style gothique vénitien
  • Le palace Bensenghi degli ughi (1775) – style baroque
  • Sainte Marie de Haliaetum (11è siècle) – La plus vieille église d’Izola
  • Eglise Saint-Maurice (1553)
  • La maison Lovisato


Le palais baroque de Besenghi degli Ughi est un des plus beaux batiments d’Izola, c’est aujourd’hui une école de musique.

Comme tous les autres villages de la côte slovène, Izola a son campanile.

La meilleure façon de visiter la cote slovène

Pour découvrir la côte slovène, je vous conseille vivement de parcourir la piste cyclable Parenzana qui suit toute la côte slovène et qui passe par Izola. Tous les détails pour passer une très belle journée de vacances sont dans cet article consacré à cette incroyable piste cyclable.

24 Comments

  1. Bonjour,
    Nous rentrons de Slovénie, enchantés. Merci pour tous les conseils! A Izola, nous avons bu un verre de vin chez Manzioli, très bon! Petit bémol: nous sommes allés manger du poisson ensuite au restaurant Bujol. Nous avons été un peu déçu par le rapport qualité prix, les portions étaient petites et on a essayé de nous faire payer du pain que l’on ne nous avait pas servi… Alors que le lendemain, les poissons grillé à Fritoli et juste à côté pour les filles, des demi pizzas à 1,50€, c’était vraiment top!! Nous avons aussi passé 2 nuits à Piran, c’était vraiment bien. Beaucoup de monde, mais cette simplicité de poser sa serviette et d’aller nager, de revenir prendre un Spritz, c’est charmant. Le premier soir, après dîner nous avons regardé les étoiles avec le clapotis des vagues, et de la harpe (une artiste jouait ce soir-là sur le trottoir), c’était magique! Le second soir nous sommes allés dîner au Pirat, excellent!!! Merci encore pour tous ces conseils, nos filles de 12 et 20 ans sont chacune très contente de ces vacances et nous aussi! A bientôt!

    1. Bonjour Evelyne,

      Vous avez raison Bujol n’est pas toujours parfait. Je vois que vous avez su profiter de Piran de la meilleure des façons. Je suis ravi que le voyage ait plu à vos filles.

      Florent

  2. Bonjour,
    Merci pour ce site si riche en informations !
    Petite question : nous souhaitons passer 2 ou 3 nuits sur la côte, nous pensions d’abord à Piran, mais recommanderiez-vous davantage de « s’isoler » à Izola (mois d’aout) ?
    Merci encore.

    1. Bonjour Alex,

      Ces deux villages sont superbes.
      Prenez le meilleur logement que vous trouvez dans l’un ou dans l’autre.

      Bon séjour
      florent

  3. Bonjour,

    Merci pour votre blog, qui permet de construire un voyage sur-mesure !
    Je suis en train de programmer nos prochaines vacances d’été en Slovénie : nous avons prévu 4 nuits à Ljubljana, 2 nuits à Velika Planina, 4 nuits à Bohinj et je voudrais prévoir 3-4 nuits sur la côte pour profiter un peu de la mer, mais j’ai peur qu’il y ait beaucoup beaucoup de monde à cette période. Est ce qu’il y aurait un endroit sur la côte un peu plus tranquille l’été ? Merci d’avance pour vos précieux conseils !
    Fabienne

    1. Bonjour Fabienne,

      Si vous lisez bien les articles du blog, vous trouverez toujours des petits coins secrets.
      les soirs d’été dans ces petites villes côtières sont magiques, la piste cyclable parenzana n’est jamais embouteillée, etc.
      Vous pourrez aussi vous échapper vers cette balade secrète.

      Bon séjour
      Florent

  4. Bonsoir,

    Nous sommes un groupe de 6 personne, qui vont faire une visite de Ljubljana de 4 jours, nous voudrions faire une visite de la côte et visiter Slovène, je voudrais savoir s’il vous plait comment peut-ont rejoindre Izola ou Piran en autobus et visiter une de ces villes en une journée. Je précise que nous sommes un groupe de mal-voyant et que personne ne peut conduire. Merci pour votre réponse.

    1. Oui avec grand plaisir. Vous êtes idéalement situé à côté des cafés du port et pas loin de la plage ce qui sera parfait pour vos enfants. Commencez vos journées par un cappuccino à 1.60€ sur les terrasses du port et par une baignade.
      Strunjan, pas loin, pourrait être pratique avec des enfants (pas une crique paradisiaque, il n’y en a pas en Slovénie). Un ami qui habite Koper y va avec ses enfants. Portoroz aussi.

      Bonnes vacances
      Florent

  5. Bonjour Florent,
    Bravo et merci pour votre site!
    Nous préparons nos vacances d’été en Slovénie et tous vos articles et avis éclairés sont de vrais pépites !
    Nous aimerions entre autre passer quelques jours à Izola avec nos deux enfants, auriez vous s’il vous plaît quelques adresses de logements à nous conseiller?

    1. Bonjour Nina,

      Super ! 30°, je vois sur le site de la météo slovène que c’est une journée parfaite pour en profiter pleinement. Pour les restaus, ils sont dans l’article. Pas d’adresse secrète en plus que j’aurais gardé pour moi, je partage tout :-)

      Bonne journée
      Florent

  6. Bonjour ! Déjà merci pour ce beau blog qui nous a bien aidé à préparer nos vacances. Nous sommes 6 étudiants actuellement sur la côte slovène, et nous aimerions savoir si vous pouvez nous conseiller un restaurant pas trop cher pour profiter d’une belle soirée.
    Merci d’avance !

  7. Bonjour,
    D’abord merci pour tous ces bons conseils, votre blog m’a permis de trouvez la destination de nos vacances !
    Auriez vous une bonne adresse pour dormir à Izola (plutôt petit budget, on part entre etudiants) ? De plus on prevoit de partir en train (de Paris) et de ne circuler que via le train ou le bus dans le pays. Pensez vous que ce soit possible ?
    Merci d’avance !

  8. Izola est effectivement de loin la ville de la côte la plus authentique.
    On s’est garé juste à l’ombre de la grande cheminée, au bout de la marina.Je pense que c’est le parking cité par Cyril.
    De là on peut longer le port de plaisance jusqu’au centre.
    Après notre séjour à Ljubjana et Portoroz, on était un peu lassé de la cuisine slovène, jusqu’à ce qu’on découvre le restaurant de l’Hôtel 3 étoiles… Marina (de l’autre côté de la marina – Veliki trg 11) qui propose notamment 3 formules de menu sur base de la pêche du jour.
    Je le conseille vivement.

    1. Bonjour,

      merci pour votre retour. C’est précieux.
      J’irai tester ce restaurant, je ne le connais pas.

      Florent

  9. Bjr sommes allés à la mer et nous avions le choix entre koper izola piran et portoroz. Portoroz nous a été déconseillé car c’est, je cite,Las Vegas. Sur la route on aperçoit d’abord koper et les grues du port donc pas très alléchant (sans toutefois résumer ce lieu a cette infrastructure). Ensuite vient izola que nous avons choisi un peu en lisant ce blog un peu en écoutant notre logeuse et un peu à l’inspiration.
    On sort donc de l’autoroute direction le centre et après 500 m un parking à 4 euros la journée situé à 500 m de la plage. C’est parti pour la mer que notre logeuse nous avait décrite comme pas très claire. Eh bien une fois arrivé on se retrouve devant une mer bleue chaude pour tout dire parfaite surtout quand on côtoie habituellement la Manche. Petit détail prévoyez des chaussons de veliplanchiste ou des tongues car c’est galets rochers mais ça ne gâche pas le plaisir. Surtout aucune surpopulation surtout si vous vous éloignez des zones herbeuses pour aller sur le petit bout de plage avant le port à sec.

    1. Merci Cyril pour vos impressions et ces détails. C’est très
      utile pour les prochains lecteurs et pour moi.

      Bon séjour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *