Jamnik, la petite église la plus photogénique de Slovénie

Un parcours clé en main qui passe par une église fabuleuse, un étonnant monument communiste, un bon restau, un point de vue secret et un vieux village.

Jamnik est une église connue de tous les photographes slovènes professionnels. Ils y viennent par tous les temps et à toute les saisons pour prendre un cliché de ce paysage pittoresque : Une église blanche posée sur une colline avec en toile de fond les montagnes.


Cette église commence depuis deux ans à faire aussi un carton sur Instagram.


Dans cet article, vous trouverez comment rejoindre facilement l’église et surtout comment l’intégrer dans une magnifique journée de vacances. J’ai passé trois jours à explorer les alentours, à tester les randos et les restos dans ce coin de Slovénie afin de dénicher de très beaux endroits. Dans cette portion de Slovénie, on trouve notamment un édifice commémoratif communiste monumental posé abruptement dans le paysage et qui ne vous ne laissera pas indifférent. Juste à côté, il y a point de vue panoramique secret sur un éperon rocheux aussi méconnu que spectaculaire (voir en fin d’article).

L’église est située sur une petite route entre le lac de Bled et Ljubljana.

Selon la philosophie du voyage que j’essaye de proposer sur ce guide, l’église de Jamnik ne doit surtout pas vous occuper une journée ou une après-midi mais se rajouter dans votre programme de vacances à d’autres visites. Rappel : En Slovénie, les distances sont courtes et il est facile de combiner de belles attractions dans une même journée.

Jamnik est entre le lac de Bled et Ljubljana

  • Lac de Bled – Jamnik : 30 min – 20 km
  • Lac de Bohinj – Jamnik : 1h10 – 43 km (route graviers) ou 52 km
  • Ljubljana – Jamnik : 55 min – 52 km

Info à retenir : Si vous décidez de faire le trajet entre Ljubljana et le lac de Bled en faisant le détour par l’église de Jamnik et Drazgosce, comptez environ 50 minutes de temps de route supplémentaire.

Le village de Kropa

En chemin, vous passerez forcément par Kropa, un village entouré de collines. Je l’ai exploré de fond en comble. Verdict, pas un incontournable de Slovénie mais comme il sera sur votre route, faites-y une courte pause en vous garant sur la petite place du centre du village afin d’admirer la rivière qui passe entre les vieilles maisons, la statue communiste et de parcourir à pied quelques rues du village.

Un musée est consacré au passé industriel de la ville et à sa spécialisation dans la fabrication de 120 différentes sortes de clou entre le 15ème et le 19ème siècle, le « musée du clou » comme l’appelle un ami. Vivant ici, je l’ai trouvé intéressant mais je crains fort que ce ne soit pas le cas pour vous (entrée à 4€). On peut aussi visiter la forge avec une démonstration (prendre rendez-vous – site du musée). Jamnik et les autres attractions de cet article vous plairont probablement bien plus, ne traînez pas trop dans ce village.

Bon plan: Il y a belle piscine extérieure dans la nature un peu avant l’entrée du village. Il y règne une vraie atmosphère de vacances. Plongez-y une tête s’il fait très chaud,.

Point de vue : Juste après le village, sur la route 635, à la première épingle, vous aurez un joli point de vue sur Kropa. Faites une courte pause photo.

Le monument de la seconde guerre mondiale

Ces dragons en fer forgé que vous verrez à Ljubljana viennent de Kropa.

Les endroits où se garer 

Malgré l’éclat et le pittoresque de la scène, Jamnik reste hors des sentiers battus. Pas de grand parking pour accueillir les touristes et seulement une dizaine de places réparties le long de la route. Si les places sont prises, ne descendez pas dans le petit village de Jamnik pour y trouver une place, il n’y en a pas, continuez la route pour trouver un emplacement où vous garer puis revenez à pied vers l’église.

Rejoindre à pied l’église Saint Primus et Felician (Jamnik)

Une fois garé, pas de difficultés et bonne nouvelle pour ceux qui n’aiment pas marcher, pas de suée au programme : 400 m de marche à l’aller sur du plat et vous serrez à l’église. On commence par descendre de grands escaliers en bois et en terre avant de rejoindre le plat. Une fois à l’église, vous voyez toute la vallée qui va de Ljubljana au lac de Bled puis à Jesenice. Cette vue sur de belles montagnes est remarquable et vous verrez notamment trois randos que vous pourrez décider de faire au cours de votre séjour si elles vous semblent attirantes vues de loin (Dobrca, Kriska Gora et Stol). Sur place, un panneau avec photo panoramique vous permettra de répérer les sommets de ces randonnées.

En raison de cette vue panoramique exceptionnelle, l’église servait de point d’observation au temps des invasions turcs.

L’église sera fermée. Je n’ai jamais pu franchir la porte mais je ne pense pas qu’elle présente beaucoup plus d’intérêt qu’une autre des centaines d’églises dans le pays.  Sur place, vous trouverez un panneau détaillant l’histoire de l’église. Un édifice religieux est sur cette colline depuis 1501.

Les meilleurs endroits pour prendre l’église de Jamnik en photo

La vue du parking est belle mais ce n’est pas la meilleure que vous puissiez avoir. Il y a deux points de vue où il faudra vous rendre si vous voulez prendre de beaux clichés. Vous les trouverez sur la carte plus bas, rejoignez les à pied.  

La carte pour vous repérer sur place

Dražgoše, un étonnant monument communiste planté dans le paysage

J’ai repéré une autre attraction à quelques kilomètres de l’église. Il s’agit d’un édifice en ciment dans un style architectural communiste dont le positionnement impromptu dans le panorama ne manquera pas de vous surprendre. C’est presque un carré de 12m sur 13m de côté. Que fait-il là ? Il commémore une célèbre bataille.

L’histoire

Avant de vous donner la localisation du point de vue panoramique secret, un peu d’histoire. Ce monument a été édifié en l’honneur du bataillon Cankar, un bataillon de résistants yougoslaves communistes appelé les Partisans, qui s’est battu contre les allemands en 1942 dans ces collines enneigées. Ce fut le premier combat majeur entre les deux armées. Près de 2500 soldats allemands approchaient du village afin de déporter les villageois. Un bataillon de 208 partisans tenta de les stopper. La bataille débuta au cœur de l’hiver, le 9 janvier et dura trois jours dans un épais manteau neigeux et des températures glaciales. Non seulement les Allemands étaient au moins dix fois plus nombreux mais ils étaient aussi bien mieux armés. Les partisans utilisèrent notamment un éperon rocheux pour canarder les allemands d’un point haut, c’est cette éperon secret que vous allez rejoindre par la suite pour profiter d’une superbe vue sur la vallée et c’est la raison pour laquelle on y trouve une étoile rouge. Incapable de tenir la position plus longtemps, les partisans se réfugièrent dans les montagnes au bout de trois jours. Bilan de la bataille : 9 partisans tués. Les Allemands déclenchèrent ensuite une opération punitive en fusillant 41 habitants dès la fin de la bataille et en le brûlant le village le mois suivant.

La construction du memorial (un spomenik)

Depuis des années, les différents gouvernements voulaient un monument qui commémore la bataille mais rien n’avait été fait. En 1974, un concours a été organisé en invitant les quatre plus grands architectes slovènes. Deux critères devaient être respectés : Un bâtiment pouvant réunir les foules pour les célébrations et permettant de voir le champ de bataille. Ce qui vous arrangera bien car vous aurez une belle vue du haut de cet étrange édifice. Le bâtiment fût terminé en un an puis inauguré en mai 1977. Il existe de nombreux spomenik en ex-Yougoslavie. Ils sont répertoriés sur cet excellent site.

Admirez la grande mosaïque qui dépeint la bataille

La vue secrète panoramique

Sur les hauteurs de Dražgoše, il y a un endroit secret avec une incroyable vue ouverte sur toute la vallée. C’est un endroit stratégique où les partisans s’étaient positionnés et une fois sur place, vous comprendrez pourquoi. Cet éperon rocheux proéminent domine la vallée et offre une vue panoramique très ouverte. Un endroit vraiment secret, j’ai un galéré pour trouver la bonne route pour y accéder mais ce ne sera pas votre cas. Garez -vous sur le parking en graviers, ici ( GPS : @46.2523346,14.1842065). Roulez doucement. Du parking, vous verrez un panneau Bickova Skala 0,5 km. Montez à pied le long de la route et quelques minutes plus tard, vous y serrez.

Vous aurez la possibilité de faire une photo instagram superbe. Je n’ai encore vu personne la faire. Si vous faites la même photo que celle que j’ai faite ci-dessous, je recommande de ne pas tagger l’endroit exact (mettez Slovénie par exemple). Les lecteurs de ce blog ne sont pas trop nombreux et ça passe mais si la photo se diffuse sur Instagram en étant reproduite à l’identique des centaines de fois comme cela se produit souvent, la route est trop petite pour accueillir de la circulation, elle deviendra dangereuse et ce sera un enfer pour les riverains. Il m’a fallu 12 ans pour trouver cet endroit et par respect pour les riverains, je vous remercie de le garder secret.

Où manger dans le coin

En Slovénie, quand on est dans la campagne, il faut toujours s’arrêter quelque part pour manger un morceau. C’est en général bon, traditionnel et pas cher. Les restaurants sont ouverts tout l’après-midi. J’ai testé plusieurs restaus dans le coin et sélectionné deux endroits avec vue panoramique où vous vous sentirez bien et où vous mangerez bien pour pas cher.

La Brunarica Dražgoše

Un petit restau tout simple situé juste à côté du monument communiste. Prix serrés : cappuccino à 1,50€, Demi-litre de bière à 2,50€, litre de vin en carafe à 8€. On y sert des plats traditionnels slovènes tels que des soupes roboratives ou des assiettes bien garnies entre 7€ et 11€. Il y a aussi des pizzas. Une cuisine simple, roborative et pas chère. A la bonne franquette. A déguster soit dans la terrasse couverte, soit sur les grosses tables en bois dans le petit jardin avec vue. Vous y serez bien et goûterez à une Slovénie authentique. L’établissement sert aussi des desserts. Quelque soit l’heure de votre passage, arrêtez-vous, pour un café, un décilitre de vin, un dessert, un déjeuner ou même un dîner un soir d’été. Si vous voulez vous dégourdir les jambes, marchez jusqu’à l’église moderne Sveta Lucije qui est juste à côté, je trouve que la fresque à l’intérieur est pas mal (mais pas du tout incontournable).

La gostilan Pri Bostjanu

Un excellent restaurant traditionnel, dans la campagne, hors des sentiers battus avec une belle terrasse panoramique et des jeux pour enfants (idéal pour les familles). Parfait pour le déjeuner ou le dîner. Vous trouverez tous les détails dans cet autre article consacré aux bons restaurants entre Ljubljana et le lac de Bled.

Gostilna, Pri Bostjanu 
Krizna gora 8a
4220 Skofja Loka

Skofja Loka, un joli village médiéval

Au retour, vous passerez par Skofja Loka, un joli village avec une grande place ancienne de forme rectangulaire, deux vieilles rues et un château. Garez-vous sur les parkings Kapucinski trg 7, passez par le pont Capuchin qui traverse a rivière Sora et rejoignez le vieux centre. Déambulez 30 minutes dans les rues et revenez à votre voiture. Vous allez naturellement trouver les plus belles rues. L’été, vous pouvez y prendre un verre en soirée. Je n’ai encore jamais recommandé ce village sur le blog car ca ne correspond pas aux vacances que je recommande de passer en Slovénie. Se garer, déambuler dans un village et remonter dans sa voiture 30 minutes plus tard, on peut faire bien mieux que ça en Slovénie.

A lire aussi : La plus belle balade panoramique à côté de Ljubljana

2 Comments

  1. Bonjour,
    Est-il possible de se rendre à Jamnik en transport en commun ou à pied? Je n’aurai pas de voiture.
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *