10 adresses secrètes pour visiter Portoroz

Portorož est située dans une anse immense bordée par l’Adriatique. Cette ancienne cité balnéaire permet de passer de très belles journées si on sait où aller !

Cet ancien lieu de villégiature austro-hongrois dont l’essor a commencé au début du siècle dernier ne rivalisera avec la beauté millénaire de Piran. En général, Portoroz est dans un premier temps perçu par les touristes français comme plutôt moche mais … Une fois passée la déception initiale en raison du caractère bétonné d’une partie du front de mer, il suffira : de regarder vers les hauteurs, de ne pas rester les yeux rivés au niveau des magasins et les quelques grands hôtels pour voir que la baie est belle, qu’on aperçoit la Croatie, que les hauteurs sont de splendides collines méditerranéennes parsemées de villas, qu’on trouve de belles traces de l’héritage autro-hongrois et du glorieux passé balnéaire de ce lieu de villégiature prisé des aristocrates de l’empire austro-hongroise.


Si on ne reste pas bêtement bloqué sur sa première impression, on passera à Portorož une très belle journée de vacances.


Pour une journée de vacances, Portoroz est très pratique. Il est facile de s’y baigner, de bronzer, de se promener au bord de la mer le soir… Bref, de profiter de tout ce qu’on peut aimer faire pendant l’été.

Les français qui habitent en Slovénie apprécient Portorož pour tout cela et aussi pour les dix coins secrets que vous découvrirez dans cet article. Bref, la première impression des vacanciers français est presque toujours que Portoroz est laid mais il ne faut surtout pas resté bloqué sur cette impression et mieux observer le paysage devant vous. Vous passerez alors une belle journée de vacances à Portoroz.

Portoroz, parfait avec des enfants ou des ados

Si vous avez des ados, ils vont adorer l’animation de cette cité balnéaire slovène, ils sauteront et plongeront des pontons en bois, engloutiront avec bonheur les grosses glaces slovènes à 2 euros, etc.

Les très jeunes enfants apprécieront le minuscule bout de plage de sable artificiel de Portoroz. Ceux qui ont la vingtaine ou la trentaine, profiteront le soir des bars à cocktails et de l’ambiance festive-chic mais ouverte à tous. En Slovénie, on ne se fait jamais refouler à l’entrée (C’est une des choses que j’aime dans ce pays).

On trouve beaucoup d’établissements à Portoroz, des mauvais, des moyens et des excellents. Je m’y rends souvent et voici 10 adresses secrètes pour profiter d’un Portoroz qu’on ne soupçonne pas, celui que les touristes n’imaginent pas. Celui que je ne trouvais pas lors de mes premières visites à Portorose.

Portoroz : le Guide pratique

  1. Distance Ljubljana – Portoroz : 118 km – 1h20
  2. Parking payant sur tout le bord de mer – gratuit sur les hauteurs
  3. Piran est accessible à pied de Portoroz (1h)
  4. Accessible aussi en bus de Ljubljana ou de Koper et à vélo avec la Parenzana
  5. Portoroz est à quelques kilomètres de la frontière croate

Vous trouverez à Portoroz tout ce qu’on trouve dans une station balnéaire animée : des bars, des restaus, des glaciers, des jeux pour les enfants, des balades le soir au bord de la mer et aussi de grands pontons desquels on peut sauter. Portoroz est un bel endroit de vacances.

Quand vous serrez à Portoroz, suivez immédiatement ce conseil

Faites rapidement fis de cette peut-être première mauvaise impression et partez à la recherche des adresses secrètes de cet article. A la fin de la journée, vous finirez probablement par comme moi et d’autres Français qui vivent en Slovénie, aimer et apprécier Portoroz (ou peut-être, à mon grand regret, resterez-vous sur votre première impression de ville côtière trop bétonnée)

La terrasse de Mystica

Le Mystica est un bar-terrasse à cocktails. Grâce à sa situation en hauteur, on admire le bord de mer en sirotant une pina colada, un mojito ou tout autre coktail. C’est le genre d’endroit dont je vous parlais dans l’introduction et qu’on ne trouve pas par hasard lors d’une première visite de Portoroz. Il faut grimper un petit escalier qui ne paye pas de mine et qui donne sur l’agréable terrasse du Mystica. Il suffit de commander son cocktail pour passer un moment reposant qui sent les vacances. Si vous voulez continuer la soirée dans une ambiance de fête, dirigez-vous ensuite vers le bar à cocktails tout en bambous Alaya ou les bars lounge Paprika et Coco café. Ces deux établissements sont au bord de la mer et entretiennent une ambiance festive.

Mystica – Obala 33 – Portoroz

Club Alaya – Obala 22

Les entrepôts de sel

Ces vieux entrepôts de sel construits entre 1823 et 1859, aujourd’hui en reconversion, sont construits tout en longueur et permettent de mieux comprendre l’histoire de la région.

En Slovène, le lieu à rejoindre s’appelle Nekdanje skladisce soli Monfort.

Un petit hall d’exposition gratuit détaille l’histoire de la production et du commerce du sel dans la baie. Vous comprendrez alors pourquoi il y a quelques siècles, il était crucial de pouvoir stocker du sel sur une longue période, l’importance économique des marais salants de Piran que vous apercevrez au loin, les conditions de vie à l’époque, etc. L’intérêt de la visite réside aussi dans la balade à pied au bord de l’eau à faire pour rejoindre le hall d’exposition. Ces vieux entrepôts peuvent aussi accueillir des expositions temporaires sur l’architecture ou l’art avec Ex-tempore Piran qui est organisé depuis 1964. Si vous continuez à pied, un peu plus loin, vous arriverez aux Bernardins, un complexe hôtelier moderne et 100% bétonné mais pas si raté que ça si on observe bien avec sa marina et son église en ruine situé en haut du grand escalier. Enfin, si vous êtes allergique au béton, n’y allez surtout pas.

L’église secrète de Portoroz

Une église à l’architecture originale construite en 1984. J’ai bien aimé découvrir ce bâtiment désert, typique et hors des sentiers battus. L’église intéressera ceux qui aiment l’architecture et les photographes en raison des jeux de lumière créés par le soleil à travers les vitraux colorés. L’édifice religieux est à cinq minutes à pied du front de mer mais il est camouflé par la végétation et reste introuvable par les touristes. La petite allée de l’église est bordée de jolies arbustes et de massifs floraux. Pour rejoindre cet endroit totalement secret et introuvable par les touristes, voici son nom en slovène : Župnijska cerkev Device Marije Rožnovenske

Portoroz, un endroit où passer un belle journée de vacances à la mer

La  thalasso de Portoroz

En Slovénie, les thalassos et les spas sont loin d’être aussi guindés et chers qu’en France. Pas besoin de réserver une cure pour en profiter. Tous les Slovènes y vont régulièrement pour quelques heures. Après avoir payé l’entrée, on bulle dans les saunas, les hammams, les jacuzzis avant de rejoindre des piscines thermales. Cette thalasso est l’endroit où aller l’hiver ou s’il pleut pendant la saison estivale. Vous pouvez aussi rejoindre la Thalasso des Bernardins un peu avant le coucher du soleil avec son incroyable piscine avec vue sur la mer ou la thalasso du grand hôtel Kempinski. Une dernière thalasso se trouve dans les marais salant de Piran mais je ne l’ai pas encore testé.

Le tunnel de la Parenzana

Une voie de chemin de fer traversait toute la côte slovène. Elle a disparu et a été récemment transformé en une magnifique piste cyclable que vous devez absolument mettre au programme de votre séjour en Slovénie si vous allez sur la côte slovène. Si vous ne faites pas de vélo, vous pouvez tout de même grimper la colline pour rejoindre l’un des tunnels et le traverser à pied. L’été, on profite avec bonheur de l’agréable fraicheur de ce tunnel long de 550 m. L’activité amusera peut-être vos jeunes enfants (Revenez me dire en commentaire si ça leur a plu). L’entrée du tunnel est sur la rue sencna Pot (coordonnées GPS : 45.516406, 13.599768)

Le bar et le restaurant du grand hôtel Kempinski

La Slovénie n’est pas aussi segregationnée que la France. N’importe qui peut rentrer partout et notamment dans les établissements de luxe. Une fois en face de ce magnifique établissement hôtelier, regardez vers la droite et vous apercevrez l’entrée qui est en fait située dans la partie moderne (le bâtiment en verre). Sur la gauche de cette entrée, vous verrez une pâtisserie avec une terrasse où vous pouvez vous installer. Entrez dans l’hôtel et grimpez l’escalier, vous trouverez un bar chic sur votre gauche et un restaurant chic sur votre droite qui porte un nom français, fleur de sel. A 9€ le cocktail et 17€ le plat de pâtes, le risotto à l’encre de seiche ou la salade, c’est certes 30 à 40% plus cher que sur le bord de mer mais avec le lieu, la vue et le service, vous en avez vraiment pour votre argent. On est en plus toujours en-dessous des prix  moyens des restaurants de Paris. La pâtisserie, le bar et le restaurant ont chacun une terrasse. Cet endroit est idéal pour une pause chic en amoureux ou pour passer un bon moment de vacances entre amis. S’il pleut, le bar à coktails peut être un agréable plan de repli.

Un superbe endroit où dormir en amoureux. Vous pouvez le réserver ici.

L’excellent restaurant Aviator du petit aéroport de Portoroz (Fermé en 2022)

J’ai découvert ce restaurant bien caché par hasard en parcourant la Parenzana avec ma maman venue me rendre visite en Slovénie pour mon anniversaire. Nous avons tous les deux été épatés par le rapport qualité prix de l’établissement. C’était délicieux ! Les plats sont superbement présentés et cela passe soit de par les contenants (petite poêle ou marmite par exemple), soit par la façon dont les aliments ont été disposés par le chef dans l’assiette.

L’endroit vous paraîtra peut-être un peu huppé mais il est ouvert à tous.


Le service était bon et les prix vraiment pas très élevés pour ce qui nous était servi. C’est définitivement une de mes bonnes adresses secrètes sur la côte slovène.


Pour trouver ce restaurant secret, entrez dans l’aéroport et prenez tout de suite sur votre gauche. Allez-y en voiture ou vélo en suivant la Parenzana. Possible à pied, le trajet longe la mer, puis les marais salants, balade agréable mais franchement longue (revenez en taxi par exemple en demandant à l’établissement de vous le commander, ce ne sera pas très cher) !

Restaurant Aviator – Sečovlje 19 -Portoroz

La carte des bonnes adresses

La terrasse des Bernardins

Cet établissement hôtelier fait partie des logements de Slovénie avec les vues panoramiques les plus impressionnantes des chambres (voir cet article).

Cette terrasse secrète que presque personne ne connait en dehors des vacanciers qui  ont eu la bonne idée de dormir dans l’hôtel. La vue sur la mer et sur une jolie maison romaine est incroyablement belle. Prenez-y un cappuccino à 2,50€ dans la journée, un cocktail à 10€ ou une bière 33cl à 4€ ou encore une bouteille de vin local à 23€ en profitant de la vue de cet endroit magique.

Du centre de Portoroz, il faudra marcher 25 minutes le long de la mer (ambiance béton) pour rejoindre cet établissement qui est en fait situé entre Piran et Portoroz –au bout du parpking de Piran). Du bord de mer, pour rejoindre la terrasse panoramique du bar, vous devrez prendre l’ascenseur de l’hôtel. Entrez dans l’établissement pas cette porte demande d’avoir un badge. Attendez devant le tropic bar que des clients entrent et glissez-vous avec eux dans l’hôtel (coordonnées GPS de l’entrée : 45.516899, 13.569111). Cet hôtel est grand donc voici quelques conseils pour trouver le bar. Rejoignez l’ascenseur et appuyez sur le bouton du restaurant puis prenez l’escalier. Si vous vous demandez si tout cela est bien légal, vous n’êtes pas en train de resquiller, vous venez dépenser votre argent au bar de l’hôtel. De plus, on n’accède pas aux adresses les plus secrètes facilement, c’est là tout leur intérêt, elles permettent de sortir des sentiers battus et du flot des touristes.

Baignade au coucher du soleil à Portoroz avec vue sur la Croatie

Cacao, une institution, l’endroit incontournable pas du tout secret de cet article

Cacao est le glacier le plus connu de la côte. On s’y vautre dans de grands canapés blancs pour déguster une grande glace à 2,50€ ou partager une coupe de glace à deux. Cacao, tous les Slovènes connaissent avec maintenant trois établissements rien qu’à Ljubljana. Attention, il y aura du monde les week-ends ensoleillés tout au long de la saison et tous les jours en été. La méthode à suivre : Faites un tour aux parfums et commandez votre glace une fois assis en terrasse, elle ne vous sera pas facturée plus chère et servie dans un ramequin accompagnée d’un verre d’eau.

Cacao – Obala 14 – Portoroz

le supermarché mercator de la plage

Bon, un supermarché en adresse secrète, vous allez me dire qu’on a déjà vu mieux, d’autant plus que c’est un Mercator et qu’il y en a des centaines d’autres en Slovénie. Sauf que celui-ci est à côté de la plage et qu’il ouvre jusqu’à 21h. Une heure et quart avant le coucher du soleil, passez au rayon du magasin à la coupe, boissons fraîches puis fruits pour acheter de quoi faire un picnic. Au rayon à la coupe, vous pouvez demander à ce qu’on vous coupe des petits pains en deux tranches pour élaborer ensuite un sandwich vous-même. Achetez du Prsut (jambon fumé slovène), de la mortadelle, etc. Passez à la caisse et rejoignez ensuite l’un des nombreux pontons. Asseyez-vous sur les planches en bois et vous ferrez un pique-nique mémorable au bord de la mer.

Mercator – Obala 53, 6320 Portorož – Portorose

Asseyez-vous sur les planches en bois et vous ferrez un pique-nique mémorable au bord de la mer. Idéalement, débutez votre picnic 45 minutes avant le coucher du soleil.

Rappel : Ce bon plan est pour le plaisir du picnic de vacances car dans les pizzerias de Portoroz, si vous demandez à partager une grande pizza en deux comme cela se fait en Slovénie, cela vous coutera encore moins cher qu’un picnic.

Portoroz, au début du siècle dernier

13 Comments

  1. Bonjour,

    Merci pour ce site et vos articles remarquables. Cela donne envie d’aller en Slovénie. Nous avons déjà été en Croatie et au Montenegro. Ce sera donc la Slovénie pour cet été :).

    En lisant vos articles, et celui-là notamment, nous opterions pour Portoroz pour satisfaire nos 2 ados., tout en nous permettant de sillonner le pays, côté mer et côté montagne.

    2 petites questions : avez-vous des conseils pour le logement pour 2 semaines à Portoroz (club, hotels, locations) ? Et faut-il louer une voiture ou utiliser les transports en commun + taxi ?

    D’avance merci encore,

    Arnaud

    Du coup, 2p

    1. Bonjour Arnaud,

      Il vous faut deux logements.
      Une semaine à Portoroz (Vous préférerez Piran mais je pense que vos ados sont plus heureux de la liberté et de l’animation à Portoroz).
      Cherchez aussi sur les hauteurs de Lucija pas trop loin, de la mer.

      Il vous faut un second logement vers Bled.

      Louez une voiture mais c’est un peu cher cette année.

      Bon séjour
      Florent

  2. Bonjour,
    J’ai bien compris que cela ne servait à rien de chercher de belles plages de sable en Slovénie… Néanmoins, avec de jeunes enfants (3 ans 1/2 et 1 an), c’est difficile d’envisager de rester +d’1h sur du béton…
    Existe-t-il un endroit ombrager? avec du sable/de l’herbe?
    En Slovénie? ou au pire, en Istrie ou en Italie (vers Trieste). Histoire qu’ils profite au moins sur 1 journée?
    Ou alors il y a du sable autour des lacs?
    Merci pour vos info!

    1. Bonjour Maëlle,

      On a de la chance en France avec toutes ces plages de sable.
      La petite plage en sable artificielle de Portoroz est ce qui se rapproche le plus d’une plage de sable. On peut y louer des parasols. N’y passez pas la journée.
      Rien en Croatie et rien en Italie à proximité.

      Bon séjour
      Florent

      1. Merci pour votre réponse !
        Nous n’allons pas nous encombrer de seau/pelle/râteau alors ^^

  3. bonjour
    nous souhaiterions faire le tour d’Europe et passer une quinzaine de jours en Slovénie en dehors période touristique en poids lourd aménagé (10 mètres) pensez vous que les routes et les aires peuvent accueillir un tel véhicule?
    merci pour votre réponse

    1. Bonjour,

      Les routes sans problème. Au pire, vous terminez les derniers kilomètres à vélo.
      Contactez les campings pour voir si ça pose problème.

      Bon périple !
      Florent

  4. Bonjour,

    nous sommes un couple et nous effectuons un séjour de 7 jours en Slovénie et nous venons en voiture. Nous avons choisi de commencer par 2 jours à Portoroz (simplement pour le logement) puis les 5 jours suivants à Ljubljana comme base.
    Nous pensons découvrir la Côte slovène en vélo pendant notre arrêt à Portoroz.
    Votre blog est très intéressant et on va sûrement modifier certaines choses sur notre séjour.
    Nous aimons découvrir de beaux paysages, de l’architecture et la gastronomie locale.

    Cordialement
    Michel et Béatrice

    1. Bonjour Michel et Béatrice,

      Essayez aussi la piste cyclable Cottur qui descend vers Trieste.

      Bon voyage
      Florent

  5. Bonjour, j’ai eu que des bonnes nouvelles sur la Slovénie et Portoroz, je suis en train de faire un projet dans quelques années, ça dépendra du covid, pour ouvrir une boulangerie pâtisserie française pour savoir les conditions de travail et les lois de travail.
    Merci de me tenir au courant Svp.

    1. Bonjour Sam,

      C’est possible et ça marchera mais il faut le bon emplacement. c’est la clé.

      Bonne chance
      Florent

Répondre à Sam Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *