Aller en Slovénie en voiture : 23 conseils indispensables !

Des conseils pratiques pour venir à Ljubljana en voiture et 53 témoignages de vacanciers

Si vous habitez dans le Nord, l’Est ou le Sud de la France, vous pouvez facilement venir en Slovénie en voiture par l’autoroute. Ljubljana n’est qu’à 780 km de Nice et Strasbourg ou encore 950 km de Lyon. Le trajet se fait bien, entièrement sur autoroute. Vous pourrez le découvrir dans la deuxième partie de l’article dans les nombreux témoignages de lecteurs qui sont venus en voiture en Slovénie.

Une fois en Slovénie, disposer de votre voiture vous permettra :

  1. De vous déplacer très rapidement grâce aux belles et sinueuses autoroutes slovènes. Avec elles, vous rejoindrez sans difficultés une grande partie des attractions touristiques slovènes car elles sont pour la plupart à quelques kilomètres d’une sortie d’autoroute..
  2. Grâce à la vignette autoroute, vos déplacements en Slovénie sur le réseau autoroutier vous coûteront bien moins chers qu’en France.
  3. Avec une voiture, vous pourrez facilement rejoindre les départs de randonnées en altitude (bus et train circulent uniquement dans les vallées). Vous emprunterez les jolies petites routes slovènes, vous sortirez des sentiers battus avec les conseils du site…

9 choses à savoir avant de venir avec sa voiture en Slovénie

  1. Une belle économie pour ceux qui viennent de Belgique ou du Nord et de l’Est de France : les autoroutes allemandes sont gratuites et les autoroutes autrichiennes sont peu chères avec comme en Slovénie, un système de vignette.
  2. Retenez que si vous traversez l’Autriche ou la Suisse, vous devrez acheter une vignette autoroute dès l’entrée dans le pays.
  3. L’autoroute italienne qui relie le Sud de la France à la Slovénie est un peu pénible : beaucoup de camions sur la voie de droite, elle est plus étroite qu’en France, certains automobilistes italiens vous colleront pour faire savoir qu’ils aimeraient beaucoup vous doubler. Astuce : pas de camions le dimanche, profitez si possible du repos dominicale pour traverser l’Italie ! L’autoroute allemande est parfois en travaux.
  4. Le tunnel du Fréjus entre la France et l’Italie est hors de prix : 47€ la traversée. 59€ l’aller-retour. Lien vers les tarifs  
  5. Une fois en Slovénie, vous devez acheter une vignette à 15€ par semaine ou 30€ le mois pour emprunter les autoroutes. Ensuite, plus rien à payer, il n’y a pas péages sur les autoroutes slovènes.
  6. L’hiver, il neige parfois en Slovénie et il peut faire très froid. Venez équipés avec des pneus neiges. Pas de panique, les routes slovènes sont très bien déneigées, bien mieux qu’en France. Comme il neige chaque année, le pays est bien équipé.
  7. Vous vous garerez facilement à Ljubljana le soir et dans la journée aussi si vous acceptez de marcher un peu. Sinon, les parkings du centre sont un peu chers.
  8. Vous pouvez acheter les vignettes autrichiennes et slovènes dans les stations services bien avant de passer la frontière. Vous pouvez acheter ces deux vignettes d’un coup en Allemagne.
  9. En Autriche et en Italie, sortez de l’autoroute pour le déjeuner, allez vous restaurer au calme dans un petit village. Il y a plein de bons retaus très agréables dans ces pays. Ca vous coupera la route.

Les vignettes autoroutes autrichiennes et slovènes

Les coûts sur place

  • Vignette autoroute 1 semaine/1 mois : 15€/30€
  • 1 litre Diesel : 1.38€
  • 1 litre Sans plomb 95 : 1.50€

Les avantages d’avoir sa voiture en Slovénie

  1. Une grande liberté de mouvement en Slovénie
  2. Les autoroutes slovènes belles et rapides pour rejoindre les attractions
  3. Trajets de moins d’une heure pour rejoindre presque toutes les attractions touristiques

Les inconvénients d’avoir sa voiture

  1. Quasi-obligation de se garer en dehors du centre de Ljubljana en journée mais on s’en sort très bien, vous verrez.
  2. Parkings payants pour certaines attractions naturelles, à Piran et au bord des lacs
  3. Des slovènes qui ne conduisent pas tous calmement sur autoroutes (mauvais respect des distances de sécurité).

Venir avec sa voiture, combien ça coûte?

Les prix indiqués sont en aller simple. Ils incluent l’essence et les péages. Vous verrez que passer par l’Italie coûte beaucoup plus cher que de passer par l’Allemagne en raison de l’onéreux tunnel du Fréjus et d’autoroutes italiennes payantes.

  • Lyon – Ljubljana : 249€
  • Strasbourg – Ljubljana : 137€
  • Lille – Ljubljana : 191€
  • Paris – Ljubljana : 227€
  • Nice – Ljubljana : 167€
  • Bruxelles – Ljubljana : 176€
  • Marseille – Ljubljana : 189€

Et si vous preniez l’avion Paris – Ljubljana ?

Comptez moins de 200€ pour le billet si vous le prenez à l’avance et une quinzaine d’euros par jour pour un véhicule de location si vous suivez les astuces de cet article. Si vous partez de province, tentez de prendre un vol direct pour Venise, puis louez une voiture ou prenez le bus direct pour Ljubljana au départ de l’aéroport.

Combien de temps dure le trajet jusqu’à Ljubljana ?

Vous trouverez ici les temps et les distances des principales villes françaises.

  • Lyon – Ljubljana : 9h – 927 km
  • Strasbourg – Ljubljana : 7h75 – 774 km
  • Lille – Ljubljana : 12h30 – 1230 km
  • Paris – Ljubljana : 12h – 1241 km
  • Nice – Ljubljana : 7h45 – 794 km
  • Bruxelles – Ljubljana : 11h30 – 1138 km
  • Marseille – Ljubljana : 10h – 962 km
  • Bordeaux -Ljubljana : 14h40 – 1456 km
  • Nantes – Ljubljana : 16h30 – 1547 km

Carte des autoroutes en Slovénie

53 témoignages de ceux qui sont venus en Slovénie en voiture

Vous lirez ici des témoignages de lecteurs qui sont venus en Slovénie en voiture. Ils les ont partagé sur la page facebook de Slovénie secrète. Lisez-ceux qui correspondent à votre région de départ (sud, nord, les Alpes…) mais aussi ceux des régions limitrophes car ils ont emprunté la même route que celle que vous allez prendre.

Départ de Marseille, Nice

Ayukii S.  « Conduite en Slovénie très agréable »

Été 2019 départ de Marseille avec arrêts en Italie (Lac de garde à l’aller et Venise au retour). Conduite en Slovénie très agréable, conducteurs respectueux du code de la route et essence moins chère qu’en France. C’est vraiment génial de pouvoir circuler librement grâce à la vignette (achetée en Italie juste avant la frontière )

Mélanie I. « faites une étape à Bellagio »

D’Aix-en-Provence avec une étape d’une nuit à Milan à l’aller. Si vous n’avez jamais fait le Lac De Côme, faites une étape à Bellagio (une journée complète). À noter que traverser le Nord de l’Italie est assez pénible car les aires d’autoroute sont sales et pas du tout aménagées pour dégourdir les jambes des enfants par exemple. Achat de la vignette slovène à la frontière dans un genre de bar/tabac. Au retour, arrêt à Venise qui est à peine à 2h de Ljubljana. Escale plus loin à Vérone, juste pour dormir (la nuit y était moins chère qu’à Milan).

Fanny P. « l’été dernier au départ du Var avec 3 enfants. »

Nous avions choisi notre première location en Slovénie proche de la frontière pour pouvoir faire le trajet d’une traite. Nous avions en premier lieu envisagé de couper le trajet en deux avec une nuit vers Verone mais finalement on ne l’a pas fait et cela nous a permis de nous réveiller au calme dans les montagnes slovènes dès notre premier jour de vacances. Nous avions prévenu notre hôte de notre arrivée un peu tardive (21h30), elle nous a accueilli sans problème avec toute l’hospitalité slovène. Arrêt à la frontière pour l’achat de la vignette et d’une carte routière qui nous a bien servie durant notre séjour. Avoir notre voiture nous a permis de bien naviguer dans le pays. Nous avions réservé quelques locations sur notre parcours et nous avons complété sur place avec quelques réservations de dernières minutes. Jamais déçus. Au retour, le premier arrêt sur une aire de repos italienne au nord de Venise a été un choc pour nous. Nous venions de quitter la tranquillité et la propreté de la Slovénie et nous nous sommes retrouvés dans une aire d’autoroute surbondée avec un entretien à revoir….

Mélissa   « beaucoup d’autoroute mais ça roulait bien »

Départ de Nice avec 2 nuits à Venise pour faire une pause et visiter Venise, beaucoup d’autoroute mais ça roulait bien, et quel bonheur d’arriver en Slovénie direct en montagne avec ses belles rivières

Severine M. « Je fais le trajet tous les deux ans »

Je suis slovène par mon père et de mère Avignonaise. Tous les 2 ans, hiver comme été, nous partons pour des vacances en Slovénie, en voiture bien sur, c’est un régal ! Départ Avignon 6h du mat’ pour une arrivée Slovenie à 16h. Avec pause et pet’t dej et dej’ compris !!! On charge la voiture la veille. Départ 6h qu’avec un café. Ça roule super !!! Il faut partir le dimanche matin et revenir le dimanche car il y a beaucoup moins de poids lourds sur les routes. Franchement j’ai 40ans et ce trajet a bercé toute mon enfance. Pour rien je ne passerais à un autre transport. Belle route à vous !!!!

Chartol L. « Une nuit à Verone et une nuit à Venise »

 Bonjour, nous sommes partis de Nice en août 2018 avec 1 enfant de 3 ans et un bébé à venir dans les 3 mois. Arrêt d’une journée et une nuit à Verone puis direct Ljubljana. C’était bien. Au retour, une nuit, à Venise.  La route en Italie était un peu longue (bouchons, travaux). En Slovénie un vrai bonheur. Nous avons acheté la vignette dans une station avant la frontière Slovénienne.

Nadine C. : « à bord de notre 2 CV !! « 

Départ Var (83) en direction de l’Italie pour visiter : Pise, Florence, la Toscane (des merveilles !) Ensuite direction Ancone et ferry de nuit pour Split en Croatie, on a longé la côte vers Zadar et nous sommes remontés vers Zagreb via le merveilleux parc de Plitvice. Après 6 jours à Samobor (concentration mondiale de 2 cv 2019), nous arrivons en Slovénie ! Lubjlana, Bled, et descente vers la côte Piran. Retour par Venise, lac de Garde, Verone, Asti…. puis nous revenons dans le Var par le Col de Tende…

Seb V. « En avril 2017 – Nice-Ljubljana »

Trajet agréable même s’il faut traverser toute l’Italie et qu’il y a par moment 2 voies bien encombrées… arrivé à la frontière où tout était bien indiqué. Quand on rentre en Slovénie, on dit ouah, on traverse des montagnes et des paysages magnifiques… prochain voyage en octobre si tout va bien!

Marion C. : « La route a été agréable « 

Bonjour nous sommes partis de Perpignan avec 2 enfants. Nous avons fait une halte à Vérone sur 2 jours pour l’aller. Nous en avons profité pour nous arrêter à Venise une journée. Pour le retour nous avons fait le trajet d’un trait en partant très tôt le matin. La route a été agréable et nous n’avons pas eu de pb.

Silvia B.  « En Slovénie depuis ma tendre enfance »

Depuis ma plus tendre enfance, je vais en Slovénie. Départ de Nice tôt le matin pour arriver en début d’après-midi en Slovénie, Il vaut mieux privilégier les départ le dimanche pendant la saison estivale car on évite les bouchons de plusieurs kilomètres au péage de Trieste. Venise est sur le chemin cela permet de faire une pause découverte, perso je file direct, juste les arrêts obligatoires. Je l’ai fait aussi en flixbus, belle expérience !

Danielle N. Une nuit étape à Milan

Nous sommes partis de Nimes, avec une étape de quelques nuits en Italie (au lac d’Iseo – région que l’on adore). Au retour, une nuit étape à Milan. De cette façon la route paraît moins longue, c’est certain que nous ferons la même chose la prochaine fois en variant les étapes.

Anne-Sophie S. départ de Pau

Je suis partie de Pau (64) avec une amie et 3 chiens (1setter anglais et 2 bergers blancs suisse) en monospace, on s est arrêté pour la 1ère nuit près de draguignan car mon cousin nous a prêté un Ford transit rehaussé et rallongé aménagé en van. Nous avons repris la route le lendemain jusqu’à Venise. Côté français, c était pas terrible, bcp de bouchons, le passage de la frontière italienne est horrible, et la route qui suit aussi, pleins de tunnel, une autoroute pas très large et des italiens qui conduisent n importent comment, après Milan ça a été. Après avoir dormi à Venise, on a repris la route pour 4 h pour arriver vers soca

Départ de Lyon/Grenoble/Jura/Adrèche

Pauline D. « Direction la Soca »

Partis de Lyon de nuit et arrivés le matin à Udine (Italie) pour une étape chez une amie. Repartis le lendemain direction la vallée de Soča 👍👍

Gabriel B. La conduite en Slovénie est très agréable

Départ de l’Ardèche, avec étape à Vérone à l’aller (via la côte ligure), et une entrée en Slovénie par Trieste/Piran, avec achat de vignette avant la frontière. La conduite en Slovénie est très agréable, sur toutes les routes (de Piran à Ptuj en passant par Ljubljana, puis Bled). Retour de Bled en une traite, par le tunnel du Fréjus (horriblement cher), 11h de route. Faire une étape en Italie est une bonne idée.

Marine J.  « Milan Vérone Venise Piran »

Nous sommes partis du Jura et nous avons fait des étapes : Milan Vérone Venise pour arriver par Piran. Et en repartant du lac de Bohinj, nous avons fait Autriche et Allemagne (Munich) . Ainsi en voyageant par tranche de deux heures, ça passe vite et on voit du paysage.

Caroline F. Été 2019, via la Suisse

Départ d’Evian. Trajet via la Suisse et l’Italie avec un arrêt à Sirmione. Bouchon en Italie mais dû à une très longue zone de travaux. Arrivée en Slovenie à Narin. Retour. Départ de Bled direction Lyon, avec une étape du côté de Milan pour couper la route. Zero problème pour circuler en Slovénie.

Christophe O. Plusieurs trajets depuis région grenobloise.

Passage par col de Montgenèvre à chaque fois. Un arrêt en Italie vers Vérone ou Vicenza. On prend l’autoroute tout le long en Italie. Vignette autoroute slovène achetée sur l’autoroute italienne avant l’entrée en Slovénie.

Agnès C. Une nuit à Verone et à Venise

Voyages en 2017 et 2018. Nous partions de Lyon pour rejoindre Ljubljana. En 2017, une pause à l’aller à Vérone pour une nuit puis à Venise. Le retour s’est fait d’une traite. Nous sommes partis de Ljubljana vers 10 heures et sommes arrivés à Lyon vers 23h en faisant des pauses régulières. En 2018, l’aller s’est fait avec une pause au lac de Côme. Le retour s’est fait par le même chemin qu’en 2017. La partie française est très agréable ainsi que la partie italienne des Alpes. Le reste du trajet en Italie est long et monotone. Mais arrivés en Slovenie, on découvre des paysages superbes et une heure après avoir passé la frontière, on atteint la capitale slovène.

Départ de Clermont Ferrand l’été dernier. Arrêt a côté de Chamonix puis 3 nuits au lac de garde (Et visite Vérone 😍) Arrêt de 5 nuits au retour dans les Dolomites. Au total, presque 3 semaines de vacances ! Des souvenirs géniaux ! On a adoré la Slovénie ! Et encore plus grâce à vos conseils ! Merci !

Départ de la grande région parisienne

Ma P.  Du sud de Paris, à l’aller via l’Allemagne et l’Autriche. Retour via l’Italie.

1) L’aller, r.a.s. gros kiff si vous avez une bonne auto sur l’autobahn allemande. N’attendez pas trop pour prendre vos vignettes autrichiennes et slovènes. Perso ça nous a généré un peu de stress les 20km avant la frontière allemande. Surtout de nuit, mais au moins on s’évite les gros bouchons et on peut envoyer du lourd en limitant les risques d’un gros trafic.

2) Le retour, si comme moi vous adorez le rythme des petites routes, économisez 60€ d’autoroute italiennes. Passez par Venise, profitez-en !

La prochaine fois, je pense qu’on fera le retour par l’Allemagne, pour profiter des magnifiques paysages du sud est allemand. Ou passer une journée au lac de Wörthersee. On dort dans la voiture nous… (30ans, sans enfants) et on adore ça.

Adeline I. « Retour en une traite »

Été 2018. Nous sommes partis de Rambouillet (78) avec 2 enfants (4 et 6 ans). Nous avons dormi une nuit à Ulm puis direction lac de Bohinj. L’achat de la vignette s’est fait sur l’autoroute en arrivant en Autriche. Même trajet pour le retour en partant de Piran mais cette fois, en une traite, pas de halte pour dormir. Route très agréable, ne pas hésiter à sortir de l’autoroute pour déjeuner dans un village Autrichien.

Max M. « On a tenté diverses options. »

On habite dans le sud seine & marne.  Faire le trajet en une journée c’est possible, mais il faut partir tôt le matin. Le plus rapide et facile, c’est de passer par l’Allemagne, on a fait une halte au Kunsthotel Fuchspalast à Sankt Veit, hôtel très original et pas si cher. On a aussi tenté par l’Italie en passant par le tunnel du Mont Blanc, c’est beaucoup beaucoup plus long, mais c’est beaucoup plus beau et moins monotone que l’autobahn allemande.

Dernière option, celle qui nous convient le mieux, prendre un avion jusqu’à l’aéroport Marco Polo de Venise et louer une voiture, c’est pour nous la meilleure option rapport qualité prix/gain de temps

Gaëlle T. Une nuit à Vérone

Mai 2017 départ de Nice. Stop une nuit Vérone. Puis départ pour les grottes de Postojna. Retour Nice avec un stop d’une nuit au lac de Côme. Été 2019 départ nice 5h du mat arrivée milieu d après midi au lac de bohinj. Retour idem sans stop.

Audrey M. « Un arrêt à Bologne pour le déjeuner »

Partis de Livourne le matin (après avoir pris le Bateau de Bastia à Livourne) on a mis 6h de route pour aller à Mojstrana, près de la station de ski de Kranjska gora. On s’était arrêté vers Bologne pour déjeuner. Achat de la vignette en Italie. Autoroutes très agréables

Anastasio F.  « Départ du Loiret, »

Une nuit d’hotel dans la vallée de la maurienne. Traversée de l’Italie jusqu’à Trieste, achat de la vignette autoroute slovène en Italie. Ensuite, Postojna,Velika Planina, Kranjska Gora, Bled, Ljubljana, Bohinj, Maribor, Murska Sobota et retour par l’Autriche et l’Allemagne avec une nuit à l’hotel. Le tout en 8 jours. Magnifique voyage.

Nicole G. « Nous partons régulièrement, 3/4 fois par an quand on le peux !! »

On va dans le nord est de la Slovénie. 😉Départ Yvelines nord … Nous passons par l’Allemagne et ses travaux pénibles et limitation vitesse. Quand il y en a, il faut vraiment faire attention, le flash fonctionne très bien !!! … Ensuite, l’Autriche, ne pas oublier la vignette, en général nous la prenons à Passau avec celle de Slovénie. L’autriche et ses tunnels. Longs longs longs … certains à péages …. Et enfin nous arrivons en Slovénie Est par Graz ou bien souvent il faut traverser le centre-ville car l’autoroute est fermée … Pour nous 1492km, ca prend entre 13 et 14h … On le fait d’une traite avec deux conducteurs … quelques poses pipi  Nous démarrons en général vers 20h/21h et arrivons à notre destination proche de Murska Sobota vers 11h . …voilà …notre voyage

Debbie N. « Trajet fait en 2016 au départ de région parisienne »

un arrêt non loin de Munich pour 2 nuits (harburg Schwaben). Hormis de la circulation dense autour de Munich, la route s’est faite assez facilement. Traversée de l’Autriche un peu longue mais sûrement parce qu’il pleuvait fort et qu’il y avait des orages (fatigant surtout sur les routes montagneuses, même si les routes autrichiennes étaient très bien entretenues). En s’étant bien renseignés sur les vignettes en Autriche et Slovénie avant le départ, ça a évité des surprises sur le chemin ☺

Départ depuis l’ouest

Si vous habitez à l’ouest, il y a des vols direct vers Venise  puis louez-y une voiture pour rejoindre la Slovénie. De la région parisienne, idem, un vol direct Paris-Ljubljana est probablement la meilleure option.

Sarah V. « Départ de l’ouest de la France l’éte dernier. »

Aller avec arrêt Lyon, autoroute nord en Italie. Je l’ai trouvé longue, longue… La file de droite est constamment pleine de camions. On ne peut pas louper la vente de vignette avant la frontière slovène, il y a des pancartes. Retour par même route. Mais arrêt à Turin pour visiter le stade 😅…mais j’ai trouvé que la route se faisait bien. L’autoroute est chère en Italie

Anaelle G. « Depart de Concarneau (Finistère ) »

pause à Strasbourg puis en Allemagne pour visiter le château de newsheisten. Franchement cela n’a pas paru long ! Même avec les deux enfants. Et retour par Venise, et Lac de garde !!

Départ du Nord de la France

Fabrice D. Une halte à Stuttgart

Nous y sommes allés en avril de Lille Nord de la France vers Kranjska Gora Nous avons fait une halte à Stuttgart – trajet est très agréable

Cecile R. Une étape en Suisse

Nous sommes venus l’été dernier en Slovénie en voiture. Nous sommes partis d’Amiens. Première étape en suisse (8h) pour y passer la nuit. Paysages magnifiques. Puis escale à Venise quelques jours. Ensuite nous avons fait étape à Muggia près de Trieste pour découvrir la cote slovène. Muggia est à 2h de Venise. Au retour nous sommes passés par l’Autriche et étape 2 jours à Munich. 6h environ de voiture. Je précise que j’ai 2 ados et une petite voiture, le plus long a été Munich Amiens.

Pascal C. Départ 14h – Arrivée 4h00

Lille Ljubljana de nombreuses fois … Départ samedi 14h00 arrivé 4h00 environ. Éviter l’A8 trop de travaux et chargée en journée. De Lille, j’aime bien passer par Belgique – Luxembourg et remonter sur Nuremberg et replonger sur Munich … Et ensuite passer par le tunnel de karavanke pour rejoindre une heure plus tard Ljubljana

Départ de l’Est de la France

Boris P. « Une astuce pour acheter vos vignettes »

Je pars de la frontière franco-allemande à proximité de Sarrebruck pour rejoindre Krško, c’est de l’autoroute du début à la fin ! J’ai toujours fait les voyages en une traite. Mon itinéraire habituel passe donc par l’Allemagne et l’Autriche.

Astuce vignettes : je m’arrête à une des dernières stations en Bavière (Allemagne) pour y acheter à la fois la vignette autrichienne et la vignette slovène. Cela me fait un seul arrêt avec, en bonus, peu de file d’attente.

Les cartes de crédit sont acceptées en Allemagne (ça fait déjà plusieurs années, mais c’est bon de le rappeler puisque jusqu’il y a une dizaine d’années, on était coincé sans espèces). Dans ces mêmes stations en Bavière, on peut aussi y acheter un pass pour le Tauerntunnel : au lieu de faire la queue au péage du tunnel, le pass permet d’emprunter la voie « télépéage vidéo ». Cela n’a d’intérêt que si on choisit l’itinéraire comportant cette autoroute alpine, bien entendu. C’est surtout pratique en période de départs en vacances. J’attends d’être en Autriche pour m’arrêter à un restaurant d’autoroute. Les toilettes y sont gratuites au contraire de l’Allemagne. (edit : subitement j’ai un doute, est-ce que l’accès n’y serait pas devenu payant au cours des deux dernières années ?)

Une fois, je suis parti un vendredi, c’était le dernier jour d’école en Bavière. Quelle galère ! Depuis, je vérifie les dates de congés scolaires. Attention ca en Allemagne, chaque Land a des dates différentes. Sur Sarrebruck Stuttgart – Munich – Salzburg, j’ai aimé mes passagers Blablacar. Ça marche bien et le voyage passe plus vite.

Florine A.  « Depuis petite, je m’y rends régulièrement »

Ma famille étant en Slovenie – du côté de Sezana. Petite, je passais par la suisse et l’Italie (le paysage par la suisse est quand même plus agréable mais trajet beaucoup plus long en partant de Metz. Maintenant nous passons par l’Allemagne et l’Autriche. Qui est quand même plus rapide par rapport à notre ville de départ. Deux points négatifs : pas d’indication pour les vignettes donc quand on ne sait pas, ça peut être contraignant d’autant plus que la contravention est élevée. Les routes allemandes sont toujours en travaux ce qui entrainent des bouchons monstres. Sinon Les routes Slovènes sont très agréables et bien entretenues. Le dernier voyage qu’on a fait était l’été dernier. Nous allions à Porec en Croatie en passant par la Slovénie. Attente de 2h pour le tunnel avant la frontière Slovène et 4 heures pour la frontière Croate donc mon conseil serait de ne pas partir un weekend (nous sommes arrivés un samedi)

Claire A. Attention à Munich !

Eviter le depart en vacances des munichois…embouteillages dantesques sous le tunnel autrichien 😲😢😢😢

Angélique R. « J’y vais tous les ans »

Nous faisons le voyage tous les ans depuis 46 ans, depuis la Moselle jusqu’à vipava, les choses ont bien changé, et en mieux 😉

Sarah W. « Je pars du centre Alsace. »

Je passe par l’Allemagne et l’Autriche. La dernière fois j’ai testé en passant la dernière portion par l’Italie. Je pars en général en début de soirée (20h) pour que les bouchons soient passés. Je dors ensuite aux environ de Ulm dans ma voiture mais il y a des hôtels sur les aires d’autoroute allemandes. Ensuite passage de la frontière autrichienne assez facile dans ce sens. Il y a la vignette auyrichienne à payer (9euros) puis encore un péage pour un tunnel (12 euros). Je ne prends pas l’autoroute en slovenie (les petites routes sont tellement belles). La dernière fois que je suis venue je suis passée par Travisio (la route est superbe !). Pour le retour je roule de journée en une seule traite. Bouchons en général à la frontière autriche/allemagne sinon je suis rarement bloquée. Voyageant avec un chien, le gros avantage de passer par l’Allemagne, c’est leurs parcs à chien sur les aires d’autoroute.

Audrey T. « Partis de la Moselle près de Sarreguemines. »

On est passé par l’Allemagne et l’Autriche. En une traite mais en Allemagne c’est assez pénible car beaucoup de travaux… Et du coup pas mal d’embouteillages… Mais sinon en Autriche super paysage ! Nous étions de Lubjana à Portoroz et de Portoroz au lac de Bled ! Et la route en Slovénie était géniale !

Deborah V.  « Nous sommes partis de Verdun « 

puis nous sommes passés par l’Allemagne et la Suisse. Un arrêt de plusieurs jours en Autriche puis la Slovénie. Nous avons fait un mélange d’autoroute et de route de campagne pour apprécier la beauté des paysages. Le bémol est la Suisse …trop de monde donc embouteillages. Si j’ai un conseil à donner, c’est de prendre la route et de s’arrêter aux endroits qui nous plaisent…. et une fois arrivé en Slovénie, il n y a plus qu’à savourer. C’est magnifique ! !!

Régine H. « Nous sommes passés par l’Allemagne l’Autriche »

puis avons pris la route nous étions en camping-car et nous voulions voir le paysage, c’était magnifique mais les routes avaient une pente de 15% c’était incroyable. Arrêt à la frontière pour souffler et confronter nos impressions puis Bled et les lacs. Nous n’avons pris que les petites route quelques fois nous n’étions pas rassurés mais nous étions seuls dans des paysages magnifiques

Départ du centre de la France

Muriel S. Direction Prekmurje

Nous partons d’Autun en Bourgogne direction Mulhouse nous passons par l’Allemagne et l’Autriche – nous partons le matin vers 7h30 et faisons la route en deux jours, avec une halte pour la nuit à Dasing en Bavière, nous allons toujours au même hôtel, Landgasthof Asum, (chien accepté) et cet hôtel fait restauration – nous recommandons. Nous continuons vers Munich – Salzbourg direction Graz, pour la région de Prekmurje à Moravske-Toplice. Seule désagrément en Allemagne, les embouteillages et les travaux ! mais dans l’ensemble ça roule, vignettes pour l’Autriche pouvant être prise en Allemagne après Munich dans les stations essence sur l’autoroute et celle pour la Slovènie en Autriche, à noter que la vignette slovène n’est obligatoire que sur autoroute nous faisons ce trajet chaque année

Sophie B. « 5 nuits dans les Dolomites »

 Départ de Clermont Ferrand l’été dernier. Arrêt à côté de Chamonix puis 3 nuits au lac de garde (Et visite Vérone 😍) Arrêt de 5 nuits au retour dans les Dolomites. Au total, presque 3 semaines de vacances ! Des souvenirs géniaux ! On a adoré la Slovénie ! Et encore plus grâce à vos conseils ! Merci !

Anne-Laure D. « Des étapes de 6h »

Il y a trois ans, au mois de juillet, avec 3 enfants (16 mois, 3 ans et 7 ans). Trajet en deux étapes à chaque fois. A l’aller, pause en Allemagne, dans le Bade-Wurtemberg, pause de deux jours et arrivée au lac de bled. Le retour, en partant de la vallée de la vipava, avec une pause de trois jours à Chamonix. Parfait. 6h de route par étape, même avec trois petits enfants, c’est facile.

Do Tonessiop « par la Suisse »

Départ de Troyes. Passage par la Suisse (Lausanne) pour une nuit. Et ensuite trajet direct jusqu’à Lujbiana. On est passé par la vallée d’Aoste en Italie, magnifique ! Plusieurs arrêts sur l’autoroute italienne, ça se fait bien!

Départ de Belgique

Frédérique B.  « Départ de Namur été 2018. »

Étape aller, nous avons dormi  https://www.gasthaus-wiedmann.de/. Étape retour à Ulm http://mobile-webview.gmail.com/-205474…/www.rathausulm.de. vignette Slovène achetée sur l’autoroute, idem pour la vignette autrichienne. Séjour passé à proximité du lac de Bohinj, plus sympa pour la baignade et les randos que le lac de Bled (qui vaut malgré tout le détour). Nos plus belles vacances!

Christelle G. « Cela fait 10 ans que nous allons chaque année. »

Départ de Charleroi Belgique toujours par l’Allemagne et l’Autriche. Cela fait 4 ans que nous arrêtons au stay2munich. Hotel super car des chambres avec petite kitchenette, on prend donc de quoi manger dans la chambre et parking sécurisé petit-déjeuner buffet au top. Ensuite, plus qu’à traverser l’Autriche et on est en Slovenie …. en 4 heures si tout va bien mais depuis 3 ans, c’est un peu la galère. Pour le voyage du retour, on s’arrête à Karlsruhe et 4 heures de route pour arriver chez nous le lendemain. On a toujours connu les travaux sur les routes allemandes il ne faut pas penser qu’on peut rouler vite généralement 110 km/h voir 90 km/h. 1 ou 2 portions à vitesse limitées . On voyage avec 2 chiens sans problèmes

Julie C. « Les autoroutes allemandes une horreur »

En août 2019, départ de Namur en voiture et de nuit, voyage d’une traite jusqu’au lac  de Bled. Les autoroutes allemandes une horreur 😱, sombres, en travaux, reluisantes par temps de pluies et eaux stagnantes……! Au petit matin, l’Autriche puis la slovenie avec des paysages magnifiques et cette nuit vite oubliée! Le retour, au départ de Piran. Malheureusement bloqués pendant 3h (à l’arrêt) dans les Alpes Autrichienne (avec un magnifique orage), après 19h, nous étions enfin à la maison 🤣 ! Nous avons adoré la Slovénie, sa culture, la mentalité, la propreté…..🤩👍👌

Yves M.   « Il ne faut pas avoir peur de prendre sa voiture pour visiter la magnifique Slovénie ! « 

Départ de Belgique en septembre 2018, achat de la vignette autoroutière en Autriche sur une aire d’autoroute une centaine de kilomètres avant la frontière… conduite et code de la route très similaire à chez nous. Attention quand même au GPS qui m’a emmené sur des piste en cendré dans les campagnes et en montagne! Mais de manière générale pas de soucis! Il ne faut pas avoir peur de prendre sa voiture pour visiter la magnifique Slovénie !

Olivier D. Vers la frontière croate

Pour aller près de la frontière croate depuis la Belgique, le mieux l’autoroute A6 vers Nuremberg puis descendre sur Graz, 1000km en 9h, beaucoup mieux que de passer par Munich qui déjà depuis Augsburg est très embouteillé et le tunnel Karawanken peut parfois être fermé pendant des heures. Le pays manque d’autoroutes car par la suite faut prendre les routes nationales

Sylvie A. J’ai fait ce trajet pendant 20 ans

Moi j’ai fait ce trajet pendant 20 ans avec mes parents chaque été. De la Belgique à la Slovénie +- 17 h de voiture…. Perso, je dormais beaucoup mdrrr mais j’en garde de beaux souvenir. Nous allions au camping Ankarano 💖mes plus belles vacances de jeunesse 💖

Alice D. De bouillon en Belgique en c4 Picasso

Bonjour, nous, l’année passée lors de notre venue à Bled, hôtel Astoria, nous avons démarrer de Bouillon en Belgique. Nous avons donc traversé avec notre Citroën c4 picasso (lol) le Luxembourg, l’Allemagne et l’Autriche. La traversée de l’Allemagne nous a paru très longue. En Autriche, nous avons dû acheter une vignette de couleur jaune mais je ne sais plus le montant. On l’avait prise lors d’un arrêt pipi à une station. Ensuite, il y a aussi plusieurs tunnel à traverser et notamment celui qui mène en Slovénie. Si je me souviens bien, il était payant aussi. Et en Slovénie on avait aussi acheté une vignette qui était de couleur rose. Le trajet au total était d’à peu près 1000 km. On avait démarré à 4h du matin et nous étions arrivé la bas un peu avant 17h30. C’était quand même long mais bon on le refera un jour j’ espère.

Evelyne P. Les vignettes slovènes et autrichiennes prises sur autoroutes allemandes.

 Bonjour départ de nuit de Belgique, Waterloo. Voyage en une traite seule avec 2 petits enfants jusque Bled. Beaucoup de travaux en Allemagne mais ça roule bien et beaux paysages. Les vignettes prises sur autoroutes allemandes. On a pu prendre en une fois vignettes autrichiennes aller et retour en donnant les dates et vignettes Slovènes. Bien indiqué sur autoroutes a quelles pompes les prendre. Magnifique pays la Slovénie. Retour idem de nuit (départ vers 3h du matin). Avantage est de trouver les arrêts autoroutes sur internet sans soucis pas comme en France malheureusement 😊

Cécile D.  » Départ de Belgique (région de Tournai) »

1er nuit en Allemagne, à Baden-Baden, 2e nuit en Autriche, à Salzbourg, arrivée en Slovénie, quelques jours près du lac de Bled, puis quelques jours à Piran, puis à Lubjana. Retour par l’Italie (Vérone), la Suisse (Lugano), l’Alsace (Riquewhir). Vignettes achetées sur internet à l’avance. Aucune difficulté. Très beau périple.

Agnès D  » Nous partons de Belgique, région de Chimay »

vers le Luxembourg, où nous faisons le plein de carburant. Ensuite vers l’Allemagne via Schengen. Attention Karlsruhe respectez bien les limitations de vitesse…..très nombreux photographes sur la zone. Pforsheim gros point noir dans le trajet, très nombreux ralentissements. Dès que vous pouvez, quittez l’autoroute avant d’être coincé dans des bouchons pour parfois 1 à 3 heures.

Munich évitez d’y passer aux heures de pointe. Achat des vignettes autrichienne et slovène vers Irschenberg. Dernière station Total avant la frontière.

Les arrêts d’autoroutes sont dans la grande majorité très propres et modernes. Salzburg et Villach,le trajet est rapide 2h30,2h45.Peage à Sint Michael. Si le tunnel des Karavanke est embouteillé possibilité de passer par Wurs Pass, attention un passage très pentu où il est vivement conseillé de rester en première vitesse, ne pas tenter.de passer la deuxième.

Côtés parkings, à part à Bled, Bohinj ou à Piran, ils sont souvent gratuits à proximité des attractions touristiques même si la pratique du parking payant tend à se développer. L’argent est ensuite utilisé pour protéger la nature. A Ljubljana, vous pourrez vous garer facilement le soir, de retour de vos expéditions en suivant les conseils de cet article. Si vous passez toute la journée à Ljubljana, mieux vaudra se garer gratuitement en dehors du centre de Ljubljana.

Patrick M. de Paris au nord de la Slovénie

Bonjour,

Ayant la double nationalité, après être retourné en France, j’ai comme beaucoup de fils d’immigrés eu la joie de faire de nombreux trajets vers la Slovénie (la Yougoslavie à l’époque). 1264 km en Paris et Črna na Koroškem. Nous faisions à peu près le trajet ci-dessous, essentiellement par autoroute.

Quelques astuces par rapport au trajet proposé par Google Map.

En France, évitez la périphérie de Strasbourg en coupant par Haguenau car en fonction des heures de passage, on peut rapidement être dans les bouchons, tant du côté de Strasbourg, que du côté allemand. L’autoroute allemande A5 entre Bâle et Karlsruhe est très très chargée. Second avantage, on sort de l’autoroute, un peu de repos, avant de pouvoir profiter des grandes portions sans limitation de vitesse en Allemagne (enfin, entre les  limitations pour cause de pollutions ou celles pour limiter le bruit en début de soirée et la nuit, il n’en reste plus beaucoup mais il reste tout de même des 3 ou 4 voies entre Stuttgart du côté de l’aéroport et Munchen, ainsi qu’entre Munchen et Salzbourg).

Une annedocte en parlant de Munchen avant que le « périphérique » soit construit, il fallait sortir de l’autoroute et passer par la nationale… Ce n’était pas le moment le plus joyeux du voyage, car la route passait par Dachau… Maintenant, vous passerez à proximité du magnifique stade de Munchen. Au moment de sa construction, je me souviens qu’il avait un design innovant pour un stade.

Une autre anecdote, il y avait dans le temps une station service de l’armée américaine entre Munchen et Salzbourg, du coup on s’arrêtait toujours là pour faire le plein, c’était sympa de se faire servir par des GI’s.

Un de mes coins sympa pour faire une pause et en fonction des heures de départ de Paris et pour petit déjeuner ou pour déjeuner est de s’arrêter à la station service de Gölling, une vingtaine de kilomètre après la frontière.

Après cette pause, trajet tranquille jusqu’à Villach, en passant par les nombreux tunnels, donc le Tauertunnel long de plus de 6 km et à péage. En effet, certains tunnels en Autriche sont payants. Idem pour le tunnel qui relie l’Autriche à la Slovénie puis à Bled et Ljubljana. Par curiosité, pour passer de l’Autriche à la Slovénie, j’ai emprunté le col de Ljubelj, la perte de temps est proportionnelle à la beauté du paysage, donc si vous êtes pressé, prenez le tunnel du Karvanke.

Pour rejoindre directement la côte slovène ou Maribor (cf : routes jaunes)

Une fois arrivé sur Villach, ne prenez pas le tunnel Karavanke si vous débutez sur la côte. passez la frontière italienne par Tarvisio, Udine et ensuite soit Nova Gorica si vous voulez être rapidement en Slovénie, sinon passez par Trieste.

Concernant les vignettes, la vignette « hebdomadaire » autrichienne est valable 10 jours et coute 9,40€ quelque soit le pays où on l’achète (Allemagne, Italie, Slovénie, Autriche, pour la Hongrie il faut faire attention au taux de change). 10 jours, c’est super pratique car on peut arriver en Autriche le vendredi et repartir le dimanche d’après avec la même vignette.

Une fois en Slovénie ne pas oublier d’acheter la vignette slovène, l’amende pour absence de vignette est très élevée.

Chose impossible à faire avec la vignette « hebdomadaire » slovène, vendu  15€, mais pour reprendre l’exemple précédent, si acheté le vendredi, elle ne sera valable que jusqu’au jeudi 23h59.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *