Les 30 plus belles attractions du parc naturel du Triglav


Le parc naturel du Triglav est dans le quart nord-ouest de la Slovénie. Un territoire de 880 km2 qui sera à mettre au programme de votre séjour en Slovénie. Ses attractions naturelles spectaculaires séduisent tous les visiteurs, qu’ils soient un touriste de passage pour une journée dans le parc, des randonneurs ou de véritables baroudeurs à la recherche d’endroits sauvages.


Découvrez les plus belles attractions du parc naturel du Triglav ! 


Plusieurs de ces attractions sont très fréquentées l’été comme les gorges des Vintgar ou le lac de Bohinj mais d’autres sont totalement inconnues des touristes. En plus des grands classiques du tourisme slovène, vous allez trouver ici des attractions secrètes qui s’admirent dans un calme absolu au son du vent qui glisse entre les sommets des Alpes juliennes.

Précision importante pour organiser vos vacances :  Retenez que la Slovénie est jolie partout. Ne pensez pas que ce soit moins beau aux abords du parc national ou ailleurs en Slovénie car c’est joli. Le parc national protège seulement 4 % du territoire slovène, les plus hautes montagnes et des d’attractions spectaculaires que vous allez découvrir dans l’article mais retenez qu’il y en a aussi ailleurs dans le pays.

 

Le lac Planina pri jezeru

Avec ses 150 m de long, ce joli lac de montagne est un des plus grands lacs d’altitude slovène. Il est dans une ancienne vallée glaciaire. On y admire un alpage, des huttes en bois et un refuge. Comptez trois heures de randonnée au départ du lac de Bohinj pour le rejoindre ou un peu moins si vous prenez le bus l’été. Tout est expliqué dans cet article.

Le Triglav  – le plus haut sommet de Slovénie

Situé au centre du parc naturel, Le Triglav, plus haut sommet slovène, – 2 864 m – est aussi le plus fréquenté l’été. On le retrouve en écusson sur le drapeau de la Slovénie. Tous les Slovènes doivent le gravir un jour pour devenir « de vrais slovènes ». Plusieurs chemins permettent de rejoindre son sommet.


Les sentiers vers le Triglav sont très bien balisés mais la dernière partie est vertigineuse.


En été, vous éviterez la foule en dormant à Dom Planika plutôt qu’à Triglavski dom na kredarici. Mieux vaudra vous lever avant le soleil pour pouvoir effectuer la dernière partie sans cohue et donc avant les autres randonneurs.

Mon conseil pour l’été : Oubliez le Triglav et grimpez à un des nombreux autres sommets de plus de 2 000 m des Alpes juliennes. Ils sont bien moins fréquentés et tout aussi beaux.

 

La face nord du Triglav

Une impressionnante face nord de 1 000 m de haut. On peut rejoindre le pied de la face en empruntant une route en graviers qui passe devant la splendide cascade Pericnik (à ne pas louper dans les points suivants).


Au pied de cette face nord, le vieux refuge Aljazev dom sert des plats traditionnels.


Deux chemins balisés permettent de grimper dans la face. Il s’agit d’une voie express mais éprouvante vers le Triglav (7 heures – aller).

 

Les gorges de Vintgar

Des gorges magnifiques à quelques kilomètres du lac de Bled. Vous circulerez sur des passerelles en bois au-dessus d’un cours d’eau tumultueux et vert émeraude et cela devrait vous laisser des souvenirs mémorables. Tous les détails sur cet endroit à visiter si possible très tôt le matin ou en toute fin de journée sont dans cet autre article.

 

Le lac de Bohinj, le plus sauvage 

Un lac majestueux coincés entre les hautes montagnes des Alpes juliennes. C’est le lac préféré des Slovènes et même si vous adorerez le lac de Bled, vous lui préférez probablement ce lac plus sauvage. J’y suis retourné plusieurs jours pour explorer tous ses recoins et écrire un article qui regroupe les meilleures choses à faire et à voir autour du lac de Bohinj. Mon coup de cœur : Une piste cyclable dans les alpages qui permet de rejoindre le lac.

 

La splendide cascade Pericnik

Une cascade splendide atteignable facilement en voiture puis en 15 minutes de marche. On peut passer derrière la chute d’eau de 52 mètres de haut, une expérience mémorable et un peu humide qui permet de prendre de de très belles photos. Pensez à prendre un k-way ! L’hiver la cascade gèle et quelques bons grimpeurs slovènes aguerris l’escaladent.

Les sources Zelenci

 

Un bassin couleur émeraude située à deux pas de la station de ski de Kranjska Gora. Une fois garé sur le parking en bord de route nationale, on rejoint Zelenci en dix minutes de marche en forêt (C’est plat). C’est l’endroit idéal pour une jolie photo Instagram qui va exploser votre compteur de likes mais Zelenci ne mérite pas de détour selon moi car les alentours sont un peu moins idyllique que ne le laisse penser les photos postées sur Instagram de Zelenci. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle toutes les photos Instagram sont prises avec le même angle.

La rivière Soca

Une rivière turquoise et tumultueuse que les kayakistes de toute l’Europe connaissent. Sa couleur et sa beauté ont attiré les réalisateurs pour des films ou des publicités. Vous pourrez la descendre en raft ou en hydropseed. On peut aussi s’y  baigner mais impossible d’y rester plus que quelques minutes car l’eau est glacée.


Mettez la Soca au programme d’un séjour sportif en Slovénie


Une rivière mettre au programme d’un séjour en Slovénie mais se contenter de la suivre en voiture pour l’apercevoir, comme je l’ai fait la première fois que je m’y suis rendu avec mes parents, n’est pas idéal pour passer une bonne journée. Pour découvrir cette région magnifique, je vous conseille de prévoir des activités sportives, une randonnée ou des sports d’eaux vives.

 

Velika Korita

Sur 750 mètres, la Soca  a creusé des gorges étroites et c’est franchement joli. Un chemin exposé et non sécurisé suit les gorges de très très près. A admirer une chaude journée d’été. Quand il fait chaud, on peut se baigner à la fin des gorges, magique mais l’eau est glacée !

 

Le jardin Alpinum Juliana

 

Le seul jardin botanique Alpin slovène a été créé en 1926 par Albert Bois de Chesne. Sur 2 570 m2, vous admirerez une centaine de plantes et de fleurs des Alpes juliennes. Il est à 800 m d’altitude, un peu bas pour certaines plantes. A visiter idéalement à la fin du printemps. Il ressemble à un jardin japonais. Vous passerez forcément juste à côté si vous allez dans la vallée de la Soca car le jardin est à côté de la route.

 

Les chalets de Planina Zajamniki

 

Une belle enfilade de chalets en bois juste à côté du plateau de Pokljuka mais le chemin pour y accéder n’a rien d’amusant (une piste forstière sans vue), raison pour laquelle je n’en ai jamais parlé jusqu’ici sur le blog. Je n’ai pas encore trouvé la façon sympa d’y accéder. Selon moi, dans le même genre, mieux vaut aller à Velika Planina.

 

Le lac de Krn

Un grand lac d’altitude de 400 m de long dans un cadre splendide. On l’atteint au départ de la vallée de la Soca en 3 heures de marche (700 m de dénivelé). Pour y aller on grimpe en forêt avec zéro visibilité et c’est plutôt longuet. Du coup, bien que le lac soit magnifique, je ne l’ai pas sélectionné dans les attractions à voir en Slovénie. Refuge sympa à 15 minutes du lac. Du lac, vous pouvez monter ensuite monter à Krn, un sommet mythique.

 

Le sommet de Krn ( 2244 m)

Un sommet mythique à 2 244m avec une vue plongeante sur la vallée de la Soca incroyable. On passe d’abord par le lac de krn avant de rejoindre son sommet. Sur le chemin, on croise des vestiges de la première guerre mondiale.

 

Les gorges de Pokljuka

Des gorges secrètes, sèches, impressionnantes et très peu visitées auxquels j’ai consacré un article complet. A visiter si vous passez plusieurs jours au lac de Bohinj ou au lac de Bled. A privilégier aussi si vous en avez marre des autres touristes et souhaitez vous retrouver seul en monde.

 

Le canyon de Mostnica à côté du lac de Bohinj

 

Des gorges situées au-dessus du lac de Bohinj que l’on suit à pied dans la forêt. Jolies mais les vues sur le canyon sont bien trop rares à mon goût et je pense qu’il y a mieux à faire au lac de Bohinj. (Note : récemment, des amis français ont parcouru ce chemin avec de jeunes enfants (1 an et 4 ans) et ont apprécié la balade en raison de sa facilité). Au bout, un refuge qui sert des plats traditionnels slovènes.

Prisank

 

Utrujeni stolp

 

Loska koritnica

 

Une publication partagée par Nika (@nika_per) le

 

Adojvska deklica 

Un visage célèbre dans la face du mont Prisant aussi appelé Prisolnik (2547 m). Les Slovènes l’appellent Adojvska deklica, la  jeune fille païenne. On l’admire en passant en voiture le col de Vrsic, une route en lacets qui vous amène de Kranjska Gora à Bovec (la vallée de la Soca). Les deux endroits pour l’admirer sont Poštarski dom et Erjavec .

 

Le lac Jasna 

Un joli lac artificiel, ou deux pour être précis, que l’on atteint en quelques minutes en voiture au départ de Kranjska Gora. On peut s’y baigner l’été et y prendre de très belles photos mais c’est un lac artificiel donc pas aussi majestueux et idyllique que le lac de Bohinj par exemple. Mes photos ci-dessus rendent un peu mieux que vous verrez sur place.

 

La vallée des 7 lacs

Une vallée à faire en randonnée. Vous verrez alors les 7 lacs. Un grand classique de la randonnée slovène à ne pas louper si vous aimez marcher en montagne.

 

La chapelle russe

Cette chapelle en bois a été érigée pendant la première guerre mondiale par des prisonniers de guerre russes en mémoire de ceux qui sont morts pendant la construction de la route du col de Vršič que vous empruntez si vous allez dans la vallée de la Soca. Environ 400 prisonniers ont perdu la vie lors de la construction de cette chapelle dont 110 en mars 2016 à cause d’une avalanche. Cette route qui relie Kranjska Gora à la Soca avait un intérêt stratégique car la vallée de la Soca a été le théâtre d’une immense bataille sanglante pendant la première guerre mondiale et il fallait pouvoir approvisionner les soldats en armes et en matériel militaires.

 

Goreljek 

 

Un village perdu sur le plateau de Pokljuka avec un petit marais dont on peut faire le tour à pied avec des panneaux explicatifs.

 

La route d’altitude vers Mangart

Un sommet mythique de 2 679m que l’on approche grâce à la plus haute route de Slovénie qui passe par l’Italie et vous amène au pied de Mangart. Une route panoramique magnifique. Une fois au bout, une très belle vue vous attend. Les randonneurs aguerris pourront se lancer dans une ascenscion de deux heures jusqu’au sommet. Pour l’avoir fait, c’est éprouvant car ça monte dur dans le rocher. De nombreux filins sécurisent les passages exposés (Ils sont nombreux). Suivre l’inscription Italian Smer car le chemin slovène est une via-ferrata. Idéalement, mieux vaut avoir un casque.

 

 

2 Comments

  1. Bonjour,

    Vous pourriez monter à Veliki Draski vrh (2 243 m). 5 H aller-retour à partir du plateau de Pokljuka.
    Vous allez trouver des offres pour des vol en tandem de parapente au-dessus du lac de Bohinj à l’office du tourisme du coin.

    Bon séjour
    Florent

  2. Bonjour !
    Je suis entrain d’élaborer un séjour en Slovénie pour juillet 2019. Je souhaiterais faire deux jours au parc de Triglav : une randonnée de 4 ou 5 heures aller/retour ou boucle et une activité sportive. Serait-il possible d’avoir des détails pour la randonnée Loska koritnica ? Existe-t-il une agence pour faire un baptême en parapente dans le coin ?
    Merci beaucoup.
    Roxane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *